Discussion:
Tout et n'importe quoi
Add Reply
l***@wanadoo.fr
2018-01-26 11:52:30 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
dans cet article des Echos :
https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/les-assureurs-en-configuration-de-crise-face-aux-inondations-lesechos-CNT000000WwPGG.html

Les assureurs en configuration de crise ? OK s'il s'agit du personnel qui va supporter le travail supplémentaire occasionné par les événements relevant du risque, ici le risque naturel ...
Pour le reste .... néant !
Parce que le problème "tempête" autrement dit "vents violents" relève du financement normal des assurances ... certes il est dur de dire aux actionnaires "c'est la faute du vent si vous n'êtes pas bien rémunérés" mais c'est dans le volet normal des assurances ... alors que l'aspect "inondation ou sécheresse" relève d'un financement qui figure à part sur les polices d'assurance et fut institué sous la forme de réassurance ....ce sont les assurances qui instruisent , payent mais sont remboursées par cette caisse ...

Responsabilité des assureurs dans les catastrophes : quasiment totale A UNE EXCEPTION PRES !
Expliquons ! Les documents relatifs aux risques sont soumis aux enquêtes publiques classiques où chacun peut donner son avis ou son sentiment ou faire part de son expérience .... Chaque fois que j'ai consulté les documents ven
l***@wanadoo.fr
2018-01-26 12:03:57 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le vendredi 26 janvier 2018 12:52:31 UTC+1, ***@wanadoo.fr a écrit :

Mille excuses ... un problème de clavier a perturbé le message ...
Post by l***@wanadoo.fr
https://finance.orange.fr/actualite-eco/article/les-assureurs-en-configuration-de-crise-face-aux-inondations-lesechos-CNT000000WwPGG.html
Les assureurs en configuration de crise ? OK s'il s'agit du personnel qui va supporter le travail supplémentaire occasionné par les événements relevant du risque, ici le risque naturel ...
Pour le reste .... néant !
Parce que le problème "tempête" autrement dit "vents violents" relève du financement normal des assurances ... certes il est dur de dire aux actionnaires "c'est la faute du vent si vous n'êtes pas bien rémunérés" mais c'est dans le volet normal des assurances ... alors que l'aspect "inondation ou sécheresse" relève d'un financement qui figure à part sur les polices d'assurance et fut institué sous la forme de réassurance ....ce sont les assurances qui instruisent , payent mais sont remboursées par cette caisse ...
Responsabilité des assureurs dans les catastrophes : quasiment totale A UNE EXCEPTION PRES !
Expliquons ! Les documents relatifs aux risques sont soumis aux enquêtes publiques classiques où chacun peut donner son avis ou son sentiment ou faire part de son expérience ....
Or je n'au jamais vu dans ces enquêtes la moindre intervention d'un assureur !
D'où des remarques musclées de ma part faites au sieur N..... lors de colloques ou de congrès ou à un organisme juridique C......

Une exception notoire : UNE assurance MUTUELLE qui a financé l'établissement de documents techniques relatifs aux risques, ce qui est une façon claire de ne pas prendre les gens pour des cons ... Hormis ce cas UNIQUE.... rien .. rien ... rien ni lors des enquêtes ni en amont des enquêtes...
Alors qu'on ne se plaigne pas d'une charge de travail exceptionnelle ....

Quant au cas de Paris ..... ben oui quoi .... je suis sorti HORRIFIE d'une réunion à laquelle on m'avait invité .....et en fonction de ce que je sais ...
pour l'instant on en reste là ....
Espérons pour les parisiens que cela n'aille pas plus loin et pas trop longtemps ....
--
L.C.

Loading...