Discussion:
Le Japon subit un fort réchauffement climatique
(trop ancien pour répondre)
l***@wanadoo.fr
2018-01-23 07:02:47 UTC
Permalink
Raw Message
c'est écrit là-dessous (c'est pas comme le port-salut où c'est écrit dessus ):

https://actu.orange.fr/monde/neige-a-tokyo-des-dizaines-de-blesses-des-milliers-de-voyageurs-bloques-CNT000000Wn369.html

A moins que ce ne soit la faute à autre chose !
--
L.C.
Paul Aubrin
2018-01-23 07:40:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
https://actu.orange.fr/monde/neige-a-tokyo-des-dizaines-de-blesses-des-
milliers-de-voyageurs-bloques-CNT000000Wn369.html
Post by l***@wanadoo.fr
A moins que ce ne soit la faute à autre chose !
La neige en surabondance, tout comme le manque de neige, ainsi que les
hivers froids et secs sont tous les conséquences du réchauffement
climatique. L'interprétation a posteriori, l'attribution de ces
phénomènes qui sortent de l'ordinaire, ne fait jamais aucun doute.

En région parisienne, on commence à entendre les braves gens suggérer que
les fortes pluies en janvier et la crue de la Seine (4,83m à 7:50)
résulterait de la même cause. Le temps est détraqué ma bonne dame. Les
crues de la Seine en janvier, de mémoire de brave gens, on n'avait jamais
vu ça. Sauf que c'est le mois des pluies et des crues dans le bassin
parisien. C'est vrai que la dernière crue vraiment sérieuse date de 1955
(7,12m à Austerlitz). C'est la faute à toutes ces centrales nucléaires et
leur CO2. Il faudrait les remplacer par du solaire.
oscar nügel
2018-01-23 08:11:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
C'est la faute à toutes ces centrales nucléaires et
leur CO2. Il faudrait les remplacer par du solaire.
il ne faut pas dire ça, des tas de gens croient que le nucléaire dégage
du co2. oui, ce sont des ignares incultes, mais ils ont le droit de
vote, et leur vote a le même poids que les gens qui réfléchissent, qui
sont des techniciens et qui savent. donc pas d'humour, pas de second
degré avec ces sujets là.

oscar nügel
l***@wanadoo.fr
2018-01-23 08:32:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by oscar nügel
il ne faut pas dire ça, des tas de gens croient que le nucléaire dégage
du co2. oui, ce sont des ignares incultes, mais ils ont le droit de
vote, et leur vote a le même poids que les gens qui réfléchissent, qui
sont des techniciens et qui savent. donc pas d'humour, pas de second
degré avec ces sujets là.
c'est triste d'en être arrivé à ce point !
--
L.C.
Paul Aubrin
2018-01-23 19:19:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
En région parisienne, on commence à entendre les braves gens suggérer
que les fortes pluies en janvier et la crue de la Seine (4,83m à 7:50)
résulterait de la même cause.
Ca y est. Il y en a un qui a osé. M. Laurent Romejko a déclaré: je ne
suis pas scientifique, mais là, 2016, 2018 deux crues de la Seines aussi
rapprochées, c'est qu'il y a quelque chose de changé dans le climat.
Il est exact que conduire les taxis et faire l'école supérieure de
journalisme lui ont donné des bases de statistiques tout à fait
insuffisantes. C'est, à ma connaissance, le premier à raconter ce genre
d'absurdité, mais il doivent bien être une centaine de journalistes à
tenter de prouver qu'un journaliste est scientifiquement inculte.
l***@wanadoo.fr
2018-01-24 07:35:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
En région parisienne, on commence à entendre les braves gens suggérer
que les fortes pluies en janvier et la crue de la Seine (4,83m à 7:50)
résulterait de la même cause.
Ca y est. Il y en a un qui a osé. M. Laurent Romejko a déclaré: je ne
suis pas scientifique, mais là, 2016, 2018 deux crues de la Seines aussi
rapprochées, c'est qu'il y a quelque chose de changé dans le climat.
Il est exact que conduire les taxis et faire l'école supérieure de
journalisme lui ont donné des bases de statistiques tout à fait
insuffisantes. C'est, à ma connaissance, le premier à raconter ce genre
d'absurdité, mais il doivent bien être une centaine de journalistes à
tenter de prouver qu'un journaliste est scientifiquement inculte.
Ne sois pas aussi étonné ..; si tu avais participé au Congrès de 1994 consacré aux crues tu le serais beaucoup moins vu les conneries qu'on a pu entendre sur le sujet et venant de personnes dont les connaissances statistiques n'auraient pas lieu d'être mises en cause.
ça venait de tous les côtés en oubliant qu'aussi rapprochées soient -elles deux crues ne peuvent se ressembler avec en premiers paramètres :
- la saturation des sols
- le bassin versant sur lequel les apports se sont faits et qui ne correspond pas toujours avec le bassin géométrique (voir circulations souterraines notamment en zone karstique)
- les problèmes d'embâcle / débâcle avec non seulement les arbres arrachés - et les percussions qui s'ensuivent sur les rives- , mais aussi toutes les choses divers comme carcasses de voiture, objets volumineux etc... etc....
- la violence ou la durée de l'épisode de pluie ( ou de fonte des neiges)
- pour de vastes surfaces et les crues liées à la fonte des neiges la reforestation entreprise depuis presque 150 ans porte ses fruits ... mais en même temps accroit le risque "sécheresse" ...(voir Massif central par exemple).

Et avec tous ces paramètres fort variables on peut essayer donc de faire des statistiques .... on peut essayer... on peut essayer....
Il y a une méthode qui pourrait porter ses fruits j'essayerai lors d'une prochaine session d'en glisser quelques mots à deux ou trois personnes à la condition que le soi-disant spécialiste qui sur un sujet connexe - mais pas celui-là- me donna raison dans un article de journal et décréta, sans démonstration que c'était pas possible, c'était pas possible , c'était pas possible ... quant on a vu son action sur le terrain et la volée de bois vert que ses services prirent dans un rapport interministériel on comprend ....

de toute façon pour régler un problème d'inondation il y a plusieurs principes FONDAMENTAUX à respecter :
- faciliter le libre écoulement des eaux ... j'ai quelques photos personnelles prises "sur le vif" qui renverraient les zécolos directement dans des culs de basse-fosse, sans possibilité d'en sortir ...
- abaisser les lignes d'eau ce qui ne va pas toujours facilement en raison des problèmes d'érosion ( qui existent ou n'existent pas ) et des connards qui ne veulent pas draguer les lits des fleuves et rivières ...
- traiter un problème général de l'aval vers l'amont (sauf cas très particulier, j'en connais au moins un important) et non pas l'inverse contrairement à des pensées débiles ... de soi-disant spécialiste ....

--
L.C.
MAIxxxx
2018-01-23 09:16:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
https://actu.orange.fr/monde/neige-a-tokyo-des-dizaines-de-blesses-des-milliers-de-voyageurs-bloques-CNT000000Wn369.html
A moins que ce ne soit la faute à autre chose !
--
L.C.
C'est la faute à Miloch Georgevitch
Post by l***@wanadoo.fr
https://fr.wikipedia.org/wiki/S.O.S._M%C3%A9t%C3%A9ores
Décidément, Edgard P Jacobs était visionnaire.

Noter qu'à Tokyo, les minima de janvier moyens sont de +2° et qu'il peut
neiger vrers -1°. Hokkaido n'est pas très loin et y comporte des
stations de sport d'hiver. (Sapporo JO hiver). La transition climatique
inclut l'augmentation des fluctuations (AMA, on peut ne pas être
d'accord, mais ça se soutient)
--
La folie blesse, le génie [du mal] tue
Paul Aubrin
2018-01-23 09:37:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxxx
Post by l***@wanadoo.fr
https://actu.orange.fr/monde/neige-a-tokyo-des-dizaines-de-blesses-des-
milliers-de-voyageurs-bloques-CNT000000Wn369.html
Post by MAIxxxx
Post by l***@wanadoo.fr
A moins que ce ne soit la faute à autre chose !
--
L.C.
C'est la faute à Miloch Georgevitch
Post by l***@wanadoo.fr
https://fr.wikipedia.org/wiki/S.O.S._M%C3%A9t%C3%A9ores
Décidément, Edgard P Jacobs était visionnaire.
Noter qu'à Tokyo, les minima de janvier moyens sont de +2° et qu'il peut
neiger vrers -1°. Hokkaido n'est pas très loin et y comporte des
stations de sport d'hiver. (Sapporo JO hiver). La transition climatique
inclut l'augmentation des fluctuations (AMA, on peut ne pas être
d'accord, mais ça se soutient)
Transition climatique? Kesako?
Augmentation des fluctuations? De combien, d'après qui, à quelle échéance?
MAIxxxx
2018-01-24 16:12:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
Post by MAIxxxx
Post by l***@wanadoo.fr
https://actu.orange.fr/monde/neige-a-tokyo-des-dizaines-de-blesses-des-
milliers-de-voyageurs-bloques-CNT000000Wn369.html
Post by MAIxxxx
Post by l***@wanadoo.fr
A moins que ce ne soit la faute à autre chose !
--
L.C.
C'est la faute à Miloch Georgevitch
Post by l***@wanadoo.fr
https://fr.wikipedia.org/wiki/S.O.S._M%C3%A9t%C3%A9ores
Décidément, Edgard P Jacobs était visionnaire.
Noter qu'à Tokyo, les minima de janvier moyens sont de +2° et qu'il peut
neiger vrers -1°. Hokkaido n'est pas très loin et y comporte des
stations de sport d'hiver. (Sapporo JO hiver). La transition climatique
inclut l'augmentation des fluctuations (AMA, on peut ne pas être
d'accord, mais ça se soutient)
Transition climatique? Kesako?
Augmentation des fluctuations? De combien, d'après qui, à quelle échéance?
Ben vous verrez bien. Mais vous aurez peut-être le temps de vous
habituer avant qu'on cultive de la vigne en Ecosse et des ananas et du
café en Anjou. Moi, je serai sans doute mort. Vous vous dém...derez. Et
avec des tempêtes tropicales sur la Bretagne.

(meteo france)

Janvier exceptionnellement doux
23/01/2018


Les masses d'air qui circulent sur le pays depuis le début de l'année
sont particulièrement douces, avec à la clef une anomalie de température
moyenne de +3,3 °C* entre le 1er et le
22 janvier. C'est une valeur exceptionnelle. Le record d'anomalie
positive de température moyenne pour un mois de janvier depuis 1900 est
jusqu'ici de +2,7 °C, une valeur observée en 1988, en 1936 et en 2014.
Les prévisions pour la fin du mois indiquent que cette douceur devrait
persister. Si tel était le cas, janvier 2018 pourrait être le mois de
janvier le plus doux sur l'Hexagone depuis le début des relevés.
--
La folie blesse, le génie [du mal] tue
Paul Aubrin
2018-01-24 16:41:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by MAIxxxx
Post by Paul Aubrin
Transition climatique? Kesako?
Augmentation des fluctuations? De combien, d'après qui, à quelle échéance?
Ben vous verrez bien. Mais vous aurez peut-être le temps de vous
habituer avant qu'on cultive de la vigne en Ecosse et des ananas et du
café en Anjou. Moi, je serai sans doute mort. Vous vous dém...derez. Et
avec des tempêtes tropicales sur la Bretagne.
Ce n'est pas une réponse utilisable. C'est quoi cette transition? D'où
proviennent ces informations sur l'augmentation des fluctuations? Et ces
fluctuations augmenteraient de combien, à quel rythme? Comment a-t-on
vérifié que ces prédictions étaient plausibles?

Par exemple, d'après le GIEC, le réchauffement global est supposé
réchauffer plus les hautes latitudes que les régions tropicales. A
priori, cela diminue le gradient de température et de pression. Cette
évolution va donc dans le sens d'une diminution des phénomènes extrêmes.
D'ailleurs, le rapport SREX du GIEC n'a pas établi de relation entre le
réchauffement global et l'augmentation des phénomènes extrêmes.
Vous avez une autre source d'information. Laquelle?
jc_lavau
2018-01-24 18:30:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by MAIxxxx
Post by Paul Aubrin
Transition climatique? Kesako?
Augmentation des fluctuations? De combien, d'après qui, à quelle échéance?
Ben vous verrez bien. Mais vous aurez peut-être le temps de vous
habituer avant qu'on cultive de la vigne en Ecosse et des ananas et du
café en Anjou. Moi, je serai sans doute mort. Vous vous dém...derez. Et
avec des tempêtes tropicales sur la Bretagne.
Ce n'est pas une réponse utilisable. C'est quoi cette transition? D'où
proviennent ces informations sur l'augmentation des fluctuations? Et ces
fluctuations augmenteraient de combien, à quel rythme? Comment a-t-on
vérifié que ces prédictions étaient plausibles?
Par exemple, d'après le GIEC, le réchauffement global est supposé
réchauffer plus les hautes latitudes que les régions tropicales. A
priori, cela diminue le gradient de température et de pression. Cette
évolution va donc dans le sens d'une diminution des phénomènes extrêmes.
D'ailleurs, le rapport SREX du GIEC n'a pas établi de relation entre le
réchauffement global et l'augmentation des phénomènes extrêmes.
Vous avez une autre source d'information. Laquelle?
Sans compter qu'il prévoit une zone anormalement chaude au dessus de la
zone équatoriale, leur "hot spot" ce qui en diminuant le gradient
vertical, devrait apaiser les tempêtes tropicales. On a justement
constaté le contraire : au départ des derniers gros cyclones, une
stratosphère plus froide que la normale.

Escrocs une année, escrocs à vie.
--
http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/Microphysique_contee.pdf
http://deontologic.org/quantic
http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
Loading...