Discussion:
Brûler du bois est-il neutre dans le cycle du carbone?
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2017-12-21 07:35:44 UTC
Permalink
Raw Message
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.

Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts. Et d'autre part,
d'après le modèle de Berne (de l'UNFCCC) du cycle du carbone, 15,2% des
atomes de carbone restent pour toujours dans l'atmosphère, et la
décroissance de 25,3% se fait avec une période de 171 ans. Autant dire,
selon ce modèle officiel des Nations-Unis, qu'à l'échelle humaine, plus
de 40% du CO2 produit par le bois brûlé s'accumule dans l'atmosphère.

Par quelle aberration en arrive-t-on à considérer la combustion du bois
des forêt actuelle comme plus renouvelable que celles du carbonifère? Il
n'y a aucune différence.
bilou
2017-12-21 18:28:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Par quelle aberration en arrive-t-on à considérer la combustion du bois
des forêt actuelle comme plus renouvelable que celles du carbonifère? Il
n'y a aucune différence.
Peut être en tenant compte du fait que le bois brûlé dans
une centrale ou dans un poele ne contribue pas aux incendies de forets
et que les canadairs marchent pas au bois.
Les tronçonneuses non plus d'ailleurs :-)
Historiquement il a aussi servit de carburant dans les locomotives.
Beep Beep
2017-12-21 19:50:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?

Vous habitez loin des forêts vous non ?
Post by Paul Aubrin
Et d'autre part,
d'après le modèle de Berne (de l'UNFCCC) du cycle du carbone, 15,2% des
atomes de carbone restent pour toujours dans l'atmosphère, et la
décroissance de 25,3% se fait avec une période de 171 ans. Autant dire,
selon ce modèle officiel des Nations-Unis, qu'à l'échelle humaine, plus
de 40% du CO2 produit par le bois brûlé s'accumule dans l'atmosphère.
Par quelle aberration en arrive-t-on à considérer la combustion du bois
des forêt actuelle comme plus renouvelable que celles du carbonifère? Il
n'y a aucune différence.
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Philippe RAI
2017-12-21 23:19:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
Vous habitez loin des forêts vous non ?
Moi oui, et j'y vois de plus en plus de bois qui s'y dégrade, pratique
volontaire des forestiers pour favoriser l'humus et la vie animale.
Beep Beep
2017-12-22 16:01:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Philippe RAI
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
Vous habitez loin des forêts vous non ?
Moi oui, et j'y vois de plus en plus de bois qui s'y dégrade, pratique
volontaire des forestiers pour favoriser l'humus et la vie animale.
Pas chez moi, pratiquement tout est exploité
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2017-12-22 16:34:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Philippe RAI
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales
électriques. Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été
convertie pour brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader
et à son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
Vous habitez loin des forêts vous non ?
Moi oui, et j'y vois de plus en plus de bois qui s'y dégrade, pratique
volontaire des forestiers pour favoriser l'humus et la vie animale.
Pas chez moi, pratiquement tout est exploité
Ce qui se passe chez vous, en particulier, n'a pas de conséquences sur la
neutralité ou non d'utiliser du bois comme combustible (par exemple, le
bois des forêts de la côte est des USA pour alimenter les centrales
électriques anglaises.
Philippe RAI
2017-12-22 22:01:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Philippe RAI
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
Vous habitez loin des forêts vous non ?
Moi oui, et j'y vois de plus en plus de bois qui s'y dégrade, pratique
volontaire des forestiers pour favoriser l'humus et la vie animale.
Pas chez moi, pratiquement tout est exploité
Même les vieux arbres qui tombent ? même les déchets ? Jadis tout cela
était retiré, plus maintenant. Même après des coupes une partie qui
pourtant me semble bonne reste.

Paul Aubrin
2017-12-22 07:46:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales électriques.
Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour
brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et
à son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
http://www.onf.fr/activites_nature/sommaire/decouvrir/vie_foret/
vegetaux/20070920-151215-615178/@@index.html

"Tout ce que produit la forêt retourne tôt ou tard au sol, mis à part les
prélèvements de l'activité humaine."
Post by Beep Beep
Vous habitez loin des forêts vous non ?
A 200m.

Mais ça ne change rien au théories de l'UNFCCC (et donc des climatologues
du GIEC). Toutes les molécules de dioxyde de carbone sont chimiquement
équivalentes, quelque soit le processus qui les a produites. Et donc,
selon eux, 15,2% de ce carbone reste éternellement dans l'atmosphère (et
25,3% très longtemps à l'échelle d'une vie humaine).
Beep Beep
2017-12-22 16:00:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales électriques.
Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour
brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et
à son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
http://www.onf.fr/activites_nature/sommaire/decouvrir/vie_foret/
"Tout ce que produit la forêt retourne tôt ou tard au sol, mis à part les
prélèvements de l'activité humaine."
Chez moi, il belle lurette que 90% du bois sort des forêts pour être
exploité
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Vous habitez loin des forêts vous non ?
A 200m.
Mais ça ne change rien au théories de l'UNFCCC (et donc des climatologues
du GIEC). Toutes les molécules de dioxyde de carbone sont chimiquement
équivalentes, quelque soit le processus qui les a produites. Et donc,
selon eux, 15,2% de ce carbone reste éternellement dans l'atmosphère (et
25,3% très longtemps à l'échelle d'une vie humaine).
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2017-12-22 16:38:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales
électriques. Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été
convertie pour brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader
et à son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
http://www.onf.fr/activites_nature/sommaire/decouvrir/vie_foret/
"Tout ce que produit la forêt retourne tôt ou tard au sol, mis à part
les prélèvements de l'activité humaine."
Chez moi, il belle lurette que 90% du bois sort des forêts pour être
exploité
Autrefois, l'ONF récoltait les grands chênes, vendait les petits qu'elle
avait éclaircis comme bois de chauffage et broyait les branchages sur
place. Depuis quelques années, elle laisse pourrir les branchages sur
place. Elle a toujours laissé les glands, les faines et les feuilles
pourrir sur place. Une coupe à ras ne produit plus ni feuilles ni fruits.
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Vous habitez loin des forêts vous non ?
A 200m.
Mais ça ne change rien au théories de l'UNFCCC (et donc des
climatologues du GIEC). Toutes les molécules de dioxyde de carbone sont
chimiquement équivalentes, quelque soit le processus qui les a
produites. Et donc, selon eux, 15,2% de ce carbone reste éternellement
dans l'atmosphère (et 25,3% très longtemps à l'échelle d'une vie
humaine).
Beep Beep
2017-12-22 18:20:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales
électriques. Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été
convertie pour brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader
et à son carbone de rester incorporé au sol des forêts.
lol parce que vous croyez qu'on laisse du bois se dégrader dans les
forêts ?
http://www.onf.fr/activites_nature/sommaire/decouvrir/vie_foret/
"Tout ce que produit la forêt retourne tôt ou tard au sol, mis à part
les prélèvements de l'activité humaine."
Chez moi, il belle lurette que 90% du bois sort des forêts pour être
exploité
Autrefois, l'ONF récoltait les grands chênes, vendait les petits qu'elle
avait éclaircis comme bois de chauffage et broyait les branchages sur
place. Depuis quelques années, elle laisse pourrir les branchages sur
place.
Chez moi c'est toujours comme ça, les branchages sont distribués aux
affouagistes qui les transforme en bois de chauffage.
Post by Paul Aubrin
Elle a toujours laissé les glands, les faines et les feuilles
pourrir sur place. Une coupe à ras ne produit plus ni feuilles ni fruits.
Oui ça c'est vrai !
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Vous habitez loin des forêts vous non ?
A 200m.
Mais ça ne change rien au théories de l'UNFCCC (et donc des
climatologues du GIEC). Toutes les molécules de dioxyde de carbone sont
chimiquement équivalentes, quelque soit le processus qui les a
produites. Et donc, selon eux, 15,2% de ce carbone reste éternellement
dans l'atmosphère (et 25,3% très longtemps à l'échelle d'une vie
humaine).
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Ascadix
2017-12-22 17:29:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue des
émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le remplacement du
combustible par du bois dans les centrales électriques. Par exemple, la
centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour brûler du bois en
provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et à
son carbone de rester incorporé au sol des forêts. Et d'autre part,
d'après le modèle de Berne (de l'UNFCCC) du cycle du carbone, 15,2% des
atomes de carbone restent pour toujours dans l'atmosphère,
Juste en passant ...

Pour commerncer, peux-tu me ontrer les atomes de carbones libre dans
l'atmosphère dont tu parle ?

Perso, parler de molécules comportant du carbonne me semblerais plus
juste, ça commence déjà bien niveau "imprecision".

Ensuite, si depuis qu'il y a sur terre du bois qui peut bruler, et que
15.2% de tout le carbonne issu de ce qui à brulé depuis avant les
dinosaures et resté là-haut ... ça doit faire pas mal :-)
Post by Paul Aubrin
et la
décroissance de 25,3% se fait avec une période de 171 ans.
C'est quoi cette valeur de "décroissance" ? qqchsoe calculé comme uen
demi-vie, ou une autre formule d'alchimiste ?
Post by Paul Aubrin
Autant dire,
selon ce modèle officiel des Nations-Unis, qu'à l'échelle humaine, plus
de 40% du CO2 produit par le bois brûlé s'accumule dans l'atmosphère.
Par quelle aberration en arrive-t-on à considérer la combustion du bois
des forêt actuelle comme plus renouvelable que celles du carbonifère? Il
n'y a aucune différence.
Et si par hazard, à la place d'un arbre coupé/brulé, il y avait de
planté un nouvel arbre qui fixe du CO2 ? ça permetrait de remplacer le
"x" de ton équation par "arbre" ?

Simple renouvellement de foret.

Alors que pour le carbonne fosile, il faudrait compenser par une
extension des zones boisées.


Il n'en reste pas moins que que cette "course au CO2" tellement
médiatisé par les gouvernements, politicards et les gros industriels
est une arnaque à 2 niveaux.

1° niveau : c'est une pompe à fric pour piquer toujorus plus de fric
sous la forme d'impots et taxes à gogo et grossir toujours plus les
fortunes existantes à coups de subventions pour trucs qui ne le
mérite/justifient pas.

2° niveau : c'est créér un "événement" là ou il n'y a rien ou quasiment
rien et le médiatiser à outrance pour attirer toute l'attention et
enfouir dans le l'ombre les gros problemes, vraiment graves et urgents
eux mais qu'i lne faut surtout pas mettre en vue. Polution à outrance,
touchant directement à la survie à cours terme de la pluspart des
espéces vivantes (y compris l'homo-cac40), tranformation des océans en
mer de déchet plastiques, etc ... razia sur les ressources et richesse
mondiales par une micro-minorité de gigantesque fortunes qui ne
laissent plus rien pour vivre et bouffer à la majorité de la population
etc...
--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Paul Aubrin
2017-12-22 19:07:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Ascadix
Post by Paul Aubrin
L'Europe (CE) considère que brûler du bois est neutre du point de vue
des émissions de dioxyde de carbone. Elle encourage donc le
remplacement du combustible par du bois dans les centrales électriques.
Par exemple, la centrale de Drax au Royaume-Uni a été convertie pour
brûler du bois en provenance des forêts de Virginie.
Mais en brûlant le bois, on l'empêche, immédiatement, de se dégrader et
à son carbone de rester incorporé au sol des forêts. Et d'autre part,
d'après le modèle de Berne (de l'UNFCCC) du cycle du carbone, 15,2% des
atomes de carbone restent pour toujours dans l'atmosphère,
Juste en passant ...
Non. Le modèle de Berne dit que 15,2% des atomes de carbone (des
molécules de CO2) restent *éternellement* dans l'atmosphère. Et 25%
supplémentaire y restent très longtemps. C'est, en particulier, sur cette
hypothèse que sont construits les modèles climatiques et les politiques
climatiques de l'accord de Paris.
Post by Ascadix
Pour commerncer, peux-tu me ontrer les atomes de carbones libre dans
l'atmosphère dont tu parle ?
Sous forme de dioxyde de carbone, bien sûr. Il y a aussi un peu de suie,
mais le modèle de Berne ne la considère pas.
Post by Ascadix
Perso, parler de molécules comportant du carbonne me semblerais plus
juste, ça commence déjà bien niveau "imprecision".
Dans chaque molécule de dioxyde de carbone, il y a exactement un atome de
carbone et deux d'oxygène.
Post by Ascadix
Ensuite, si depuis qu'il y a sur terre du bois qui peut bruler, et que
15.2% de tout le carbonne issu de ce qui à brulé depuis avant les
dinosaures et resté là-haut ... ça doit faire pas mal :-)
Ce n'est pas moi qui en fait l'hypothèse, ce sont les climatologues
(l'UNFCCC, le GIEC). Et c'est sur ce genre d'hypothèse qu'ils se basent
pour décider ce que l'on a le droit de brûler. C'est sur cette hypothèse
que sont construits les engagements des nations dans le cadre de l'accord
de Paris.
Post by Ascadix
Post by Paul Aubrin
et la décroissance de 25,3% se fait avec une période de 171 ans.
C'est quoi cette valeur de "décroissance" ? qqchsoe calculé comme uen
demi-vie, ou une autre formule d'alchimiste ?
C'est, par convention la durée au bout de laquelle la concentration est
divisée par 1/e. 171 ans est une des trois constantes de temps qui
règlent la décroissance du CO2 atmosphérique selon le modèle de Berne de
l'UNFCCC.
15,2% ne décroissent pas.
25.3% décroissent selon une loi exponentielle négative avec pour
paramètres 171 ans, 27,9% avec 18,0 ans et 31,6% avec 2,57 ans (disent-
ils).
Post by Ascadix
Post by Paul Aubrin
Autant dire,
selon ce modèle officiel des Nations-Unis, qu'à l'échelle humaine, plus
de 40% du CO2 produit par le bois brûlé s'accumule dans l'atmosphère.
Par quelle aberration en arrive-t-on à considérer la combustion du bois
des forêt actuelle comme plus renouvelable que celles du carbonifère?
Il n'y a aucune différence.
Et si par hazard, à la place d'un arbre coupé/brulé, il y avait de
planté un nouvel arbre qui fixe du CO2 ? ça permetrait de remplacer le
"x" de ton équation par "arbre" ?
Quel x de quelle équation? Si l'on plante un arbre, il s'écoule au moins
30 ans avant qu'il remplace celui qui a été coupé. Et cela n'empêche pas
15,2% des atomes de carbones que contient sa matière organique de rester
pour toujours dans l'atmosphère (si l'on en croît les modèles de
l'UNFCCC).
Post by Ascadix
Simple renouvellement de foret.
Alors que pour le carbonne fosile, il faudrait compenser par une
extension des zones boisées.
Cet argument est plus recevable. Mais il ne me parait pas exact pour
autant. Le bois des arbres coupés en Virginie pour être brûlés en
Angleterre était du carbone fixé, et que les arbres continuaient à fixer
année après année. En le brûlant, on a diminué le stock et on en a mis,
selon l'UNFCCC, 40% pour très longtemps dans l'atmosphère (à l'échelle de
la vie humaine).
Post by Ascadix
Il n'en reste pas moins que que cette "course au CO2" tellement
médiatisé par les gouvernements, politicards et les gros industriels est
une arnaque à 2 niveaux.
C'est quelque chose comme une escroquerie basée sur des théories
prétendument scientifiques, un peu comme l'astrologie s'appuie sur
l'astronomie.
Post by Ascadix
1° niveau : c'est une pompe à fric pour piquer toujorus plus de fric
sous la forme d'impots et taxes à gogo et grossir toujours plus les
fortunes existantes à coups de subventions pour trucs qui ne le
mérite/justifient pas.
2° niveau : c'est créér un "événement" là ou il n'y a rien ou quasiment
rien et le médiatiser à outrance pour attirer toute l'attention et
enfouir dans le l'ombre les gros problemes, vraiment graves et urgents
eux mais qu'i lne faut surtout pas mettre en vue. Polution à outrance,
touchant directement à la survie à cours terme de la pluspart des
espéces vivantes (y compris l'homo-cac40), tranformation des océans en
mer de déchet plastiques, etc ... razia sur les ressources et richesse
mondiales par une micro-minorité de gigantesque fortunes qui ne laissent
plus rien pour vivre et bouffer à la majorité de la population etc...
Loading...