Discussion:
La grande barrière de corail récupère...
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2017-07-30 11:07:43 UTC
Permalink
Raw Message
Une interview de Peter Ridd par Alan Jones.
http://www.2gb.com/podcast/peter-ridd/
La barrière de corail récupère.

La grande barrière de corail récupère.

"Les scientifiques font tout un foin quand les coraux meurent d'une façon
spectaculaire, mais restent bien plus silencieux quand ils récupèrent.
Les coraux peuvent avoir une grande variété de plantes symbiotiques.
Certaines permettent au corail de se développer plus rapidement, mais
sont plus sensibles au blanchiment.
Le mêmes coraux que ceux de la Grande Barrière vivent et grandissent bien
plus rapidement en Papouasie Nouvelle Guinée, en Indonésie et en
Thailande, où les eaux sont bien plus chaudes qu'en Australie. Les coraux
jonglent avec les symbiotes.
Il y a une sorte de thermomètre construit dans les coraux. Quand vous en
prenez un échantillon, vous pouvez savoir quelle était la température de
l'eau dans laquelle ils ont grandi. Nous savons que la température de
l'eau est redevenue celle qui prévalait quand le capitaine Cook naviguait
ici. Les eaux sont devenues plus froide il y a cent ans, mais les
températures sont remontées. Elles ne sont pas significativement plus
chaudes qu'elles l'ont été en moyenne à l'échelle d'une centaine
d'années."
l***@wanadoo.fr
2017-07-30 14:44:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Une interview de Peter Ridd par Alan Jones.
http://www.2gb.com/podcast/peter-ridd/
La barrière de corail récupère.
La grande barrière de corail récupère.
"Les scientifiques font tout un foin quand les coraux meurent d'une façon
spectaculaire, mais restent bien plus silencieux quand ils récupèrent.
Les coraux peuvent avoir une grande variété de plantes symbiotiques.
Certaines permettent au corail de se développer plus rapidement, mais
sont plus sensibles au blanchiment.
Le mêmes coraux que ceux de la Grande Barrière vivent et grandissent bien
plus rapidement en Papouasie Nouvelle Guinée, en Indonésie et en
Thailande, où les eaux sont bien plus chaudes qu'en Australie. Les coraux
jonglent avec les symbiotes.
Il y a une sorte de thermomètre construit dans les coraux. Quand vous en
prenez un échantillon, vous pouvez savoir quelle était la température de
l'eau dans laquelle ils ont grandi. Nous savons que la température de
l'eau est redevenue celle qui prévalait quand le capitaine Cook naviguait
ici. Les eaux sont devenues plus froide il y a cent ans, mais les
températures sont remontées. Elles ne sont pas significativement plus
chaudes qu'elles l'ont été en moyenne à l'échelle d'une centaine
d'années."
un peu parallèle mais on l'oublie trop souvent la capacité calorifique de l'atmosphère .... c'est celle de deux mètres d'eau des océans ....
--
L.C.

Loading...