Discussion:
Christian Gerondeau : "Le CO2 est bon pour la planète"
Add Reply
Cardinal de Hère
2017-11-20 23:25:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.


"René Groumal
2017-11-20 23:58:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
Le CO2 c'est comme la vertu:

"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".

Et en ce moment y en a trop.


-
Olrik
2017-11-21 04:22:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
Et en ce moment y en a trop.
Les gens comme la bourrique qui interprètent la science selon une
optique idéologique sont déplorables.
Paul Aubrin
2017-11-21 05:14:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
Les conséquences négatives du CO2 apparaissent moins négatives que ce qui
avait été imaginé il y a dix ou vingt ans. En témoigne ce tableau des
estimations de la /sensibilité climatique/ au fil des ans. Tant la
sensibilité transitoire (TCS) que la sensibilité à l'équilibre (ECS)
diminuent au fil des ans. Les estimations empiriques sont plus basses que
celles issues des simulations numériques.

http://notrickszone.com/wp-content/uploads/2017/10/Climate-Sensitivity-
Value-Estimates-Declining-Scafetta-2017.jpg
Post by Olrik
Post by "René Groumal
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
L'excès d'oxygène est dangereux lui aussi. C'est comme la vertu, point
trop n'en faut. Les plantes, et donc l'environnement, se portent à
merveille dans des concentrations de CO2 trois ou quatre fois plus grande
que les actuelles. Pour les animaux, en milieu fermé, il convient de
faire attention de rester suffisamment en dessous de la concentration de
CO2 dans l'air expiré (1,4% environ 35 fois la concentration
atmosphérique). De telles concentrations seraient impossibles à
atteindre, et de très loin, même en brûlant l'intégralité de tous les
combustibles fossiles accessibles.
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Les gens comme la bourrique qui interprètent la science selon une
optique idéologique sont déplorables.
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a nécessairement
tort sur tous les sujets.
Olrik
2017-11-21 05:34:45 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
Les conséquences négatives du CO2 apparaissent moins négatives que ce qui
avait été imaginé il y a dix ou vingt ans. En témoigne ce tableau des
estimations de la /sensibilité climatique/ au fil des ans. Tant la
sensibilité transitoire (TCS) que la sensibilité à l'équilibre (ECS)
diminuent au fil des ans. Les estimations empiriques sont plus basses que
celles issues des simulations numériques.
http://notrickszone.com/wp-content/uploads/2017/10/Climate-Sensitivity-
Value-Estimates-Declining-Scafetta-2017.jpg
Post by Olrik
Post by "René Groumal
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
L'excès d'oxygène est dangereux lui aussi. C'est comme la vertu, point
trop n'en faut. Les plantes, et donc l'environnement, se portent à
merveille dans des concentrations de CO2 trois ou quatre fois plus grande
que les actuelles. Pour les animaux, en milieu fermé, il convient de
faire attention de rester suffisamment en dessous de la concentration de
CO2 dans l'air expiré (1,4% environ 35 fois la concentration
atmosphérique). De telles concentrations seraient impossibles à
atteindre, et de très loin, même en brûlant l'intégralité de tous les
combustibles fossiles accessibles.
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Les gens comme la bourrique qui interprètent la science selon une
optique idéologique sont déplorables.
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a nécessairement
tort sur tous les sujets.
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.

L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
Paul Aubrin
2017-11-21 06:20:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a
nécessairement tort sur tous les sujets.
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.
Les arguments de M. Gérondeau sont solides.
Plus de CO2 moins de pauvres.
Plus de CO2 meilleurs rendements agricoles, réduction de la faim dans le
monde sur toute la chaîne alimentaire.
Et, contrairement, aux annonces alarmistes, la hausse des températures
reste relativement faible et tout à fait compatible avec une cause
naturelle.
Politique énergétique catastrophique.
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et des
trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est fausse.

"L'estomac bien rempli et rassasié, Boucles d'or chercha un endroit où
s'asseoir. Elle vit trois chaises à côté de la cheminée. D'abord, elle
s'assit sur la chaise de Papa Ours. "Cette chaise est trop dure!" se
plaignit-elle.
...
Finalement, elle s'assit sur la chaise de Bébé Ours. "Ouf, cette chaise
est parfaite!" , soupira-t-elle. Mais c'est alors que la chaise se cassa!
"J'ai dû manger trop de porridge", se dit Boucles d'or."
siger
2017-11-21 08:53:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a
nécessairement tort sur tous les sujets.
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.
Les arguments de M. Gérondeau sont solides.
Plus de CO2 moins de pauvres.
Plus de CO2 meilleurs rendements agricoles, réduction de la faim
dans le monde sur toute la chaîne alimentaire.
C'est solide ça ? C'est juste de la démagogie façon Monsanto ou
propagande pour le riz doré.
Ce serait solide s'il démontrait qu'on avait besoin de ça pour nourrir
tout le monde. C'est pas un problème de rendement, c'est un problème
d'usage.

"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim dans
le monde." Là c'est solide.

Parce que si on augmente les rendements, tu crois que les salopards de
capitalistes ne vont rien changer et faire en sorte que tout le monde
soit mieux nourri ? Tu parles ! Dans les barquettes de 1 kg de pommes,
il y en aura 4 grosses au lieu de 5 petites, moins d'employés pour
les récolter, et des millions de tonnes de nourriture finiront à la
poubelle, comme d'habitude.
--
siger
anyone
2017-11-21 12:14:43 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
C'est solide ça ? C'est juste de la démagogie façon Monsanto
"façon Monsanto", c'est démagogique aussi.


---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
François Guillet
2017-11-28 17:20:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
siger a formulé ce mardi :
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim dans
le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Tes élucubrations et tes credo politiques n'ont aucune solidité, toutes
les alternatives au capitalisme se sont soldées par des échecs et des
dizaines de millions de morts, notamment avec le communisme. Les mêmes
travers du "raisonnement" des communistes se retrouvent chez les
écologistes, et en pire, car les communistes, au moins, attachaient
encore une certaine importance à l'évidence scientifique.
siger
2017-11-28 19:34:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim
dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
--
siger
anyone
2017-11-28 20:51:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim
dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
"Mauvaise réponse" laisse supposer que toi et toi seul serait détenteur
de la vérité et de la solution.

Sois modeste, dis que sa réponse ne te convient pas car en contradiction
avec ta religion.


---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
siger
2017-11-28 22:01:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la
faim dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
"Mauvaise réponse" laisse supposer que toi et toi seul serait
détenteur de la vérité et de la solution.
Un imbécile peut penser ça, oui, peut-être.
--
siger
François Guillet
2017-11-28 21:30:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim
dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
Siger s'est toujours comporté en lâche, jamais on ne l'a vu répondre à
une question qu'il sait qu'elle invalide ses pseudo-raisonnements
spécieux.
siger
2017-11-28 22:04:06 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la
faim dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
Siger s'est toujours comporté en lâche, jamais on ne l'a vu
répondre à une question qu'il sait qu'elle invalide ses
pseudo-raisonnements spécieux.
En plein délire, le Guillet, mais bon, c'est ta seuleargumentation,
alors je te lalaisse.

Sinon, répondre à une mauvaise question n'est pas une bonne idée, ça
pourri le débat.
Mais puisque ton esprit étroit a besoin d'une réponse : je n'en connais
pas.

On est bien avancé...
--
siger
anyone
2017-11-28 22:10:04 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
"Moins de capitalisme, moins de pauvres et suppression de la faim
dans le monde." Là c'est solide.
Où vois-tu quoique ce soit de "solide" dans tes incantations ?
Cite-nous un seul pays non capitaliste où il ferait bon vivre.
Mauvaise réponse.
Siger s'est toujours comporté en lâche, jamais on ne l'a vu répondre à
une question qu'il sait qu'elle invalide ses pseudo-raisonnements spécieux.
Je trouve que sa participation n'est pas complètement négative: il
apporte à fse un vent d'irrationalité qui nous force à nous questionner
sur ce qu'il ne faut pas faire.

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus

François Guillet
2017-11-28 17:24:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
siger a couché sur son écran :
...
Post by siger
Parce que si on augmente les rendements, tu crois que les salopards de
capitalistes ne vont rien changer et faire en sorte que tout le monde
soit mieux nourri ?
Que tout le monde soit mieux nourri avec le capitalisme, c'est déjà le
cas. Ou alors qu'on me cite des contre-exemples de non-capitalisme bon
nourrisseur.
siger
2017-11-28 19:32:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by siger
Parce que si on augmente les rendements, tu crois que les
salopards de capitalistes ne vont rien changer et faire en sorte
que tout le monde soit mieux nourri ?
Que tout le monde soit mieux nourri avec le capitalisme, c'est
déjà le cas. Ou alors qu'on me cite des contre-exemples de
non-capitalisme bon nourrisseur.
Aucun rapport avec ce que j'ai écrit, dont tu n'as cité qu'une partie.
Tes préjugés te font comprendre autre chose que ce que tu lis.
--
siger
anyone
2017-11-28 20:53:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by François Guillet
...
Post by siger
Parce que si on augmente les rendements, tu crois que les
salopards de capitalistes ne vont rien changer et faire en sorte
que tout le monde soit mieux nourri ?
Que tout le monde soit mieux nourri avec le capitalisme, c'est
déjà le cas. Ou alors qu'on me cite des contre-exemples de
non-capitalisme bon nourrisseur.
Aucun rapport avec ce que j'ai écrit, dont tu n'as cité qu'une partie.
Tes préjugés te font comprendre autre chose que ce que tu lis.
C'est vrai que tu as une solide réputation: celle d'un intervenant très
clair dans ses contributions, contributions elles mèmes construites
logiquement et documentées en tous points.

FG ne peut donc que se tromper, c'est évident.

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Olrik
2017-11-22 04:33:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a
nécessairement tort sur tous les sujets.
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.
Les arguments de M. Gérondeau sont solides.
Plus de CO2 moins de pauvres.
Il y a suffisamment de nourriture de base. Il y a par contre beaucoup de
gaspillage et des famines politiques. Et les pauvres n'ont pas accès à
la nourriture de qualité et à la variété.
Post by Paul Aubrin
Plus de CO2 meilleurs rendements agricoles, réduction de la faim dans le
monde sur toute la chaîne alimentaire.
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
Post by Paul Aubrin
Et, contrairement, aux annonces alarmistes, la hausse des températures
reste relativement faible et tout à fait compatible avec une cause
naturelle.
Politique énergétique catastrophique.
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et des
trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est fausse.
Parce qu'il manquait de CO2?
Post by Paul Aubrin
"L'estomac bien rempli et rassasié, Boucles d'or chercha un endroit où
s'asseoir. Elle vit trois chaises à côté de la cheminée. D'abord, elle
s'assit sur la chaise de Papa Ours. "Cette chaise est trop dure!" se
plaignit-elle.
...
Finalement, elle s'assit sur la chaise de Bébé Ours. "Ouf, cette chaise
est parfaite!" , soupira-t-elle. Mais c'est alors que la chaise se cassa!
"J'ai dû manger trop de porridge", se dit Boucles d'or."
Paul Aubrin
2017-11-22 06:55:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et
des trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est
fausse.
Parce qu'il manquait de CO2?
Parce qu'elle montre qu'autrefois ce n'était pas "juste comme il faut".
Olrik
2017-11-22 07:13:15 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et
des trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est
fausse.
Parce qu'il manquait de CO2?
Parce qu'elle montre qu'autrefois ce n'était pas "juste comme il faut".
Je veux juste que vous précisiez si quelqu'un démontraient que les
"famines de 1815 ou de 1775" furent causées par un manque de CO2.
Paul Aubrin
2017-11-22 07:17:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et
des trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est
fausse.
Parce qu'il manquait de CO2?
Parce qu'elle montre qu'autrefois ce n'était pas "juste comme il faut".
Je veux juste que vous précisiez si quelqu'un démontraient que les
"famines de 1815 ou de 1775" furent causées par un manque de CO2.
Elles montrent que la thèse qu'autrefois c'était "juste comme il faut"
est fausse.
Olrik
2017-11-22 07:25:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
C'était parfait avant. C'est la théorie écologique de boucle d'or et
des trois ours. Les famines de 1815 ou de 1775 montrent qu'elle est
fausse.
Parce qu'il manquait de CO2?
Parce qu'elle montre qu'autrefois ce n'était pas "juste comme il faut".
Je veux juste que vous précisiez si quelqu'un démontraient que les
"famines de 1815 ou de 1775" furent causées par un manque de CO2.
Elles montrent que la thèse qu'autrefois c'était "juste comme il faut"
est fausse.
Rien à voir, et vous le savez. Le taux de CO2 n'a jamais été mis en cause.

Le rendement de l'agriculture n'a aucun rapport avec le CO2. Aucun.

Il faut de l'eau, de bonnes terres (minéraux) et souvent des engrais azotés.

Aucun agriculteur se plaint d'un manque de CO2.
Paul Aubrin
2017-11-22 07:36:03 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Rien à voir, et vous le savez. Le taux de CO2 n'a jamais été mis en cause.
Le rendement de l'agriculture n'a aucun rapport avec le CO2. Aucun.
Il faut de l'eau, de bonnes terres (minéraux) et souvent des engrais azotés.
Aucun agriculteur se plaint d'un manque de CO2.
Mais quand ils le peuvent, ils supplémentent l'atmosphère en CO2 avec
d'excellent résultats.

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/00-078.htm

Extrait:
"Pour la majorité des cultures en serre, le rendement photosynthétique
s'accroît lorsque la concentration de CO2 passe de 340 à 1 000 ppm
(parties par million). Dans la plupart des cas, pour un niveau donné de
rayonnement photosynthétiquement actif (RPA), une concentration de CO2 de
1 000 ppm fera augmenter la photosynthèse de 50 % comparativement à la
concentration de l'air ambiant. Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
Olrik
2017-11-22 07:53:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Rien à voir, et vous le savez. Le taux de CO2 n'a jamais été mis en cause.
Le rendement de l'agriculture n'a aucun rapport avec le CO2. Aucun.
Il faut de l'eau, de bonnes terres (minéraux) et souvent des engrais azotés.
Aucun agriculteur se plaint d'un manque de CO2.
Mais quand ils le peuvent, ils supplémentent l'atmosphère en CO2 avec
d'excellent résultats.
http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/00-078.htm
"Pour la majorité des cultures en serre, le rendement photosynthétique
s'accroît lorsque la concentration de CO2 passe de 340 à 1 000 ppm
(parties par million). Dans la plupart des cas, pour un niveau donné de
rayonnement photosynthétiquement actif (RPA), une concentration de CO2 de
1 000 ppm fera augmenter la photosynthèse de 50 % comparativement à la
concentration de l'air ambiant. Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
"Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."


Cesse de vouloir tout faire passer par le CO2.

Arrête. Pense. Agit.

L'agriculture est un ensemble. Il y l'eau, la terre, l'air (le CO2) mais
aussi l'azote pour les engrais.
Paul Aubrin
2017-11-22 08:01:12 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Rien à voir, et vous le savez. Le taux de CO2 n'a jamais été mis en cause.
Le rendement de l'agriculture n'a aucun rapport avec le CO2. Aucun.
Il faut de l'eau, de bonnes terres (minéraux) et souvent des engrais azotés.
Aucun agriculteur se plaint d'un manque de CO2.
Mais quand ils le peuvent, ils supplémentent l'atmosphère en CO2 avec
d'excellent résultats.
http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/00-078.htm
"Pour la majorité des cultures en serre, le rendement photosynthétique
s'accroît lorsque la concentration de CO2 passe de 340 à 1 000 ppm
(parties par million). Dans la plupart des cas, pour un niveau donné de
rayonnement photosynthétiquement actif (RPA), une concentration de CO2 de
1 000 ppm fera augmenter la photosynthèse de 50 % comparativement à la
concentration de l'air ambiant. Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
"Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
Cesse de vouloir tout faire passer par le CO2.
Sophisme de l'homme de paille. L'augmentation des concentrations de CO2 a
un effet positif /prouvé/ sur les rendements agricoles.
Bien sûr que l'agriculteur n'enrichit pas l'atmosphère en CO2, excepté
dans les serres. Bien sûr que ce n'est pas l'unique facteur.
Post by Olrik
Arrête. Pense. Agit.
Cesses d'enfoncer les portes ouvertes.
Post by Olrik
L'agriculture est un ensemble. Il y l'eau, la terre, l'air (le CO2)
mais aussi l'azote pour les engrais.
Bien sûr. Cela n'empêche pas le CO2 d'être favorable à la croissance des
plantes.
Olrik
2017-11-22 08:06:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Rien à voir, et vous le savez. Le taux de CO2 n'a jamais été mis en cause.
Le rendement de l'agriculture n'a aucun rapport avec le CO2. Aucun.
Il faut de l'eau, de bonnes terres (minéraux) et souvent des engrais azotés.
Aucun agriculteur se plaint d'un manque de CO2.
Mais quand ils le peuvent, ils supplémentent l'atmosphère en CO2 avec
d'excellent résultats.
http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/00-078.htm
"Pour la majorité des cultures en serre, le rendement photosynthétique
s'accroît lorsque la concentration de CO2 passe de 340 à 1 000 ppm
(parties par million). Dans la plupart des cas, pour un niveau donné de
rayonnement photosynthétiquement actif (RPA), une concentration de CO2
de
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
1 000 ppm fera augmenter la photosynthèse de 50 % comparativement à la
concentration de l'air ambiant. Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1
000
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
"Toutefois, il n'est pas nécessairement
rentable, pour certaines cultures, d'enrichir l'atmosphère jusqu'à 1 000
ppm de CO2 lorsque l'intensité lumineuse est faible. Dans d'autres cas,
comme les tulipes et les lys de Pâques, les plantes ne réagissent pas à
l'enrichissement de gaz carbonique."
Cesse de vouloir tout faire passer par le CO2.
Sophisme de l'homme de paille. L'augmentation des concentrations de CO2 a
un effet positif /prouvé/ sur les rendements agricoles.
Certes. Jusqu'à quel point?
Post by Paul Aubrin
Bien sûr que l'agriculteur n'enrichit pas l'atmosphère en CO2, excepté
dans les serres. Bien sûr que ce n'est pas l'unique facteur.
Post by Olrik
Arrête. Pense. Agit.
Cesses d'enfoncer les portes ouvertes.
Post by Olrik
L'agriculture est un ensemble. Il y l'eau, la terre, l'air (le CO2)
mais aussi l'azote pour les engrais.
Bien sûr. Cela n'empêche pas le CO2 d'être favorable à la croissance des
plantes.
Tu dis ça comme si je disais que l'eau est nécessaire aux humains.

Selon toi, quel pourcentage de CO2 devrait-on avoir dans notre atmosphère?
Paul Aubrin
2017-11-22 08:12:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Bien sûr. Cela n'empêche pas le CO2 d'être favorable à la croissance
des plantes.
Tu dis ça comme si je disais que l'eau est nécessaire aux humains.
Selon toi, quel pourcentage de CO2 devrait-on avoir dans notre
atmosphère?
Alors, toi aussi tu pratiques l'écologie de Boucle d'Or: il faut que les
choses soient "juste comme il faut".

Les variations de concentration du CO2 atmosphérique durant le phanerozoïque
(la concentration actuelle est de 400ppm):

https://econstudentlog.files.wordpress.com/2008/04/phanerozoic_carbon_dioxide1.png

Elles ont rarement été aussi basses au cours des 500 derniers millions d'années.
François Guillet
2017-11-28 17:47:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Après mûre réflexion, Olrik a écrit :
...
Post by Olrik
Selon toi, quel pourcentage de CO2 devrait-on avoir dans notre atmosphère?
Question absurde à laquelle seuls les écologistes prétendent répondre
en voulant lutter contre le CO2.
Primo nous ne sommes pas maître du CO2 de l'atmosphère, ou dans des
proportions non significatives : 4% du CO2 est anthropique, dont la
plupart absolument nécessaire (respiration : 6 à 8%) ou indispensable à
la survie de la population mondiale (agriculture nécessitant des engins
motorisés, usines pour les fabriquer, engins pour transporter,
chauffage l'hiver... ).
Secundo la nature dans son principe, c'est l'adaptation. Le CO2
augmente ? On s'adapte si on en ressent des effets.
Tertio ce qu'on "devrait" avoir comme taux de CO2 dans notre atmosphère
n'a aucune réponse dans l'absolu. Il faut fournir des critères : ce
qu'on devrait avoir mais dans quel but ? Si c'est pour une planête
verte, il faut l'augmenter considérablement, les écolos n'ont pas
conscience de leurs incohérences.
Enfin l'air que nous expirons contient 5% de CO2 contre 0,04% pour
l'air inspiré. On a une considérable marge acceptable d'augmentation du
CO2 avant de réels risques, et elle n'a jamais été atteinte sur terre
depuis au moins 3 milliards d'années.
Cardinal de Hère
2017-11-22 07:34:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants, les
pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans énergie
(au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut cultiver la
terre sans un radis mais pas sans énergie.
Olrik
2017-11-22 07:42:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants, les
pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans énergie
(au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut cultiver la
terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Paul Aubrin
2017-11-22 08:03:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants,
les pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans
énergie (au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut
cultiver la terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Exemple: Olrik récolte avec du pognon, mais absolument sans fournir aucun
joule, ni mécanique, ni musculaire.
Olrik
2017-11-22 08:09:21 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants,
les pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans
énergie (au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut
cultiver la terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Exemple: Olrik récolte avec du pognon, mais absolument sans fournir aucun
joule, ni mécanique, ni musculaire.
Exemple : Paul n'a aucune idée à quoi sert l'argent.
Paul Aubrin
2017-11-22 08:15:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants,
les pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans
énergie (au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut
cultiver la terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Exemple: Olrik récolte avec du pognon, mais absolument sans fournir aucun
joule, ni mécanique, ni musculaire.
Exemple : Paul n'a aucune idée à quoi sert l'argent.
L'énergie est indispensable, contrairement au pognon. Exemple: la récolte
des légumes de son potager.
Olrik
2017-11-22 08:20:25 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
Post by Olrik
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote) qu'il
faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants,
les pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans
énergie (au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut
cultiver la terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Exemple: Olrik récolte avec du pognon, mais absolument sans fournir aucun
joule, ni mécanique, ni musculaire.
Exemple : Paul n'a aucune idée à quoi sert l'argent.
L'énergie est indispensable, contrairement au pognon. Exemple: la récolte
des légumes de son potager.
Et t'en veut combien pour échanger tes légumes pour ton bois de chauffage?
Paul Aubrin
2017-11-22 08:50:05 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Paul Aubrin
L'énergie est indispensable, contrairement au pognon. Exemple: la
récolte des légumes de son potager.
Et t'en veut combien pour échanger tes légumes pour ton bois de chauffage?
Comprends tu la différence entre produire et commercialiser?
Cardinal de Hère
2017-11-22 08:10:01 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
C'est de l'eau et l'argent pour acheter des fertilisants (azote)
qu'il faut pour améliorer les rendements.
L'argent est secondaire. Ce qui est primordial c'est le dioxygène, le
dioxyde de carbone, l'eau, l'humus, éventuellement les fertilisants,
les pesticides, les semences et le grand oublié : l'énergie. Sans
énergie (au moins humaine ou animale) pas d'agriculture. On peut
cultiver la terre sans un radis mais pas sans énergie.
Je peux te fournir tout ça pour du pognon. T'en fera bien ce que tu
voudras après.
Je peux l'obtenir par la guerre, le pillage, le vol, la bienveillance de
donateurs, etc. On peut travailler la terre sans un radis mais pas sans
énergie.
Cardinal de Hère
2017-11-21 07:14:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur (presque)
tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est habitée.
Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
Tiens, encore un fou qui a décidé que le climat, le taux de dioxyde de
carbone, les niches écologiques étaient réglés une fois pour toutes et
qu'il était possible de les maintenir dans cet optimum contre les cycles
solaires, les cycles orbitaux de Milankovitch et tous les aléas de
l'existence !
Olrik
2017-11-22 04:36:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
Sans doute. Mais sur ce sujet, il a tort.
L'équilibre CO2 et oxygène est OK : voir la vie sur Terre sur
(presque) tous les continents et les mers. Chaque niche écologique est
habitée. Seul l'humain est en train de tout foutre en l'air.
Tiens, encore un fou qui a décidé que le climat, le taux de dioxyde de
carbone, les niches écologiques étaient réglés une fois pour toutes et
qu'il était possible de les maintenir dans cet optimum contre les cycles
solaires, les cycles orbitaux de Milankovitch et tous les aléas de
l'existence !
Tiens, encore un pauvre abruti qui croit que les milliards d'humains
n'ont pas d'influence sur l'état de la planète.

Va te faire soigner. Ou plutôt, non, reste comme tu es. Ne consomme plus
de ressources inutiles, t'es foutu.
Cardinal de Hère
2017-11-21 07:10:27 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Attention, ce n'est pas parce qu'il a souvent tort qu'il a nécessairement
tort sur tous les sujets.
Arrogance et infatuation sont l'unique mamelle de Paul Aubrin.
Cardinal de Hère
2017-11-21 07:09:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
Et en ce moment y en a trop.
Les gens comme la bourrique qui interprètent la science selon une
optique idéologique sont déplorables.
Que connais-tu de la science toi qui vis dans les ténèbres de l'idéologie.
"René Groumal
2017-11-21 13:56:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Olrik
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
Et en ce moment y en a trop.
Les gens comme la bourrique qui interprètent la science selon une
optique idéologique sont déplorables.
Que connais-tu de la science toi qui vis dans les ténèbres de l'idéologie.
Et toi qui vis dans les ténèbres ses idéologies religieuses, tu crois y
voir plus clair ?
anyone
2017-11-21 11:48:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Ça commence à combien "trop"?

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
jmh
2017-11-21 11:51:52 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Ça commence à combien "trop"?
Un peu plus que "juste assez"
anyone
2017-11-21 12:17:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Post by anyone
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Ça commence à combien "trop"?
Un peu plus que "juste assez"
Du coup, ça en fait plutôt beaucoup, et même si on est loin d'un paquet,
faut peut-être s'inquiéter, mais pas trop...

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Paul Aubrin
2017-11-21 12:27:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by jmh
Post by anyone
Post by "René Groumal
Et en ce moment y en a trop.
Ça commence à combien "trop"?
Un peu plus que "juste assez"
Pourtant il y a rarement eu aussi peu de CO2 dans l'atmosphère, à part
à la fin de l'ère carbonifère.

Loading Image...

Loading Image...

Est intéressante aussi la figure 2 de cette publication d'octobre 1955
qui reprend les mesures de concentrations de CO2 historiques. On y voit, par
exemple, une série de 20.000 mesures de 1930 à 1939 en Allemagne avec une
concentration moyenne de 438,5ppm (actuellement 400).

https://docs.lib.noaa.gov/rescue/mwr/083/mwr-083-10-0225.pdf
François Guillet
2017-11-21 16:35:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de l'augmentation
du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
Et les conséquences négatives ?
"Un peu n'en faut, pas trop n'en faut,
L'excès en tout est un défaut".
Et en ce moment y en a trop.
Non. Les plantes en redemandent, et quant à nous, nous sommes loin,
très loin de suffoquer...
C'est assez incroyable comment on veut nous imposer ce refus global
d'un possible réchauffement de la planète. Il ne me semble pas avoir
été consulté à ce sujet.
siger
2017-11-21 08:56:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.

Aïe, TVLibertés, je crains le pire...

Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
--
siger
Cardinal de Hère
2017-11-21 09:18:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
"René Groumal
2017-11-21 14:22:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
Paul Aubrin
2017-11-21 14:33:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
L'interview de Gérondeau fournit une vision plus correcte sur ces deux
points. Les /variations climatiques/ de ces dernières décennies ne sont
pas statistiquement différentes de celles observées historiquement. Les
modèles du GIEC étaient censés montrer qu'elles causaient un
réchauffement de 3°C pour un doublement de la concentration en CO2. Comme
l'indique correctement la vidéo, le réchauffement observé est bien
moindre. En plus, les périodes chaudes (l'époque romaine, le
réchauffement médiéval) ont été des périodes pendant lesquelles les
civilisations se sont épanouies, d'où leur nom /d'optimum climatique/.
Quand à la vie végétale sous toutes ses formes, terrestre et marine, le
CO2 lui est très bénéfique.
"René Groumal
2017-11-21 14:42:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
L'interview de Gérondeau fournit une vision plus correcte sur ces deux
points. Les /variations climatiques/ de ces dernières décennies ne sont
pas statistiquement différentes de celles observées historiquement. Les
modèles du GIEC étaient censés montrer qu'elles causaient un
réchauffement de 3°C pour un doublement de la concentration en CO2. Comme
l'indique correctement la vidéo, le réchauffement observé est bien
moindre. En plus, les périodes chaudes (l'époque romaine, le
réchauffement médiéval) ont été des périodes pendant lesquelles les
civilisations se sont épanouies, d'où leur nom /d'optimum climatique/.
Quand à la vie végétale sous toutes ses formes, terrestre et marine, le
CO2 lui est très bénéfique.
contestable :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acidification_des_océans

Quels sont les effets sur la vie marine ?

Un certain nombre d’animaux et plantes marines (coraux, huitres et
autres crustacés…) utilisent une partie du carbone présent naturellement
dans les océans pour former leurs coquilles ou leurs squelettes. En
piégeant ainsi le carbone, ils limitent la formation d’acide carbonique
et contribuent doucement à freiner le processus d’acidification.

Néanmoins, un environnement de plus en plus acide affaiblit ces
organismes sensibles à de faibles changements de pH. Plus l’acidité
augmente, plus la formation d’une coquille ou d’un squelette leur
demande de l’énergie. Ils deviennent donc plus vulnérables, et ne jouent
plus aussi bien leur rôle de prédateurs ou de proies, et ont des
problèmes pour grandir et se reproduire.

Ces changements de pH dans nos océans se sont fait tellement rapidement
que les organismes n’ont pas eu le temps de s’adapter, et leurs
coquilles et squelettes se dissolvent petit à petit. Une étude publiée
en 2012 dans la revue Nature Geoscience a déjà démontré l’effet corrosif
de l’acidification des océans sur les coquilles des ptéropodes, petits
escargots de mer qui constituent un maillon crucial de la chaine
alimentaire.
http://oceanclimat.blog.lemonde.fr/2015/11/18/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-lacidification-des-oceans/
http://www.slate.fr/life/87253/augmentation-co2-menace-nutriments-zinc-fer
et bien d'autres.....
Paul Aubrin
2017-11-21 14:55:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acidification_des_océans
Quels sont les effets sur la vie marine ?
Un certain nombre d’animaux et plantes marines (coraux, huitres et
autres crustacés…) utilisent une partie du carbone présent naturellement
dans les océans pour former leurs coquilles ou leurs squelettes. En
piégeant ainsi le carbone, ils limitent la formation d’acide carbonique
et contribuent doucement à freiner le processus d’acidification.
L'effet bénéfique sur les océans provient de la croissance du
phytoplancton qui est le premier maillon de la chaîne alimentaire.
Les océans sont un milieu chimiquement tamponné dont les variations de pH
restent limitées.
"René Groumal
2017-11-21 15:07:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acidification_des_océans
Quels sont les effets sur la vie marine ?
Un certain nombre d’animaux et plantes marines (coraux, huitres et
autres crustacés…) utilisent une partie du carbone présent naturellement
dans les océans pour former leurs coquilles ou leurs squelettes. En
piégeant ainsi le carbone, ils limitent la formation d’acide carbonique
et contribuent doucement à freiner le processus d’acidification.
L'effet bénéfique sur les océans provient de la croissance du
phytoplancton qui est le premier maillon de la chaîne alimentaire.
Les océans sont un milieu chimiquement tamponné dont les variations de pH
restent limitées.
Inexact.
Cet effet bénéfique est largement contré par l'acidification du milieu
marin entraInant des catastrophes sur la vie corallienne et la faune qui
lui est attachée.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
A lire :
Pourquoi les récifs coralliens sont-ils désormais en péril ?

Les coraux sont des animaux très sensibles, et supportent difficilement
des faibles changements dans leurs conditions de vie. Ils font face
depuis plusieurs années à de nombreuses menaces, comme la surpêche, la
pollution, la destruction par le chalutage de fond, l’élévation des
températures de l’eau, ou bien encore l’acidification des océans.

Il est possible que d’ici le milieu du siècle, les coraux soient
incapables de survivre dans de nombreuses régions en raison de
l’acidification des océans, et leurs dissolutions seront plus rapides
que leurs reconstructions (Guinotte et Fabry 2008). Comme Lemonsea vous
l’expliquait dans le premier article à ce sujet, plus l’acidité
augmente, plus la formation d’un squelette demande de l’énergie, et les
coraux deviennent donc plus vulnérables.

Clive Wilkinson révélait en 2008 que le monde avait déjà perdu plus de
20% des récifs coralliens. En 2011, un rapport du World Resources
Institute indiquait que 75% des récifs coralliens risquaient de
disparaître. En juillet 2015, une équipe de chercheurs internationaux
menée par le Dr. Jean-Pierre Gattuso du Laboratoire d’Océanographie de
Villefranche a publié une étude inquiétante sur le futur de nos océans.
Si nous continuons à agir comme si de rien n’était et si les émissions
de CO2 continuent au même rythme, il faudra s’attendre à des
conséquences irréversibles sur les écosystèmes marins.

Sans coraux, la *biodiversité marine* va diminuer fortement, car cela
équivaudra à une perte d’habitat viable pour de nombreuses espèces
marines. De plus, les secteurs du tourisme et de la pèche dans de
nombreuses économies locales et nationales souffriront fortement de la
disparition des récifs coralliens. Au final, les zones littorales feront
inévitablement face à plus d’érosions des plages, d’inondations et de
dégâts dans les villes situées à proximité des océans".

http://oceanclimat.blog.lemonde.fr/2015/12/05/les-impacts-de-lacidification-des-oceans-sur-les-recifs-coralliens/
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Paul Aubrin
2017-11-21 18:11:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
L'effet bénéfique sur les océans provient de la croissance du
phytoplancton qui est le premier maillon de la chaîne alimentaire.
Les océans sont un milieu chimiquement tamponné dont les variations de
pH restent limitées.
Inexact.
Cet effet bénéfique est largement contré par l'acidification du milieu
marin entraInant des catastrophes sur la vie corallienne et la faune qui
lui est attachée.
Si l'on rapproche ces deux graphiques:
évolution des coraux à l'ordovicien, au silurien et au Dévonien
Loading Image...
et celui-là: concentrations de CO2 durant le phénozoïque
https://econstudentlog.files.wordpress.com/2008/04/phanerozoic_carbon_dioxide1.png

On peut constater que les coraux se sont développés quand les concentrations de
dioxyde de carbone dépassaient les 1000ppm, atteignant 5000ppm au début
de l'Ordovicien. Avec des concentrations de 2,5 à 12,5 fois les actuelles, on
se demande comment les coraux pouvaient survivre.
"René Groumal
2017-11-22 14:48:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
L'effet bénéfique sur les océans provient de la croissance du
phytoplancton qui est le premier maillon de la chaîne alimentaire.
Les océans sont un milieu chimiquement tamponné dont les variations de
pH restent limitées.
Inexact.
Cet effet bénéfique est largement contré par l'acidification du milieu
marin entraInant des catastrophes sur la vie corallienne et la faune qui
lui est attachée.
évolution des coraux à l'ordovicien, au silurien et au Dévonien
http://vieoceane.free.fr/paf/images/primair.gif
et celui-là: concentrations de CO2 durant le phénozoïque
https://econstudentlog.files.wordpress.com/2008/04/phanerozoic_carbon_dioxide1.png
On peut constater que les coraux se sont développés quand les concentrations de
dioxyde de carbone dépassaient les 1000ppm, atteignant 5000ppm au début
de l'Ordovicien. Avec des concentrations de 2,5 à 12,5 fois les actuelles, on
se demande comment les coraux pouvaient survivre.
Et demandez vous aussi s'ils pourront survivre quand la concentration
augmentera encore.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Paul Aubrin
2017-11-22 15:03:29 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
L'effet bénéfique sur les océans provient de la croissance du
phytoplancton qui est le premier maillon de la chaîne alimentaire.
Les océans sont un milieu chimiquement tamponné dont les variations
de pH restent limitées.
Inexact.
Cet effet bénéfique est largement contré par l'acidification du milieu
marin entraInant des catastrophes sur la vie corallienne et la faune
qui lui est attachée.
évolution des coraux à l'ordovicien, au silurien et au Dévonien
concentrations de CO2 durant le phénozoïque
https://econstudentlog.files.wordpress.com/2008/04/
phanerozoic_carbon_dioxide1.png
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
On peut constater que les coraux se sont développés quand les
concentrations de dioxyde de carbone dépassaient les 1000ppm,
atteignant 5000ppm au début de l'Ordovicien. Avec des concentrations de
2,5 à 12,5 fois les actuelles, on se demande comment les coraux
pouvaient survivre.
Et demandez vous aussi s'ils pourront survivre quand la concentration
augmentera encore.
Il n'y a aucune chance, même en brûlant tout les combustibles fossiles
disponibles de dépasser 700ppm. Les coraux ayant prospéré avec des
concentrations de 1000 à 5000ppm, on ne voit pas pourquoi ils mourraient
à bien moins.
François Guillet
2017-11-21 16:36:51 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2 atmosphérique
nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
Il n'y a pas d'excès, puisque dans le passé la terre a très bien vécu
des périodes avec beaucoup plus de CO2, et un air toujours respirable.
"René Groumal
2017-11-22 14:50:33 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
Il n'y a pas d'excès, puisque dans le passé la terre a très bien vécu
des périodes avec beaucoup plus de CO2, et un air toujours respirable.
On ne peut comparer la faune et la flore des époques dont vous parlez et
la faune et la flore actuelle ce que tout le monde sait.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Paul Aubrin
2017-11-22 15:11:53 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by François Guillet
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Post by siger
Aïe, TVLibertés, je crains le pire...
Je ne regarde pas car je me fou du CO², contrairement à beaucoup
d'écolos et d'anti-écolos.
Le dioxyde de carbone est un gaz important qui en favorisant la vie
végétale permet le développement de presque toutes les formes de vie.
...mais dont l'excès dans l'atmosphère génère d'importants variations
climatiques nuisant à la vie végétale et des modifications chimiques
marines,nuisant à la vie dans les océans.
Il n'y a pas d'excès, puisque dans le passé la terre a très bien vécu
des périodes avec beaucoup plus de CO2, et un air toujours respirable.
On ne peut comparer la faune et la flore des époques dont vous parlez et
la faune et la flore actuelle ce que tout le monde sait.
Voilà une affirmation bien péremptoire. La culture sous serre enrichie en
CO2 prouve le contraire: les plantes poussent beaucoup plus vite quand
les concentrations en CO2 sont largement augmentée.

Effet de la concentration de CO2 sur le rendement de la photosynthèse.

Loading Image...

"Dans les nouvelles serres, en particulier dans les serres à double paroi
où les taux d'échanges gazeux sont réduits, les concentrations de CO2
peuvent facilement tomber en dessous de 340 ppm à certains moments de
l'année, ce qui a un effet négatif majeur sur la croissance. La
ventilation, au cours de la journée, relève quelque peu le niveau de CO2,
mais ne peut jamais le remonter au seuil de 340 ppm. L'enrichissement en
CO2 apparaît donc comme le seul moyen de corriger cette carence et aussi
d'accroître les concentrations au-dessus du seuil de 340 ppm,
accroissement favorable pour la plupart des cultures. Le niveau jusqu'où
on peut aller dépend du type de plante, de l'intensité lumineuse, de la
température, de la ventilation, du stade de croissance de la plante et
des facteurs de rentabilité de la culture."

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/00-078.htm
siger
2017-11-21 20:53:14 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Ce que tu dis est dans le message, pas dans le titre.
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
façon Aubrin
--
siger
Cardinal de Hère
2017-11-21 22:17:19 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Ce que tu dis est dans le message, pas dans le titre.
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
façon Aubrin
Le titre résume les propos de l'auteur du livre, Christian Gerondeau.
siger
2017-11-21 22:52:28 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Ce que tu dis est dans le message, pas dans le titre.
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
façon Aubrin
Le titre résume les propos de l'auteur du livre, Christian Gerondeau.
Il y a une différence fondamentale entre "Le CO2 est bon pour la
planète" et "L'augmentation du CO2 est bonne pour la planète".

Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
--
siger
Cardinal de Hère
2017-11-21 22:58:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Ce que tu dis est dans le message, pas dans le titre.
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
façon Aubrin
Le titre résume les propos de l'auteur du livre, Christian Gerondeau.
Il y a une différence fondamentale entre "Le CO2 est bon pour la
planète" et "L'augmentation du CO2 est bonne pour la planète".
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
siger
2017-11-22 08:11:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le
second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
C'est pourtant toi qui a dit quelque chose comme :

Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
--
siger
Cardinal de Hère
2017-11-22 08:19:56 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
Non, je n'ai rien dit de tel. Une lapalissade est une tautologie : A est
A. Mais je n'ai pas dit : "le CO2 c'est le CO2". J'ai prédiqué sur le
CO2. A est B avec B différent de A.
siger
2017-11-22 22:26:48 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
Non, je n'ai rien dit de tel.
Désolé, j'ai répondu trop vite, j'ai confondu avec Aubrin.

Oui les 2 phrases sont justes, mais l'une est différente de l'autre, et
seule celle qui est dans le message correspond à ce que dit l'article.

C'est assez basique, je ne comprends pas le malentendu.
--
siger
François Guillet
2017-11-28 17:50:32 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
Non, je n'ai rien dit de tel.
Désolé, j'ai répondu trop vite, j'ai confondu avec Aubrin.
lol
Un aveu de siger de ses turpitudes : il répond non pas sur ce qui est
dit, mais à propos des personnes qui le disent.
siger
2017-11-28 19:34:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
Non, je n'ai rien dit de tel.
Désolé, j'ai répondu trop vite, j'ai confondu avec Aubrin.
lol
Un aveu de siger de ses turpitudes : il répond non pas sur ce qui
est dit, mais à propos des personnes qui le disent.
Là encore tu n'as pas compris ce que tu as lu. Il faudrait vraiment
faire un effort. Remarque ta réputation de réponses HS est tellement
ancrée que c'est sans doute trop tard.
--
siger
anyone
2017-11-28 20:55:40 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by François Guillet
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by Paul Aubrin
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Lapalissade == vérité de La Palice.
Dire qu'une lapalissade est vraie est un oxymore.
Non, je n'ai rien dit de tel.
Désolé, j'ai répondu trop vite, j'ai confondu avec Aubrin.
lol
Un aveu de siger de ses turpitudes : il répond non pas sur ce qui
est dit, mais à propos des personnes qui le disent.
Là encore tu n'as pas compris ce que tu as lu.
Alors il n'est pas le seul.

Il faudrait vraiment
Post by siger
faire un effort. Remarque ta réputation de réponses HS est tellement
ancrée que c'est sans doute trop tard.
On a quand même l'impression, mème si tu prétends le contraire, que FG a
raison.

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
François Guillet
2017-11-28 21:35:54 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
...Remarque ta réputation de réponses HS est tellement
ancrée que c'est sans doute trop tard.
Elle est sûrement ancrée dans l'esprit des imbéciles dont tu es un
représentant typique.
S'il est question du mouvement des planètes et qu'on leur parle d'une
pomme qui tombe, les imbéciles pensent qu'on est HS (ou plutôt
"croient", penser étant un mot trop fort pour eux).
"René Groumal
2017-11-22 14:32:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Post by siger
Post by Cardinal de Hère
Très intéressante entrevue avec Christian Gerondeau (ingénieur,
polytechnicien) qui nous parle des conséquences positives de
l'augmentation du taux de CO2.
http://youtu.be/uAJXyns-ryM
il y a une erreur dans le titre du message.
Le verdissement de la planète dû à l'élévation du taux de CO2
atmosphérique nous rend pourtant service.
Ce que tu dis est dans le message, pas dans le titre.
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
façon Aubrin
Le titre résume les propos de l'auteur du livre, Christian Gerondeau.
Il y a une différence fondamentale entre "Le CO2 est bon pour la
planète" et "L'augmentation du CO2 est bonne pour la planète".
Le premier est une évidence, et ça n'a rien à voir avec le second.
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Du vent. Tout dépend de la concentration du CO2 dans le milieu.
A un certain taux les scientifiques sérieux (je ne parles pas
d'Abourick) affirment qu'il peut étre nocif.
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Paul Aubrin
2017-11-22 14:38:16 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Du vent. Tout dépend de la concentration du CO2 dans le milieu.
A un certain taux les scientifiques sérieux (je ne parles pas
d'Abourick)
affirment qu'il peut étre nocif.
C'est exact. Le CO2 est utilisé pour la protection contre le feu des
locaux non normalement occupés, tels que les salles blanches:

http://www.chubbsecurite.com/Pages/Sprinkler-systems-CO2-Chubb.aspx

"Le CO2 est un gaz inodore, incolore, non corrosif et non conducteur de
l’électricité. C’est un gaz asphyxiant, dangereux pour l’homme aux
concentrations utilisées en extinction automatique. Il agit
principalement par abaissement de la teneur en oxygène. C'est pourquoi il
a été conçu pour réaliser la protection de locaux non occupés en
permanence."
"René Groumal
2017-11-22 14:47:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Du vent. Tout dépend de la concentration du CO2 dans le milieu.
A un certain taux les scientifiques sérieux (je ne parles pas
d'Abourick)
affirment qu'il peut étre nocif.
C'est exact. Le CO2 est utilisé pour la protection contre le feu des
http://www.chubbsecurite.com/Pages/Sprinkler-systems-CO2-Chubb.aspx
"Le CO2 est un gaz inodore, incolore, non corrosif et non conducteur de
l’électricité. C’est un gaz asphyxiant, dangereux pour l’homme aux
concentrations utilisées en extinction automatique. Il agit
principalement par abaissement de la teneur en oxygène. C'est pourquoi il
a été conçu pour réaliser la protection de locaux non occupés en
permanence."
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
--
Un fanatique est réfractaire à toute réfutation par les faits et la
logique car il choisi de vivre dans la haine sans égard pour les faits
et la logique
Paul Aubrin
2017-11-22 15:12:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by "René Groumal
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Post by Cardinal de Hère
Pourtant les deux acceptions possibles du titre sont vraies.
Du vent. Tout dépend de la concentration du CO2 dans le milieu.
A un certain taux les scientifiques sérieux (je ne parles pas
d'Abourick)
affirment qu'il peut étre nocif.
C'est exact. Le CO2 est utilisé pour la protection contre le feu des
http://www.chubbsecurite.com/Pages/Sprinkler-systems-CO2-Chubb.aspx
"Le CO2 est un gaz inodore, incolore, non corrosif et non conducteur de
l’électricité. C’est un gaz asphyxiant, dangereux pour l’homme aux
concentrations utilisées en extinction automatique. Il agit
principalement par abaissement de la teneur en oxygène. C'est pourquoi
il a été conçu pour réaliser la protection de locaux non occupés en
permanence."
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
RH
2017-11-26 21:28:59 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
Le gaz carbonique à forte concentration est toxique. Il a été
responsable de la catastrophe du lac de Nyons au Cameroun, en 1986,
causant plus d'un millier de morts et la destruction du bétail

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Nyos

Le CO2 est transporté par le plasma sous forme de bicarbonate, et par
l'hémoglobine sur les 4 chaînes polypeptidiques de la protéine (qui fixe
O2 sur les 4 noyaux "hème" contenant chacun un ion fer, Fe++). Le CO2
abaisse l'affinité de l'hémoglobne pour le dioxygène (effet Bohr) et
acidifie le sang.

L'hémoglobine (il y en a deux chez l'adulte, HbA et HbB) est une
mécanique moléculaire perfectionnée qui se régle en qualité et en
quantité en fonction des conditions physiologiques. Très important pour
l'adaptation à l'altitude, qui fait converger plusieurs mécanismes.

L'effet toxique d'un grand excès de CO2 provient certainement, en
partie, de l'empoisonnement des organes sensibles au manque de O2
(coeur, cerveau... ) et d'une acidificatio du plasma à ph 2 et plus bas
(normalement, de mémoire, vers pH 7,35);. A vérifier. La teneur actuelle
de l'atmosphère en CO2 (vers 400 ppm) est encore très loin d'un niveau
toxique. (Ouf, il ne manquerait plus que cela !)

Bonne oxygénation !

--
Paul Aubrin
2017-11-27 02:41:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RH
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
Le gaz carbonique à forte concentration est toxique. Il a été
responsable de la catastrophe du lac de Nyons au Cameroun, en 1986,
causant plus d'un millier de morts et la destruction du bétail
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Nyos
Le CO2 est transporté par le plasma sous forme de bicarbonate, et par
l'hémoglobine sur les 4 chaînes polypeptidiques de la protéine (qui fixe
O2 sur les 4 noyaux "hème" contenant chacun un ion fer, Fe++). Le CO2
abaisse l'affinité de l'hémoglobne pour le dioxygène (effet Bohr) et
acidifie le sang.
L'hémoglobine (il y en a deux chez l'adulte, HbA et HbB) est une
mécanique moléculaire perfectionnée qui se régle en qualité et en
quantité en fonction des conditions physiologiques. Très important pour
l'adaptation à l'altitude, qui fait converger plusieurs mécanismes.
L'effet toxique d'un grand excès de CO2 provient certainement, en
partie, de l'empoisonnement des organes sensibles au manque de O2
(coeur, cerveau... ) et d'une acidificatio du plasma à ph 2 et plus bas
(normalement, de mémoire, vers pH 7,35);. A vérifier. La teneur actuelle
de l'atmosphère en CO2 (vers 400 ppm) est encore très loin d'un niveau
toxique. (Ouf, il ne manquerait plus que cela !)
Bonne oxygénation !
La dose fait le poison. Dans des conditions analogues, l'oxygène est
toxique aussi (hyperoxie).

"L'effet nocif de l'oxygène provient des propriétés chimiques de l'anion
superoxyde O2.-, porteur d'un électron célibataire, et constituant de ce
fait un radical libre. L'accumulation de radicaux libres (anion
superoxyde ou autres), chimiquement très réactifs, est susceptible
d'entraîner une altération des membranes cellulaires : de la cellule elle-
même ou de ses organites, notamment de la mitochondrie. Dans des
conditions physiologiques les radicaux libres peuvent être neutralisés
par les composés anti-oxydants (vitamines ou autres), mais en grande
quantité leur action entraînera un stress oxydatif plus ou moins marqué
et par le fait des destructions cellulaires."
Post by RH
--
siger
2017-11-27 07:29:42 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by RH
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
Le gaz carbonique à forte concentration est toxique. Il a été
responsable de la catastrophe du lac de Nyons au Cameroun, en
1986, causant plus d'un millier de morts et la destruction du
bétail
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Nyos
Le CO2 est transporté par le plasma sous forme de bicarbonate, et
par l'hémoglobine sur les 4 chaînes polypeptidiques de la
protéine (qui fixe O2 sur les 4 noyaux "hème" contenant chacun un
ion fer, Fe++). Le CO2 abaisse l'affinité de l'hémoglobne pour le
dioxygène (effet Bohr) et acidifie le sang.
L'hémoglobine (il y en a deux chez l'adulte, HbA et HbB) est une
mécanique moléculaire perfectionnée qui se régle en qualité et
en quantité en fonction des conditions physiologiques. Très
important pour l'adaptation à l'altitude, qui fait converger
plusieurs mécanismes.
L'effet toxique d'un grand excès de CO2 provient certainement, en
partie, de l'empoisonnement des organes sensibles au manque de O2
(coeur, cerveau... ) et d'une acidificatio du plasma à ph 2 et
plus bas (normalement, de mémoire, vers pH 7,35);. A vérifier. La
teneur actuelle de l'atmosphère en CO2 (vers 400 ppm) est encore
très loin d'un niveau toxique. (Ouf, il ne manquerait plus que
cela !)
Bonne oxygénation !
La dose fait le poison.
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que le
CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.

Belle évolution ! :-)
--
siger
anyone
2017-11-27 07:58:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que le
CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution !:-)
il ne s’agissait pas de "toxicité" comme tu le dis mais de "pollution".

Un peu de rigueur stp, merci.


---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Paul Aubrin
2017-11-27 09:26:49 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by siger
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que le
CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution !:-)
il ne s’agissait pas de "toxicité" comme tu le dis mais de "pollution".
Un peu de rigueur stp, merci.
Je vois que Siger a du mal a faire la différence entre 0,04% et 5-10%.
Même l'eau a trop haute dose est dangereuse.
http://www.marathons.fr/Mourir-d-avoir-trop-bu-d-eau
"C’était au printemps 2002 lors du marathon de Boston. Une femme de 28
ans s’est écroulée à la ligne d’arrivée, dans un état presque comateux.
Elle est morte avant son arrivée à l’hôpital. Morte d’avoir trop bu
d’eau !"

Contrairement à Siger et Olivier B., il faut considérer des
concentrations /possibles/ dans l'atmosphère.
Le principal risque d'un excès de CO2 n'est pas sa toxicité mais
l'asphyxie, par exemple si on reste dans une salle blanche dans laquelle
les extincteurs ont été activés.

http://www.union-industrielle.fr/prevention-installation-extinction-
automatique-gaz/
siger
2017-11-27 12:29:00 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que
le CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution !:-)
il ne s'agissait pas de "toxicité" comme tu le dis mais de
"pollution".
Je parle d'une discussion sur la toxicité, comme ici. Mais non, je
n'irais pas la chercher, alors si tu ne me crois pas, c'est pas grave.

Et les pirouettes d'Aubrin en réponse à ton message, pour tenter de
sauver la face, ne font que l'enfoncer, à mon avis.
--
siger
anyone
2017-11-27 13:52:46 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by siger
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que
le CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution !:-)
il ne s'agissait pas de "toxicité" comme tu le dis mais de
"pollution".
Je parle d'une discussion sur la toxicité, comme ici. Mais non, je
n'irais pas la chercher, alors si tu ne me crois pas, c'est pas grave.
Idem, moi je parle de la précédente discussion où il était clair que tu
confonds pollution et toxicité. Mais non, je n'irais pas la chercher,
alors si tu ne me crois pas, c'est pas grave.
Post by siger
Et les pirouettes d'Aubrin en réponse à ton message, pour tenter de
sauver la face, ne font que l'enfoncer, à mon avis.
Tu sais très bien qu'ici ton avis n'a aucune valeur.

---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
olivier B.
2017-11-27 08:00:24 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Post by RH
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
Le gaz carbonique à forte concentration est toxique. Il a été
responsable de la catastrophe du lac de Nyons au Cameroun, en
1986, causant plus d'un millier de morts et la destruction du
bétail
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Nyos
Le CO2 est transporté par le plasma sous forme de bicarbonate, et
par l'hémoglobine sur les 4 chaînes polypeptidiques de la
protéine (qui fixe O2 sur les 4 noyaux "hème" contenant chacun un
ion fer, Fe++). Le CO2 abaisse l'affinité de l'hémoglobne pour le
dioxygène (effet Bohr) et acidifie le sang.
L'hémoglobine (il y en a deux chez l'adulte, HbA et HbB) est une
mécanique moléculaire perfectionnée qui se régle en qualité et
en quantité en fonction des conditions physiologiques. Très
important pour l'adaptation à l'altitude, qui fait converger
plusieurs mécanismes.
L'effet toxique d'un grand excès de CO2 provient certainement, en
partie, de l'empoisonnement des organes sensibles au manque de O2
(coeur, cerveau... ) et d'une acidificatio du plasma à ph 2 et
plus bas (normalement, de mémoire, vers pH 7,35);. A vérifier. La
teneur actuelle de l'atmosphère en CO2 (vers 400 ppm) est encore
très loin d'un niveau toxique. (Ouf, il ne manquerait plus que
cela !)
Bonne oxygénation !
La dose fait le poison.
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que le
CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution ! :-)
Pas sur que ça fasse le poids face à la mauvaise foi et interprétations
oiseuses des climatosceptiques
anyone
2017-11-27 08:19:02 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by olivier B.
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Post by RH
Post by Paul Aubrin
Post by "René Groumal
Il est aussi nocif en excès dans la mer....
Nocif comment?
Le gaz carbonique à forte concentration est toxique. Il a été
responsable de la catastrophe du lac de Nyons au Cameroun, en
1986, causant plus d'un millier de morts et la destruction du
bétail
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Nyos
Le CO2 est transporté par le plasma sous forme de bicarbonate, et
par l'hémoglobine sur les 4 chaînes polypeptidiques de la
protéine (qui fixe O2 sur les 4 noyaux "hème" contenant chacun un
ion fer, Fe++). Le CO2 abaisse l'affinité de l'hémoglobne pour le
dioxygène (effet Bohr) et acidifie le sang.
L'hémoglobine (il y en a deux chez l'adulte, HbA et HbB) est une
mécanique moléculaire perfectionnée qui se régle en qualité et
en quantité en fonction des conditions physiologiques. Très
important pour l'adaptation à l'altitude, qui fait converger
plusieurs mécanismes.
L'effet toxique d'un grand excès de CO2 provient certainement, en
partie, de l'empoisonnement des organes sensibles au manque de O2
(coeur, cerveau... ) et d'une acidificatio du plasma à ph 2 et
plus bas (normalement, de mémoire, vers pH 7,35);. A vérifier. La
teneur actuelle de l'atmosphère en CO2 (vers 400 ppm) est encore
très loin d'un niveau toxique. (Ouf, il ne manquerait plus que
cela !)
Bonne oxygénation !
La dose fait le poison.
Il y a quelques mois, il était hors de question de considérer que le
CO² pouvait être toxique, malgré les sources fournies.
Belle évolution ! :-)
Pas sur que ça fasse le poids face à la mauvaise foi et interprétations
oiseuses des climatosceptiques
il a tout compris, enfin presque!! :-)





---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
RH
2017-11-27 10:38:26 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by RH
Bonne oxygénation !
La dose fait le poison. Dans des conditions analogues, l'oxygène est
toxique aussi (hyperoxie).
"L'effet nocif de l'oxygène provient des propriétés chimiques de l'anion
superoxyde O2.-,.................................. mais en grande
quantité leur action entraînera un stress oxydatif plus ou moins marqué
et par le fait des destructions cellulaires."
Si cela intéresse certains:
1) L'oxygéne moléculaire O2 qui devrait être très réactif, est
stabilisé sous l'état triplet, comme nous l'enseignent les physiciens.
Sinon la vie n'aurait pas pu s'établir sur Terre ! On suppose qu'il
s'est accumulé dans l'atmosphère il y a plus de 2 milliards d'années
grâce à la photosynthèse biologique.
2) La réduction de O2 à un électron sous l'effet de certaines enzymes
(des oxydases) produit du superoxyde O2-, réactif mais éliminé
enzymatiquement par des enzymes appelées dismutases, contenant du fer
ou du manganèse.

3) Réduction à 2 électrons, conduisant aux peroxydes, notamment l'eau
oxygénée H202, utilisée par des peroxydases
4) Réduction à 3 électrons, produisant pou moitié un radical hydroxyle
(OH.), très réactif
5) Réductionà 4 électrons, conduisant à H2O.

Les esprits curieux constateront que le fer à l'état libre (Fe2+, Fe3+)
lintervient dans une réaction très dangereuse pour les cellules
vivantes, dite réaction de Fenton :
http://www.chimiegenerale.com/reaction_de_fenton.php
Conséquence importante : les ions du fer dans les tissus vivants sont
toujours séquestrés par des molécules organiques. Les agents pathogènes,
avides de fer, détruisent les cellules pour le récupérer.

Enfin le fer intervient dans de multiples situations, dans, etc les
cytochromes respiratoires, dans les cytochromes P450.
http://www.societechimiquedefrance.fr/cytochrome-p450.html

En faisant une recherche sur "cytochome P450" ou "oxygenase", on
constate facilement l'importance de ces protéines (notamment dans le
foie), possédant le même cofacteur que l'hémoglobine, pour notre survie,
en détruisant toxines, poisons venant de l'alimentation ou de
l'environnement, et médicaments, les agents nocifs qui passent à leur
portée.

--
Jean
Paul Aubrin
2017-11-27 11:04:10 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by RH
Les esprits curieux constateront que le fer à l'état libre (Fe2+, Fe3+)
lintervient dans une réaction très dangereuse pour les cellules
vivantes,
http://www.chimiegenerale.com/reaction_de_fenton.php
Après le carbone, il est urgent que les écolos diabolisent aussi le fer,
l'eau et l'oxygène, principe de précaution oblige </sarc>.
Paul Aubrin
2017-11-22 07:31:13 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by siger
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
Lapalissade == vérité de La Palice.
Qualifier une lapalissade d'erreur est un oxymore.
siger
2017-11-22 08:10:22 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by siger
Le titre n'est pas une erreur, mais presque : c'est une lapalissade
Lapalissade == vérité de La Palice.
Qualifier une lapalissade d'erreur est un oxymore.
En effet. Mais le contexte indique bien où est l'erreur, mon message
suivant aussi.
--
siger
Loading...