Discussion:
Jaworowski 1997 et les concentrations "pré-industrielles" de dioxyde de carbone
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2017-03-27 08:33:01 UTC
Permalink
Raw Message
L'essentiel de l'hystérie au réchauffement climatique repose sur
l'influence, estimée prépondérante, de l'homme dans l'augmentation des
concentrations atmosphériques de CO2.
Un réseau de plusieurs stations (CDIAC) suit ces concentrations de puis
le milieu des années cinquante.
Des mesures, parfois suivies sur de longues périodes, existent depuis la
fin du 18ème siècle.
Avant, les concentrations sont estimées à partir d'indices indirects, par
exemple par les concentrations mesurées dans les carottes de glaces
fossiles de différents forages en Arctique et en Antarctique.

Le papier de Jaworoski examine pourquoi, si les données indirectes
fournissent des indications sur l'évolution des concentrations, les
valeurs absolues ne sont pas crédibles. En particulier, il rappelle le
problème de raccordement entre les séries indirectes et les mesures
instrumentales qui repose sur un décalage arbitraire de 70 ans: l'air
inclus dans les carottes de glace est censé être 70 plus récent que la
neige dans laquelle il se trouve.

En anglais.
http://www.21stcenturysciencetech.com/2006_articles/IceCoreSprg97.pdf

Ce papier détaille l'un des multiple problème qui entache la crédibilité
de l'attitude dogmatique qui aboutit à la conclusion que l'humanité
serait le facteur pratiquement unique qui régirait les températures de
l'atmosphère par ses émissions de CO2.

CDIAC
http://cdiac.ornl.gov/trends/co2/
siger
2017-04-03 09:24:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Ce papier détaille l'un des multiple problème qui entache la
crédibilité de l'attitude dogmatique qui aboutit à la conclusion
que l'humanité serait le facteur pratiquement unique qui régirait
les températures de l'atmosphère par ses émissions de CO2.
C'est étonnant que je n'ai jamais entendu cette théorie.

De là à penser que c'est une théorie inventée, mensongeusement associée
à certaines persones ou organisationa afin de les critiquer... Mais
non, je suis mauvaise langue.
--
siger
l***@wanadoo.fr
2017-04-03 10:28:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Ce papier détaille l'un des multiple problème qui entache la
crédibilité de l'attitude dogmatique qui aboutit à la conclusion
que l'humanité serait le facteur pratiquement unique qui régirait
les températures de l'atmosphère par ses émissions de CO2.
C'est étonnant que je n'ai jamais entendu cette théorie.
De là à penser que c'est une théorie inventée, mensongeusement associée
à certaines persones ou organisationa afin de les critiquer... Mais
non, je suis mauvaise langue.
donc tu es le savant universel ..., et si tu n'en as pas entendu parler c'est faux ....
fais agrandir les portes chez toi parce qu'il n'est plus très sûr que ta tête ne s'y coince pas......
--
L.C. +
siger
2017-04-16 12:11:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Ce papier détaille l'un des multiple problème qui entache la
crédibilité de l'attitude dogmatique qui aboutit à la conclusion
que l'humanité serait le facteur pratiquement unique qui régirait
les températures de l'atmosphère par ses émissions de CO2.
C'est étonnant que je n'ai jamais entendu cette théorie.
De là à penser que c'est une théorie inventée, mensongeusement
associée à certaines persones ou organisationa afin de les
critiquer... Mais non, je suis mauvaise langue.
Pas de réponse...

cette théorie est donc bien inventée.
--
siger
Loading...