Discussion:
Hausse du niveau des mers 10mm/an? 3mm/an ou entre 0 et 1?
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2018-02-04 07:17:54 UTC
Permalink
Raw Message
Quand l'eau se réchauffe (au dessus de 4°C), elle augmente de volume.
C'est pour cette raison qu'avec le réchauffement qui est intervenu au
cours des 150 dernières années, on s'attend à une augmentation du niveau
des océans. Mais les estimations divergent largement.

Les modèles climatiques prédisent 7 à 12mm/an. Les calculs dérivés des
observations par satellite trouvent dans les 3mm/an. Quant aux
marégraphes, la hausse qu'ils mesurent varie de place en place mais est
plutôt, en moyenne, comprise entre 0 et 1mm/an.

http://www.ijesi.org/papers/Vol(6)8/Version-1/G0608014851.pdf

Résumé: Le changement du niveau des mers est un point clé des scénarios
de réchauffement global. On a largement proclamé que le niveau des mers
est monté à la suite de l'impulsion de chaleur de la fin du 20ème siècle.
Les estimations issues des données des marégraphes varient entre 1,7 et
0,25mm/an selon le choix des stations. A de nombreux endroits, les
marégraphes indiquent un niveau stable autour de zéro. La morphologie des
côtes est un outil affûte pour prédire les changements du niveau des
mers. Une stabilité générale a été définie pour des sites comme les
Maldives, Goa, le Bengladesh ou Fciji. En contraste à ces observations,
l'altimétrie par satellite prétend que l'élévation du niveau des mers
serait de l'ordre de 3mm/an. Dans ce papier, il est affirmé que ces
valeurs sont "manipulées". Dans cette situation, il est recommandé d'en
revenir aux observations qui fournissent une variation du niveau des mers
variant entre +/-0,00 et 1,00mm/an, des valeurs qui ne posent aucun
problème pour la protection des côtes.
l***@wanadoo.fr
2018-02-04 16:40:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Quand l'eau se réchauffe (au dessus de 4°C), elle augmente de volume.
C'est pour cette raison qu'avec le réchauffement qui est intervenu au
cours des 150 dernières années, on s'attend à une augmentation du niveau
des océans. Mais les estimations divergent largement.
Les modèles climatiques prédisent 7 à 12mm/an. Les calculs dérivés des
observations par satellite trouvent dans les 3mm/an. Quant aux
marégraphes, la hausse qu'ils mesurent varie de place en place mais est
plutôt, en moyenne, comprise entre 0 et 1mm/an.
http://www.ijesi.org/papers/Vol(6)8/Version-1/G0608014851.pdf
Résumé: Le changement du niveau des mers est un point clé des scénarios
de réchauffement global. On a largement proclamé que le niveau des mers
est monté à la suite de l'impulsion de chaleur de la fin du 20ème siècle.
Les estimations issues des données des marégraphes varient entre 1,7 et
0,25mm/an selon le choix des stations. A de nombreux endroits, les
marégraphes indiquent un niveau stable autour de zéro. La morphologie des
côtes est un outil affûte pour prédire les changements du niveau des
mers. Une stabilité générale a été définie pour des sites comme les
Maldives, Goa, le Bengladesh ou Fciji. En contraste à ces observations,
l'altimétrie par satellite prétend que l'élévation du niveau des mers
serait de l'ordre de 3mm/an. Dans ce papier, il est affirmé que ces
valeurs sont "manipulées". Dans cette situation, il est recommandé d'en
revenir aux observations qui fournissent une variation du niveau des mers
variant entre +/-0,00 et 1,00mm/an, des valeurs qui ne posent aucun
problème pour la protection des côtes.
Selon le jour où l'on mesure et selon le lieu il n'est pas tenu compte des marées terrestres.
Ne parlons pas des phénomènes de subsidence liés à certaines extractions ou encore à la subsidence des anciens volcans comme cela se produit dans l'Océan Indien ... et sur ces anciens volcans des îles où vont se prélasser les dignes congressistes des réunions COP ....
Mais ces connaissances ne sont pas à la portée des deux zéros qui constituent l'intellect de pas mal de participants à cette discussion !
--
L.C.
Paul Aubrin
2018-02-04 17:04:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Paul Aubrin
Quand l'eau se réchauffe (au dessus de 4°C), elle augmente de volume.
C'est pour cette raison qu'avec le réchauffement qui est intervenu au
cours des 150 dernières années, on s'attend à une augmentation du
niveau des océans. Mais les estimations divergent largement.
Les modèles climatiques prédisent 7 à 12mm/an. Les calculs dérivés des
observations par satellite trouvent dans les 3mm/an. Quant aux
marégraphes, la hausse qu'ils mesurent varie de place en place mais est
plutôt, en moyenne, comprise entre 0 et 1mm/an.
http://www.ijesi.org/papers/Vol(6)8/Version-1/G0608014851.pdf
Résumé: Le changement du niveau des mers est un point clé des scénarios
de réchauffement global. On a largement proclamé que le niveau des mers
est monté à la suite de l'impulsion de chaleur de la fin du 20ème siècle.
Les estimations issues des données des marégraphes varient entre 1,7 et
0,25mm/an selon le choix des stations. A de nombreux endroits, les
marégraphes indiquent un niveau stable autour de zéro. La morphologie
des côtes est un outil affûte pour prédire les changements du niveau
des mers. Une stabilité générale a été définie pour des sites comme les
Maldives, Goa, le Bengladesh ou Fciji. En contraste à ces observations,
l'altimétrie par satellite prétend que l'élévation du niveau des mers
serait de l'ordre de 3mm/an. Dans ce papier, il est affirmé que ces
valeurs sont "manipulées". Dans cette situation, il est recommandé d'en
revenir aux observations qui fournissent une variation du niveau des
mers variant entre +/-0,00 et 1,00mm/an, des valeurs qui ne posent
aucun problème pour la protection des côtes.
Selon le jour où l'on mesure et selon le lieu il n'est pas tenu compte
des marées terrestres.
Ne parlons pas des phénomènes de subsidence liés à certaines extractions
ou encore à la subsidence des anciens volcans comme cela se produit dans
l'Océan Indien ... et sur ces anciens volcans des îles où vont se
prélasser les dignes congressistes des réunions COP ....
Mais ces connaissances ne sont pas à la portée des deux zéros qui
constituent l'intellect de pas mal de participants à cette discussion !
Il est étonnant de lire que les chiffres fournis par les marégraphes et
ceux satellites diffèrent autant (de 1 à 3), et que les données brutes du
système de gravimétrie GRACE indiquent une diminution très faible du
niveau des mers (0,12 ±0,06 mm/an) et donc que toute l'augmentation est
constituée par des ajustements.

Loading...