Discussion:
Le problème des déchets du nucléaire
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Hère
2017-05-20 17:32:55 UTC
Permalink
Raw Message
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.

La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300 ans.
Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel fondu des
déchets dont la radioactivité dure pendant des millions voire des
milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand maximum ne
sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de
gérer ce stockage de durée relativement courte.

La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits
par d'autres industries dont les fameuses filières vertes encensées par
nos crétins professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc
Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement
longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des idées débiles
professées par les membres de la secte écologiste :

<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
Solanar
2017-05-20 17:47:08 UTC
Permalink
Raw Message
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue que
les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser aux
partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de la secte
écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux dont la
radioactivité dure pendant des millions voire des milliards d'années, peuvent
être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les déchets ne restent
on rentre dans les réacteurs à sel fondu des déchets dont la radioactivité
dure pendant des millions voire des milliards d'années et il en sort des
déchets qui au grand maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est
tout à fait possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les déchets
nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits par d'autres
industries dont les fameuses filières vertes encensées par nos crétins
professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc Jancovici aux
abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement longue, minutieuse,
fouillée, complexe, loin des idées débiles professées par les membres de la
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
toute l'argumentation du cardinal s'écroule a chaque fois car il
insulte toujours ses contradicteurs qui sont forcement des cretins
Les cretins du jour car il capable de changer completement d'avis et
d'inverser ses cretins
--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre"
Paul Aubrin
2017-05-20 22:37:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300
on rentre dans les réacteurs à sel fondu des déchets dont la
radioactivité dure pendant des millions voire des milliards d'années et
il en sort des déchets qui au grand maximum ne sont dangereux que
pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de gérer ce stockage de
durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse,
fouillée, complexe, loin des idées débiles professées par les membres
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-
recues-nucleaire-civil/>
toute l'argumentation du cardinal s'écroule a chaque fois car il insulte
toujours ses contradicteurs qui sont forcement des cretins Les cretins
du jour car il capable de changer completement d'avis et d'inverser ses
cretins
Il pourrait se passer d'invectives car il fournit aussi des arguments
assez consistants. Effectivement, on est capable de faire réagir les
éléments à vie très longue pour les transmuter en radio-éléments avec
d'autres durées de vie.
Cardinal de Hère
2017-05-20 23:21:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300
on rentre dans les réacteurs à sel fondu des déchets dont la
radioactivité dure pendant des millions voire des milliards d'années et
il en sort des déchets qui au grand maximum ne sont dangereux que
pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de gérer ce stockage de
durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse,
fouillée, complexe, loin des idées débiles professées par les membres
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-
recues-nucleaire-civil/>
toute l'argumentation du cardinal s'écroule a chaque fois car il insulte
toujours ses contradicteurs qui sont forcement des cretins Les cretins
du jour car il capable de changer completement d'avis et d'inverser ses
cretins
Il pourrait se passer d'invectives car il fournit aussi des arguments
assez consistants. Effectivement, on est capable de faire réagir les
éléments à vie très longue pour les transmuter en radio-éléments avec
d'autres durées de vie.
Traiter un écologiste de crétin ou de débile ne ressortit pas à
l'insulte mais à la description froide et objective.
Solanar
2017-05-20 23:24:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300
on rentre dans les réacteurs à sel fondu des déchets dont la
radioactivité dure pendant des millions voire des milliards d'années et
il en sort des déchets qui au grand maximum ne sont dangereux que
pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de gérer ce stockage de
durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse,
fouillée, complexe, loin des idées débiles professées par les membres
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-
recues-nucleaire-civil/>
toute l'argumentation du cardinal s'écroule a chaque fois car il insulte
toujours ses contradicteurs qui sont forcement des cretins Les cretins
du jour car il capable de changer completement d'avis et d'inverser ses
cretins
Il pourrait se passer d'invectives car il fournit aussi des arguments
assez consistants. Effectivement, on est capable de faire réagir les
éléments à vie très longue pour les transmuter en radio-éléments avec
d'autres durées de vie.
Imagine un conférence sur un sujet important où le conférencier termine
toutes ses phrases qui se temine par le son "u" y rajoute "poil au
cul".
C'est un vieux con qui ne sait pas se contrôler, comme pas mal de trop
vieux
--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre"
Volkin
2017-05-20 22:51:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300 ans.
Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel fondu des
déchets dont la radioactivité dure pendant des millions voire des
milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand maximum ne
sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de
gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits
par d'autres industries dont les fameuses filières vertes encensées par
nos crétins professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc
Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement
longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des idées débiles
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
Les déchets d'une centrale à charbon émettent plus de radioactivité que
les déchets d'une centrale nuclaire.

Mais on n'en parle pas ...

MDR.
Cardinal de Hère
2017-05-20 23:26:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300 ans.
Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel fondu des
déchets dont la radioactivité dure pendant des millions voire des
milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand maximum ne
sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de
gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits
par d'autres industries dont les fameuses filières vertes encensées par
nos crétins professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc
Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement
longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des idées débiles
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
Les déchets d'une centrale à charbon émettent plus de radioactivité que
les déchets d'une centrale nuclaire.
Mais on n'en parle pas ...
Si, si, Jancovici en parle dans l'article dont j'ai fourni le lien (voir
ci-dessus). Il ne dit pas "plus de radioactivité mais un peu de
radioactivité (le taux dépend peut-être aussi de la provenance du
charbon). Voici ce qu'il écrit :

début de citation
Lorsqu’il s’agit de charbon (50% de l’électricité dans les pays de
l’OCDE aujourd’hui), il y a pour commencer des cendres : délivrer la
même puissance que celles de nos centrales nucléaires avec de la houille
nous gratifierait de plus de 20 millions de tonnes de cendres par an
(contre actuellement 40 000 tonnes de déchets radioactifs tout compris,
soit 2 pour mille de cette quantité, et seulement 200 tonnes de très
radioactives, soit un cent-millième, en tonnage). Et en plus même les
*cendres de charbon sont un peu radioactives* ! Cela est du au fait que
le charbon contient beaucoup d’impuretés, dont quelques éléments
radioactifs, qui ne sont pas combustibles et que l’on retrouve dans les
cendres. Mais il y a aussi un paquet d’autres nuisances.
fin de citation
Solanar
2017-05-20 23:32:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser
aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de
la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les
déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant 300 ans.
Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel fondu des
déchets dont la radioactivité dure pendant des millions voire des
milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand maximum ne
sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait possible de
gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits
par d'autres industries dont les fameuses filières vertes encensées par
nos crétins professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc
Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement
longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des idées débiles
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
Les déchets d'une centrale à charbon émettent plus de radioactivité que
les déchets d'une centrale nuclaire.
Mais on n'en parle pas ...
MDR.
Parlons en
Comme une majorité de gens j'ignore un tas de choses et il se dit un
tas de propositions contradictoires émises par des gens plus savants
les uns que les autres. Pourquoi croire l'un plutôt que l'autre quand
on n'est pas a leur niveau sur cette technologie
Tout est faussé par le fait que c'est plutôt des opinions qu'on défend
plutôt que des faits ou des possibilités réels.
Comme dans tous les conflits d'opinion on ne voit que des militants qui
déforment tout en exagérant ou minimisant en fonction non pas des faits
mais de leur opinion.
--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre"
Paul Aubrin
2017-05-21 05:51:02 UTC
Permalink
Raw Message
Parlons en Comme une majorité de gens j'ignore un tas de choses et il
se dit un tas de propositions contradictoires émises par des gens plus
savants les uns que les autres. Pourquoi croire l'un plutôt que l'autre
quand on n'est pas a leur niveau sur cette technologie
Le fait que les cendres de charbon contiennent un tas de polluant,
mercure, arsenic et éléments radio-actif n'est une découverte récente de
"savants" qui serait contradictoire, mais un fait bien établi.
l***@wanadoo.fr
2017-05-22 19:20:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Parlons en Comme une majorité de gens j'ignore un tas de choses et il
se dit un tas de propositions contradictoires émises par des gens plus
savants les uns que les autres. Pourquoi croire l'un plutôt que l'autre
quand on n'est pas a leur niveau sur cette technologie
Le fait que les cendres de charbon contiennent un tas de polluant,
mercure, arsenic et éléments radio-actif n'est une découverte récente de
"savants" qui serait contradictoire, mais un fait bien établi.
Et ce fait est vérifiable par n'importe qui : pour la radioactivité avec un scintillomètre et pour les composés As, Hg, et quelques métaux lourds par un simple labo de fac après prélèvement des eaux de lixiviation ...
Autre méthode : par la plantation de crucifères ( dont thlaspis et choux) vis-à-vis du Cd
--
L.C.
Mara la Libertine
2017-05-21 11:42:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Les déchets d'une centrale à charbon émettent plus de radioactivité que
les déchets d'une centrale nuclaire.
Mais on n'en parle pas ...
Solution alternative [à l'énergie nucléaire] proposée par les anti-nucléaires
forcenés [malades mentaux]: il faut en revenir à la tourbe et à la lampe
à pétrole!

On en parle pas beaucoup non plus...
:o)
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Google+ Jade Disco HD - https://plus.google.com/+JadeDisco/posts
G+ Jade Disco HD II - https://plus.google.com/+JadeDiscoHDII/posts
G+ Blogosphère Mara - https://plus.google.com/+JacquelineDevereaux/posts
G+ Mara Jade Skywalker - https://plus.google.com/+MaraJadeSkywalker2015/posts
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII/posts
G+ Jade Docs & Movies IV - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIV/posts
Mara Jade: "Guantanamo: tellement sympa que vous n'en reviendrez pas!" ©
Mara X [encore elle]: "J'ai un mac, mais il n'y connait rien en informatique!"©
Gloops
2017-05-21 17:54:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mara la Libertine
Post by Volkin
Les déchets d'une centrale à charbon émettent plus de radioactivité que
les déchets d'une centrale nuclaire.
Mais on n'en parle pas ...
Solution alternative [à l'énergie nucléaire] proposée par les anti-nucléaires
forcenés [malades mentaux]: il faut en revenir à la tourbe et à la lampe
à pétrole!
Tiens, voilà une idée qu'elle est pas bête.
Post by Mara la Libertine
On en parle pas beaucoup non plus...
:o)
On devrait.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Thierry M.
2017-05-21 12:51:14 UTC
Permalink
Raw Message
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue que
les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux d'adresser aux
partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses aux crétins de la secte
écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux dont la
radioactivité dure pendant des millions voire des milliards d'années, peuvent
être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont les déchets ne restent
on rentre dans les réacteurs à sel fondu des déchets dont la radioactivité
dure pendant des millions voire des milliards d'années et il en sort des
déchets qui au grand maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est
tout à fait possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les déchets
nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux produits par d'autres
industries dont les fameuses filières vertes encensées par nos crétins
professionnels. Voici donc la réponse apportée par Jean-Marc Jancovici aux
abrutis de la secte verte. Elle est particulièrement longue, minutieuse,
fouillée, complexe, loin des idées débiles professées par les membres de la
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3
panneaux, on va régler l'affaire
--
Thierry
MesNews - http://www.mesnews.net
Le lecteur de news le plus utilisé !

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Cardinal de Hère
2017-05-21 17:25:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour
après demain. Avec le thorium et les réacteurs à sel fondu l'humanité en
a pour 4 millions d'années de production au rythme de consommation des
USA. Ça lui laissera sans doute le temps de maîtriser enfin la fusion
nucléaire contrôlée.
Gloops
2017-05-21 17:55:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour
après demain. Avec le thorium et les réacteurs à sel fondu l'humanité en
a pour 4 millions d'années de production au rythme de consommation des
USA. Ça lui laissera sans doute le temps de maîtriser enfin la fusion
nucléaire contrôlée.
A condition de ne pas être engloutis sous les déchets radio-actifs entre
temps ;)
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Cardinal de Hère
2017-05-21 18:03:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Post by Cardinal de Hère
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour
après demain. Avec le thorium et les réacteurs à sel fondu l'humanité
en a pour 4 millions d'années de production au rythme de consommation
des USA. Ça lui laissera sans doute le temps de maîtriser enfin la
fusion nucléaire contrôlée.
A condition de ne pas être engloutis sous les déchets radio-actifs entre
temps ;)
Tu n'as pas suivi ? La filière des réacteurs à sel fondu peut utiliser
les déchets produits par la filière à eau pressurisée et les transmuter
en déchets dont la durée maximale est de 300 ans. Pense un peu, tu as
des actinides, produits par les réacteurs à eau pressurisée, qui peuvent
rester dangereux pendant plus de 2 milliards d'années et tu peux les
réutiliser afin de produire de l'électricité et tu obtiens des déchets
qui au grand maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et c'est la
minorité des déchets, les autres cessent d'être dangereux bien avant.
Thierry M.
2017-05-22 04:07:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour après
demain. Avec le thorium et les réacteurs à sel fondu l'humanité en a pour 4
millions d'années de production au rythme de consommation des USA. Ça lui
laissera sans doute le temps de maîtriser enfin la fusion nucléaire
contrôlée.
A condition de ne pas être engloutis sous les déchets radio-actifs entre
temps ;)
et si vous vous renseignez juste pour rire ?
et aussi faire des comparaisons tant qu'a faire

cette manie d'avoir cru trouver un hochet signe une inculture crasse
mais ça permet même a ma concierge de prétendre maitriser le sujet
--
Thierry
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Thierry M.
2017-05-22 04:06:05 UTC
Permalink
Raw Message
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour après
demain.
pourquoi pas pour apres demain ?
avant ITER, le takamak, un genre de "maquette" si l'on veut, produisait
autant qu'il consommait, ITER sera le premier réacteur expérimental a
produire et qui va définir la première série de centrales.
c'eszt l'avenir, pas de déchets, energie non dépendante de l'uranium,
c'est vers cela qu'il faut tendre, et pas vers les moulins en papier et
faire croire aux mensonges de panneau rendant certains pays
autosuffisants parcequ'ils éclairent une ampoule au milieiu d'un
village acvec 10 batteries de camion.

Mais pour ç_a, il faiut des la recherche, des ingénieurs, une volonté
politique, la plupart des pays font mine de tacler le nucleaire et
travaillent la dessus et aimeraient bien que la france cede son
leadership (ITER, projet international est en construction en France)

jusqu'ou allopns nous n ous saborder à cause de 50 manifestants écolo
qui ne somprennent rien a rien et qui en sont encore a peace and love
avec un joint en travers de la gueule ?
--
Thierry
http://ardf.free.fr
Vds 15 euros fdpi paypal brouilleur GPS neuf acheté par erreur (valeur
40)

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Cardinal de Hère
2017-05-22 17:19:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour
après demain.
pourquoi pas pour apres demain ?
avant ITER, le takamak, un genre de "maquette" si l'on veut, produisait
autant qu'il consommait, ITER sera le premier réacteur expérimental a
produire et qui va définir la première série de centrales.
c'eszt l'avenir, pas de déchets, energie non dépendante de l'uranium,
c'est vers cela qu'il faut tendre, et pas vers les moulins en papier et
faire croire aux mensonges de panneau rendant certains pays
autosuffisants parcequ'ils éclairent une ampoule au milieiu d'un village
acvec 10 batteries de camion.
Mais pour ç_a, il faiut des la recherche, des ingénieurs, une volonté
politique, la plupart des pays font mine de tacler le nucleaire et
travaillent la dessus et aimeraient bien que la france cede son
leadership (ITER, projet international est en construction en France)
jusqu'ou allopns nous n ous saborder à cause de 50 manifestants écolo
qui ne somprennent rien a rien et qui en sont encore a peace and love
avec un joint en travers de la gueule ?
Puisque de toute manière il faudra construire une filière à sel fondu
afin de se débarrasser des déchets dangereux, autant le faire tout de suite.
Volkin
2017-05-22 17:55:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Oui, bien sûr. Mais la fusion contrôlée n'est ni pour demain ni pour
après demain.
pourquoi pas pour apres demain ?
avant ITER, le takamak, un genre de "maquette" si l'on veut, produisait
autant qu'il consommait, ITER sera le premier réacteur expérimental a
produire et qui va définir la première série de centrales.
c'eszt l'avenir, pas de déchets, energie non dépendante de l'uranium,
ITER et ces semblables seront dépendants de tritium, élement inexistant
sur Terre et qui doit être fabriqué à partir de lithium.

Or si on accepte le principe de génération autant le faire
avec l'uranium 238 ou torium 232, métaux déjà en stock pour des
centaines d'années, dans des centrales à fission, beaucoup plus simples
à construire et entretenir.
Post by Thierry M.
c'est vers cela qu'il faut tendre, et pas vers les moulins en papier et
faire croire aux mensonges de panneau rendant certains pays
autosuffisants parcequ'ils éclairent une ampoule au milieiu d'un village
acvec 10 batteries de camion.
Mais pour ç_a, il faiut des la recherche, des ingénieurs, une volonté
politique, la plupart des pays font mine de tacler le nucleaire et
travaillent la dessus et aimeraient bien que la france cede son
leadership (ITER, projet international est en construction en France)
ITER, projet burocratique de coopération internationale.
Post by Thierry M.
jusqu'ou allopns nous n ous saborder à cause de 50 manifestants écolo
qui ne somprennent rien a rien et qui en sont encore a peace and love
avec un joint en travers de la gueule ?
Volkin
2017-05-21 21:55:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
Thierry M.
2017-05-22 04:07:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
tiens, un idiot
--
Thierry
MesNews - http://www.mesnews.net
Le lecteur de news le plus utilisé !

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Volkin
2017-05-22 08:29:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
tiens, un idiot
C'est à mon intention ? MDR.

Un autre idiot, Pierre-Gilles de Gennes ? :

http://reacteur.iter.free.fr/de-gennes.htm

ITER c'est de la soupe aux cailloux. Quelques personnages peu scrupuleux
vous font miroiter la "gratuité" du deutérium mais en réalité après
ajout de tous les autres ingrédients le résultat n'est pas gratuit
du tout.

Une installation de type ITER, tokamak, vise à fusionner les noyaux
de deutérium et tritium : D + T => He + n + E dans une plasma chaude.

ITER espère 400 secondes (et pas 40 ans) de stabilité de plasma
après des dizaines de milliards d'Euro d'investissements dans le
monde et 75 ans (!) de travaux (1950 - 2025).

https://en.wikipedia.org/wiki/Timeline_of_nuclear_fusion

Pour rappel, le montage de l'équivalent de l'ITER pour la
fission nucléaire a pris _un mois_ dans une grange :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chicago_Pile-1

Après il en a fallu du temps pour résoudre tous les petits
problèmes et faire un réacteur commercial ...

Or pour ITER :

Problème de capture de neutrons rapides - même pas abordé
Problème de protection radiologique - même pas abordé
Problème de régénération de tritium - même pas abordé
Problème de résistance des matériaux - même pas abordé
Thierry M.
2017-05-22 12:11:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
tiens, un idiot
C'est à mon intention ? MDR.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con

quand a l'argument d'autorité, ahahah ahahah
voulez pas un truc de nabilla aussi ?
--
Thierry
Qu'est-ce qu' un embryon ? un foetus ?
(cours a l'intention des étudiants en médecine - site suisse)
http://www.embryology.ch/francais/jfetalperiod/entwicklung01.html#fetal
Volkin
2017-05-22 14:28:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
tiens, un idiot
C'est à mon intention ? MDR.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
quand a l'argument d'autorité, ahahah ahahah
voulez pas un truc de nabilla aussi ?
Si vous n'avez rien d'autre sous la main, allez-y.

ITER est une création de l'époque post guerre froide,
quand le monde voulait se lancer dans des projets de coopération
internationale quelque soit les raisons et les coûts.

Y a ITER et ISS. Deux projets totalement inutiles et
horiblement chers.
Paul Aubrin
2017-05-22 16:55:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Thierry M.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
On peut douter du succès d'ITER sans s'opposer à la fusion. D'après les
vidéos du physicien Jean-Pierre Petit, les tokamaks seraient une impasse
technologique. D'autres voies se seraient ouvertes qui seraient plus
prometteuses.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
quand a l'argument d'autorité, ahahah ahahah voulez pas un truc de
nabilla aussi ?
Si vous n'avez rien d'autre sous la main, allez-y.
ITER est une création de l'époque post guerre froide,
quand le monde voulait se lancer dans des projets de coopération
internationale quelque soit les raisons et les coûts.
Y a ITER et ISS. Deux projets totalement inutiles et horiblement chers.
Volkin
2017-05-22 17:27:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Volkin
Post by Thierry M.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
On peut douter du succès d'ITER sans s'opposer à la fusion. D'après les
vidéos du physicien Jean-Pierre Petit, les tokamaks seraient une impasse
technologique. D'autres voies se seraient ouvertes qui seraient plus
prometteuses.
Le principe chosi pour ITER n'aboutira pas à une utilisation
commerciale. Trop cher, trop complexe, trop dangeureux.
Les tokamaks sont une impasse, c'est évident.

Certes, on peut essayer d'autres techniques, financer des petits
projets autour de la physique des particules.
D'ailleurs Sakharov lui même a cherché les voies alternatives,
comme le catalyse muonique par exemple. Et en vain. Ca ne marche pas.
Et même si ça marchait, mâme si on arrivait à allumer et entretenir
la réaction, ça ne changerait rien.

Les lois physiques sont des lois physiques, les ingénieurs
ne peuvent pas les changer. Les neutrons émis par la réaction DT
font 14MeV, presque 20% de la vitesse de la lumière,
on ne peut pas les maitriser dans des installations de taille
raisonnable.

Le nucléaire conventionnel, les surgénérateurs, les réacteurs
à thorium - oui, le thérmonucléaire - non, pas encore.
Dans 500, 1000 ans, oui peut etre.
Post by Paul Aubrin
Post by Volkin
Post by Thierry M.
quand a l'argument d'autorité, ahahah ahahah voulez pas un truc de
nabilla aussi ?
Si vous n'avez rien d'autre sous la main, allez-y.
ITER est une création de l'époque post guerre froide,
quand le monde voulait se lancer dans des projets de coopération
internationale quelque soit les raisons et les coûts.
Y a ITER et ISS. Deux projets totalement inutiles et horiblement chers.
Thierry M.
2017-05-23 11:36:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Le principe chosi pour ITER n'aboutira pas à une utilisation
commerciale. Trop cher, trop complexe, trop dangeureux.
oui et le cern allait faire un trou noir et engloutir la terre

vous lisez trop tintin
--
Thierry
Qu'est-ce qu' un embryon ? un foetus ?
(cours a l'intention des étudiants en médecine - site suisse)
http://www.embryology.ch/francais/jfetalperiod/entwicklung01.html#fetal
Thierry M.
2017-05-23 11:35:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Thierry M.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
On peut douter du succès d'ITER sans s'opposer à la fusion. D'après les
vidéos du physicien Jean-Pierre Petit, les tokamaks seraient une impasse
technologique.
la maquette actuelle produit autat qu'elle consomme
ITER est largement dimentionnée pour produire

vous me faites penser a l'académie des sciences qui acclamaient un des
leur qui leur expliquait
"et voila messieurs pourquoi une abeille ne peut pas voler"

Et les mêmes vpont nous pondre des salades infames sur les moulins a
vent, ce n'est ni plus ni moins que de l'idéologie
--
Thierry
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré
Paul Aubrin
2017-05-23 14:02:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Thierry M.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
On peut douter du succès d'ITER sans s'opposer à la fusion. D'après les
vidéos du physicien Jean-Pierre Petit, les tokamaks seraient une
impasse technologique.
la maquette actuelle produit autat qu'elle consomme ITER est largement
dimentionnée pour produire
vous me faites penser a l'académie des sciences qui acclamaient un des
leur qui leur expliquait "et voila messieurs pourquoi une abeille ne
peut pas voler"
Je dois avouer que je n'en sais rien. Mais cela doit bien faire 60 ou 70
ans que l'on annonce que la fusion va remplacer la fission dans les 10
ans. Et l'histoire des instabilité des tokamaks (les disruptions) ont
l'air d'avoir un petit quelque chose de fondé. C'est donc maîtrisé?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Disruption_(tokamak)
"Les disruptions sont des phénomènes connus depuis la réalisation des
premiers tokamaks.
« Elles peuvent provoquer des dégâts considérables sur les structures des
machines, par des dépôts thermiques localisés, des forces de Laplace dans
les structures et par la génération d’électrons de haute énergie dits
découplés pouvant perforer les éléments internes » d'un tokamak."
"Leur ampleur devrait augmenter avec la puissance des nouvelles
générations de tokamaks. Bien que des précautions soient prises pour
réduire leurs occurrence et importance et effets, selon deux thèses
récentes (Reux, 20101, Thornton, 20112) plus un tokamak est puissant,
plus les instabilités du plasma risquent d'avoir des conséquences
importantes."

Le mécanisme de "contrôle des disruptions" au coeur d'Iter n'a pas encore
l'air d'avoir été inventé, et encore moins mis au point.

"But designing an effective and reliable disruption mitigation system for
ITER is not only a technological challenge, it also requires a good
understanding of the physics mechanisms driving disruptions to allow
scientists to predict that a certain design will be effective."
Et les mêmes vpont nous pondre des salades infames sur les moulins a
vent, ce n'est ni plus ni moins que de l'idéologie
Les disruptions sont un problème grave et non résolu pour Iter. Et même
si ce n'est idéologiquement pas souhaitable, les périodes de plusieurs
jour de vent faible en hiver en Europe ne sont pas rares du tout: ça a
été le cas la troisième semaine de janvier.

Exemple 21 janvier 18:00, éolien 1.37GW, solaire:0GW charbon 21.86,
lignite 16.85, nucléaire 7.62. Par quoi remplacez-vous les 67.22GW (98%)
manquants?
https://energy-charts.de/power_de.htm?week=3&year=2017&source=all-sources
Volkin
2017-05-23 15:41:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Post by Paul Aubrin
Post by Thierry M.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
On peut douter du succès d'ITER sans s'opposer à la fusion. D'après
les vidéos du physicien Jean-Pierre Petit, les tokamaks seraient une
impasse technologique.
la maquette actuelle produit autat qu'elle consomme
ITER est largement dimentionnée pour produire
vous me faites penser a l'académie des sciences qui acclamaient un des
leur qui leur expliquait
"et voila messieurs pourquoi une abeille ne peut pas voler"
Ce n'est pas parce que les hommes n'ont pas trouvé une explication
logique à tel ou tel phénomène physique qu'il ne soit pas possible.

Car il y a des lois physiques qu'on ignore.

Mais ce n'est pas parce qu'on a établi une théorie que tel ou tel
phénomène physique doit obligatoirement avoir lieu.

Car il y a des lois physiques qu'on ignore.
Post by Thierry M.
Et les mêmes vpont nous pondre des salades infames sur les moulins a
vent, ce n'est ni plus ni moins que de l'idéologie
"Salades infames sur les moulins à vent" - Vous parlez de quoi ?
Thierry M.
2017-05-23 11:33:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Volkin
Post by Thierry M.
Post by Cardinal de Hère
Les déchets nucléaires et leur dangerosité constitue l'argument massue
que les crétins de la chapelle écologistes croient judicieux
d'adresser aux partisans du nucléaire. On peut donner deux réponses
aux crétins de la secte écologiste.
La première c'est que les déchets qui posent vraiment problème, ceux
dont la radioactivité dure pendant des millions voire des milliards
d'années, peuvent être utilisés dans les réacteurs à sel fondu dont
les déchets ne restent radioactifs de manière dangereuse que durant
300 ans. Que l'on m'entende bien : on rentre dans les réacteurs à sel
fondu des déchets dont la radioactivité dure pendant des millions
voire des milliards d'années et il en sort des déchets qui au grand
maximum ne sont dangereux que pendant 300 ans. Et il est tout à fait
possible de gérer ce stockage de durée relativement courte.
La seconde réponse est un texte fort bien fait d'un polytechnicien qui
replace les déchets dans un cadre plus vastes en montrant que les
déchets nucléaires sont certes dangereux mais pas plus que ceux
produits par d'autres industries dont les fameuses filières vertes
encensées par nos crétins professionnels. Voici donc la réponse
apportée par Jean-Marc Jancovici aux abrutis de la secte verte. Elle
est particulièrement longue, minutieuse, fouillée, complexe, loin des
<https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/>
vous oubliez la troisieme : ITER, derniere étape avant la production
pour l'instant, en France et bientôt délocalisé avec tous ces cons
d'antinucleaires qiu s'imaginent qu'avec 2 moulins a vent et 3 panneaux,
on va régler l'affaire
Mauvaise voie ITER etc.
L'énergie produite de cette manière sera horiblement chère.
Les produits de la fusion sont beaucoup trop radioactifs par rapport
à une réaction dans une centrale nucléaire conventionelle.
tiens, un idiot
C'est à mon intention ? MDR.
s'opposer a la fusion quelque soit le con, c'est un con
quand a l'argument d'autorité, ahahah ahahah
voulez pas un truc de nabilla aussi ?
Si vous n'avez rien d'autre sous la main, allez-y.
j'y vais quoi ?

a l'ere d'internet, avec n'importe quoi vous aurez une référence pour
vous y opposer, ici ça tient plus de l'obscurantisme qu'autre chose et
aussi de la manipulation des discours, c'est pratique de faire parler
les morts, parceque le coup du superphoenix et de la hague réuni, ça
concerne peut etre la fusion... d'un réacteur a fission, que la fusion
contrôlée. Le deuterium difficile a produire, on se noie dans un verre
d'eau, je vous rappelle qu'en 45 c'était le cas (bataille del'eau
lourde), mais on est en 2017 au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué,
etc.

bref, c'est proprement débile de s'opposer a un projet dont les
arguments tombent des les premiers mots (on construit bien des tokamaks
deplus en plus gros et non comme le laisse entendre vos articles).
quand aux subventions publiques, ITER est un projet international, oh
combien !
c'est a cause d'irresponsablesdans votre genre qu'on va finir par etre
a la traine alors que nous étions a la pointe

et tous les marchés, tous les emplois, le rayonnement français, etc qui
vont avec
--
Thierry
Photos de foetus entre 8 et 12 semaines:
http://ardf.free.fr/foetus
Thierry M.
2017-05-23 13:27:46 UTC
Permalink
Raw Message
Après mûre réflexion, Thierry M. a écrit :

Au fait, le fantôme de Gennes est au courant du récent succes de
decembre 2016 ?

s'opposer ainsi à la recherche (ITER ce n'est que de la recherche), en
invoquant les morts et les écolos bobos c'est de la dernière connerie,
on en serait encore a la pierre a feu avec de tels idiots qui pensent
qu'on va faire marcher le métro parisien avec des eoliennes (l'en
faudrait pres de 500 très grosses si.... ah si seulement il y avait du
vent jour et nuit hein...)
ou encore les corniauds qui veulent en installer DANS le métro, ça me
fait penser a la chaise a bretelle pour se reposer en marchant -
catalogue des objets introuvables -

j'ai été voir les sites anti Iter, je ne trouve que les mêmes idioties
et parti pris, y compris de scientifiques qui freinent des 4 fers pour
raisons idéologiques : il faut mettre les subventions ailleurs. Il faut
toujours les mettre ailleurs a les écouter tous de quelque spécialité
qu'ils s'occupent

quand a laisser tous les pays participants (de la chine en passant par
la corée du sud, les usa, l'inde, etc. etceux qui soumettent leur
candidature) pour que la France s'en dégage, c'est de
l'irresponsabilité complete

Donc, au lieu d'aller fouiner des âneries, essayez de voir ou l'on en
est, et pas que ITER, sur tous les projets concernat la fusion, et il
y'en a un nombre assez suffisant, avec des résultats et des avancées
qui certes, ne vont pas assez vite pour vous, mais qui existent et ne
permettent en aucun cas de déclarer doctement sur la foi d'un mort :
"c'est pas possible"

pfff
--
Thierry
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme
Léo Ferré
Volkin
2017-05-23 16:00:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Au fait, le fantôme de Gennes est au courant du récent succes de
decembre 2016 ?
Càd ? Quel succes ?
Post by Thierry M.
s'opposer ainsi à la recherche (ITER ce n'est que de la recherche), en
invoquant les morts et les écolos bobos c'est de la dernière connerie,
on en serait encore a la pierre a feu avec de tels idiots qui pensent
qu'on va faire marcher le métro parisien avec des eoliennes (l'en
faudrait pres de 500 très grosses si.... ah si seulement il y avait du
vent jour et nuit hein...)
ou encore les corniauds qui veulent en installer DANS le métro, ça me
fait penser a la chaise a bretelle pour se reposer en marchant -
catalogue des objets introuvables -
j'ai été voir les sites anti Iter, je ne trouve que les mêmes idioties
et parti pris, y compris de scientifiques qui freinent des 4 fers pour
raisons idéologiques
Personnellement je ne suis jamais sur un site anti Iter ni pro Iter,
je ne vois pas ce que l'idéologique est à faire dans le débat.
l***@wanadoo.fr
2017-05-25 08:04:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry M.
Au fait, le fantôme de Gennes est au courant du récent succes de
decembre 2016 ?
s'opposer ainsi à la recherche (ITER ce n'est que de la recherche), en
invoquant les morts et les écolos bobos c'est de la dernière connerie,
on en serait encore a la pierre a feu avec de tels idiots qui pensent
qu'on va faire marcher le métro parisien avec des eoliennes (l'en
faudrait pres de 500 très grosses si.... ah si seulement il y avait du
vent jour et nuit hein...)
c'est impensable : les éoliennes sont équipées d'alternateurs asynchrones et ne peuvent pas fournir, l'ombre du début d'un soupçon de kwh sans qu'une source synchrone, fournissant le synchronisme, la Pcc, et la stabilité ne soit présente sur le réseau. En outre pour la continuité du service ... et cela relève essentiellement du thermique rapide donc d'origines hydrocarbonée ou nucléaire.
--
L.C.

Paul Aubrin
2017-05-23 14:08:44 UTC
Permalink
Raw Message
c'est a cause d'irresponsablesdans votre genre qu'on va finir par etre a
la traine alors que nous étions a la pointe
Je ne retrouve pas la vidéo de Jean-Pierre Petit, qui est un spécialiste
de la magnéto-hydro-dynamique assez opposé à Iter. Mais en gros, il
disait à peu près le contraire de ce que vous avancez. Pour lui, Iter
c'est comme si l'on avait essayé d'extrapoler les moteurs d'avion à
partir de la machine à vapeur à la fin du 20ème siècle. Il faisait état
de technologies autres que les tokamaks.
Loading...