Discussion:
le démantèlement de l'éolien plus cher que le démantèlement du nucléaire.
(trop ancien pour répondre)
any.one
2018-02-03 07:26:56 UTC
Permalink
Raw Message
" il apparaît que le démantèlement éolien risque de coûter plus cher
que le démantèlement nucléaire, mais pourrait surtout incomber à des
personnes qui ne s’attendent pas à devoir l’assumer"

../..

" Il est régi par l’arrêté du 26 août 2011 qui en prévoit le
provisionnement à hauteur de 50 000 euros par machine.
Les développeurs de projet évoquent généralement eux même des sommes
entre 2 et 3 fois supérieures, tandis que le retour d’expérience semble
indiquer un coût réel 8 fois plus important, dépassant 400 000 € pour
une machine (hors enlèvement du massif en béton !)"

" La seule somme officiellement provisionnée pour son démantèlement
correspond donc déjà à un minimum de 539,49€ par GWh produit, tandis que
le retour d’expérience (400 000€) évoque un coût de 4315 € par GWh (ou
4,3€ par MWh produit).
Le démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée ne représentant,
rappelons le que 1853€ par GWh produit, (1,8€/MWh) en considérant la
fourchette haute, et la moitié pour la fourchette basse."

http://lemontchampot.blogspot.fr/2017/06/demantelement-eolien.html


---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Harp
2018-02-04 17:48:01 UTC
Permalink
Raw Message
anyone:
> " il apparaît que le démantèlement éolien risque de coûter plus cher que le
> démantèlement nucléaire, mais pourrait surtout incomber à des personnes qui
> ne s’attendent pas à devoir l’assumer"
>
> ../..
>
> " Il est régi par l’arrêté du 26 août 2011 qui en prévoit le provisionnement
> à hauteur de 50 000 euros par machine.
> Les développeurs de projet évoquent généralement eux même des sommes entre 2
> et 3 fois supérieures, tandis que le retour d’expérience semble indiquer un
> coût réel 8 fois plus important, dépassant 400 000 € pour une machine (hors
> enlèvement du massif en béton !)"
>
> " La seule somme officiellement provisionnée pour son démantèlement
> correspond donc déjà à un minimum de 539,49€ par GWh produit, tandis que le
> retour d’expérience (400 000€) évoque un coût de 4315 € par GWh (ou 4,3€ par
> MWh produit).
> Le démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée ne représentant, rappelons
> le que 1853€ par GWh produit, (1,8€/MWh) en considérant la fourchette haute,
> et la moitié pour la fourchette basse."


Une grosse farce qui triture systématiquement les données dans le sens
qui l'arrange.


Par exemple:

"Il y apparait que les coûts de référence pour le démantèlement des
réacteurs à eau pressurisée se situent, selon les exemples retenus,
entre 439,7 €/kW, 537,8 €/kW et 550 €/kW.
EDF *vient d’ailleurs de démontrer* sa propre expertise avec le
démantèlement du REP de première génération de Chooz A. Et confirme sa
capacité à respecter une telle fourchette de prix, comprise *entre 350
et 500 millions d’euros* pour un réacteur d’1 GW."



1) EDF n'a rioen démontré du tout puisque le démantèlement de Chhoz A
est loin d'être fini ! lol


2) " Démanteler un réacteur coûte entre 350 et 500 millions d'euros ",
affirme Sylvain Granger, directeur déconstruction à EDF. " Une blague,
rétorque le physicien nucléaire Bernard Laponche, de l'association
Global Chance. L'allemand E.on estime *à plus d'1 milliard d'euros* le
coût de démantèlement d'un réacteur et les autres électriciens
étrangers annoncent des chiffres du même ordre.
https://www.challenges.fr/entreprise/energie/ce-que-cache-le-demantelement-nucleaire_477559
any.one
2018-02-05 14:55:52 UTC
Permalink
Raw Message
Le 04/02/2018 à 18:48, Harp a écrit :
> anyone:
>> " il apparaît que  le démantèlement éolien risque de coûter plus cher
>> que le démantèlement nucléaire, mais pourrait surtout incomber à des
>> personnes qui ne s’attendent pas à devoir l’assumer"
>>
>> ../..
>>
>> " Il est régi par l’arrêté du 26 août 2011 qui en prévoit le
>> provisionnement à hauteur de  50 000 euros par machine.
>> Les développeurs de projet évoquent généralement eux même des sommes
>> entre 2 et 3 fois supérieures, tandis que le retour d’expérience
>> semble indiquer un coût réel 8 fois plus important, dépassant 400 000
>> € pour une machine (hors enlèvement du massif en béton !)"
>>
>> " La seule somme officiellement provisionnée pour son démantèlement
>> correspond donc déjà à un minimum de 539,49€ par GWh produit, tandis
>> que le retour d’expérience (400 000€) évoque un coût de 4315 € par GWh
>> (ou 4,3€ par MWh produit).
>> Le démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée ne représentant,
>> rappelons le que 1853€ par GWh produit, (1,8€/MWh) en considérant la
>> fourchette haute, et la moitié pour la fourchette basse."
>
>
> Une grosse farce qui triture systématiquement les données dans le sens
> qui l'arrange.
>
>
> Par exemple:
>
> "Il y apparait que les coûts de référence pour le démantèlement des
> réacteurs à eau pressurisée se situent, selon les exemples retenus,
> entre 439,7 €/kW, 537,8 €/kW et 550 €/kW.
> EDF *vient d’ailleurs de démontrer* sa propre expertise avec le
> démantèlement du REP de première génération de Chooz A. Et confirme sa
> capacité à respecter une telle fourchette de prix, comprise *entre 350
> et 500 millions d’euros* pour un réacteur d’1 GW."
>
>
>
> 1) EDF n'a rioen démontré du tout puisque le démantèlement de Chhoz A
> est loin d'être fini ! lol

Tout à fait. Mais, ce cout est normal vue la particularité de Chooz.
(pas Chhoz, je sens que c'est bien parti encore une fois...).


>
>
> 2) " Démanteler un réacteur coûte entre 350 et 500 millions d'euros ",
> affirme Sylvain Granger, directeur déconstruction à EDF. " Une blague,
> rétorque le physicien nucléaire Bernard Laponche, de l'association
> Global Chance. L'allemand E.on estime *à plus d'1 milliard d'euros* le
> coût de démantèlement d'un réacteur et les autres électriciens étrangers
> annoncent des chiffres du même ordre.
> https://www.challenges.fr/entreprise/energie/ce-que-cache-le-demantelement-nucleaire_477559
>

Qui est le mieux placé pour connaitre les couts?
Quelles sont les techniques employées pour les travaux? Les couts
changent du simple au double selon la façon de procéder.

Combien de temps attend on avant de commencer à démonter?

Tout cela n'est pas abordé dans l'article. Ce n'est pas vraiment sérieux.
Harp
2018-02-05 15:23:50 UTC
Permalink
Raw Message
anyone:
> Le 04/02/2018 à 18:48, Harp a écrit :
>> anyone:
>>> " il apparaît que  le démantèlement éolien risque de coûter plus cher que
>>> le démantèlement nucléaire, mais pourrait surtout incomber à des personnes
>>> qui ne s’attendent pas à devoir l’assumer"
>>>
>>> ../..
>>>
>>> " Il est régi par l’arrêté du 26 août 2011 qui en prévoit le
>>> provisionnement à hauteur de  50 000 euros par machine.
>>> Les développeurs de projet évoquent généralement eux même des sommes entre
>>> 2 et 3 fois supérieures, tandis que le retour d’expérience semble indiquer
>>> un coût réel 8 fois plus important, dépassant 400 000 € pour une machine
>>> (hors enlèvement du massif en béton !)"
>>>
>>> " La seule somme officiellement provisionnée pour son démantèlement
>>> correspond donc déjà à un minimum de 539,49€ par GWh produit, tandis que
>>> le retour d’expérience (400 000€) évoque un coût de 4315 € par GWh (ou
>>> 4,3€ par MWh produit).
>>> Le démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée ne représentant,
>>> rappelons le que 1853€ par GWh produit, (1,8€/MWh) en considérant la
>>> fourchette haute, et la moitié pour la fourchette basse."


> Qui est le mieux placé pour connaitre les couts?
> Quelles sont les techniques employées pour les travaux? Les couts changent du
> simple au double selon la façon de procéder.
>
> Combien de temps attend on avant de commencer à démonter?
>
> Tout cela n'est pas abordé dans l'article. Ce n'est pas vraiment sérieux.


En effet, tout cela n'est pas abordé dans ton article. Ce n'est pas
vraiment sérieux.
any.one
2018-02-05 17:50:56 UTC
Permalink
Raw Message
Le 05/02/2018 à 16:23, Harp a écrit :
> anyone:
>> Le 04/02/2018 à 18:48, Harp a écrit :
>>> anyone:
>>>> " il apparaît que  le démantèlement éolien risque de coûter plus
>>>> cher que le démantèlement nucléaire, mais pourrait surtout incomber
>>>> à des personnes qui ne s’attendent pas à devoir l’assumer"
>>>>
>>>> ../..
>>>>
>>>> " Il est régi par l’arrêté du 26 août 2011 qui en prévoit le
>>>> provisionnement à hauteur de  50 000 euros par machine.
>>>> Les développeurs de projet évoquent généralement eux même des sommes
>>>> entre 2 et 3 fois supérieures, tandis que le retour d’expérience
>>>> semble indiquer un coût réel 8 fois plus important, dépassant 400
>>>> 000 € pour une machine (hors enlèvement du massif en béton !)"
>>>>
>>>> " La seule somme officiellement provisionnée pour son démantèlement
>>>> correspond donc déjà à un minimum de 539,49€ par GWh produit, tandis
>>>> que le retour d’expérience (400 000€) évoque un coût de 4315 € par
>>>> GWh (ou 4,3€ par MWh produit).
>>>> Le démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée ne représentant,
>>>> rappelons le que 1853€ par GWh produit, (1,8€/MWh) en considérant la
>>>> fourchette haute, et la moitié pour la fourchette basse."
>
>
>> Qui est le mieux placé pour connaitre les couts?
>> Quelles sont les techniques employées pour les travaux? Les couts
>> changent du simple au double selon la façon de procéder.
>>
>> Combien de temps attend on avant de commencer à démonter?
>>
>> Tout cela n'est pas abordé dans l'article. Ce n'est pas vraiment sérieux.
>
>
> En effet, tout cela n'est pas abordé dans ton article. Ce n'est pas
> vraiment sérieux.

Alors, plutôt que justifier tes remarques tu bottes en touche?

Pas la moindre idée de la particularité de chhhhhhhhhhhhoz que tu cites
en exemple?
Loading...