Discussion:
L'EPR, un gouffre financier
(trop ancien pour répondre)
Midway
2011-12-15 09:30:41 UTC
Permalink
Raw Message
+120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.


LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11

Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.

A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
ses comptes.
(...)
Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
allié au français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du
réacteur en construction dans le sud-ouest de la Finlande, une
déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé
jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de
chantier fin 2012, avec une mise en service à pleine puissance fin
2013.
Roaringriri
2011-12-15 10:28:27 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>
>
> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>
> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>
> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
> ses comptes.
> (...)
> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>
>
Ce truc ne sera jamais terminé.
anyone
2011-12-15 11:27:21 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>
>>
>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>
>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>
>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>> ses comptes.
>> (...)
>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>
>>
> Ce truc ne sera jamais terminé.

Argumentaire?

Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
l'intox!
Roaringriri
2011-12-15 15:22:10 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>
>>>
>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>
>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>
>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>> ses comptes.
>>> (...)
>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>
>>>
>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>
> Argumentaire?
>
> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
> l'intox!

On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
6 mois, un an, deux ans ?
On est à combien du désastre financier global ?
1 mois, 6 mois, un an ?

Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.

Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
avant.
anyone
2011-12-15 16:36:34 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>
>>>>
>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>
>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>> 6,6
>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>
>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>>> ses comptes.
>>>> (...)
>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>> réacteur
>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>
>>>>
>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>
>> Argumentaire?
>>
>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>> l'intox!
>
> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
> 6 mois, un an, deux ans ?
> On est à combien du désastre financier global ?
> 1 mois, 6 mois, un an ?
>
> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>
> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
> avant.
>

J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
états d'âme.
Chris de Foy
2011-12-16 07:53:43 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>
>>>>>
>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>
>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>> 6,6
>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>
>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>> dans
>>>>> ses comptes.
>>>>> (...)
>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>> réacteur
>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>
>>>>>
>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>
>>> Argumentaire?
>>>
>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>> l'intox!
>>
>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>> 6 mois, un an, deux ans ?
>> On est à combien du désastre financier global ?
>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>
>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>
>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
>> avant.
>>
>
> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
> états d'âme.

Ca ressemble a un argumentaire.

Court, mais imparable.

--
cdf
anyone
2011-12-16 08:59:55 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>>
>>>>>>
>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>
>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>>> 6,6
>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>
>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>>> dans
>>>>>> ses comptes.
>>>>>> (...)
>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>> réacteur
>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>> avec
>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>
>>>>>>
>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>
>>>> Argumentaire?
>>>>
>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>> l'intox!
>>>
>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>
>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>
>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
>>> avant.
>>>
>>
>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>> états d'âme.
>
> Ca ressemble a un argumentaire.
>
> Court, mais imparable.
>
Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
Chris de Foy
2011-12-16 12:07:11 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>>>
>>>>>>>
>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>
>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>>>> 6,6
>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>
>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>>>> dans
>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>> (...)
>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>> réacteur
>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>> allié au
>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>> mercredi un
>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>> présent, et
>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>> avec
>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>
>>>>>>>
>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>
>>>>> Argumentaire?
>>>>>
>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>> l'intox!
>>>>
>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>
>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>
>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
>>>> avant.
>>>>
>>>
>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>> états d'âme.
>>
>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>
>> Court, mais imparable.
>>
> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?

"Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"

ridicule...

--
cdf
anyone
2011-12-16 14:42:02 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
> Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
>> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
>>>>>>>> terminé.
>>>>>>>>
>>>>>>>>
>>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>>
>>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
>>>>>>>> coûter
>>>>>>>> 6,6
>>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>>
>>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
>>>>>>>> 87 %)
>>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
>>>>>>>> pour le
>>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>>>>> dans
>>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>>> (...)
>>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>>> réacteur
>>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
>>>>>>>> larvé
>>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>>> allié au
>>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>>> mercredi un
>>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
>>>>>>>> qui a
>>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>>> présent, et
>>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>>> avec
>>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>>
>>>>>>>>
>>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>>
>>>>>> Argumentaire?
>>>>>>
>>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>>> l'intox!
>>>>>
>>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>>
>>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>>
>>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
>>>>> plus
>>>>> avant.
>>>>>
>>>>
>>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>>> états d'âme.
>>>
>>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>>
>>> Court, mais imparable.
>>>
>> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
>
> "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
>
> ridicule...
>

Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.

Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
difficulté ni faux-fuyant...

Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
les éoliennes).
Lucien COSTE
2011-12-16 17:20:58 UTC
Permalink
Raw Message
"anyone" <***@f6bsw.invalid> a écrit dans le message de news:
4eeb58ba$0$8412$***@news.free.fr...
> Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
> > Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
> >> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
> >>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
> >>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
> >>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
> >>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
> >>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
> >>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
> >>>>>>>> terminé.
> >>>>>>>>
> >>>>>>>>
> >>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
> >>>>>>>>
> >>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
> >>>>>>>> coûter
> >>>>>>>> 6,6
> >>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
dernière
> >>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc
Goua,
> >>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
> >>>>>>>>
> >>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
> >>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient
son
> >>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
> >>>>>>>> 87 %)
> >>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
> >>>>>>>> pour le
> >>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a
provisionnés
> >>>>>>>> dans
> >>>>>>>> ses comptes.
> >>>>>>>> (...)
> >>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
> >>>>>>>> réacteur
> >>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
> >>>>>>>> larvé
> >>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
> >>>>>>>> allié au
> >>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
> >>>>>>>> mercredi un
> >>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur
en
> >>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
> >>>>>>>> qui a
> >>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
> >>>>>>>> présent, et
> >>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
> >>>>>>>> avec
> >>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
> >>>>>>>>
> >>>>>>>>
> >>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
> >>>>>>
> >>>>>> Argumentaire?
> >>>>>>
> >>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
> >>>>>> l'intox!
> >>>>>
> >>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
> >>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
> >>>>> On est à combien du désastre financier global ?
> >>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
> >>>>>
> >>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
> >>>>>
> >>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
> >>>>> plus
> >>>>> avant.
> >>>>>
> >>>>
> >>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
> >>>> états d'âme.
> >>>
> >>> Ca ressemble a un argumentaire.
> >>>
> >>> Court, mais imparable.
> >>>
> >> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
> >
> > "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
> >
> > ridicule...
> >
>
> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>
> Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
> difficulté ni faux-fuyant...
>
> Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
> ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
> les éoliennes).

n'oublies pas que chrys de foy est la personne qui a réinventé la
définition de la période d'un radio-élément et nous a abreuvé de ses calculs
...

--

Lucien COSTE
Chris de Foy
2011-12-16 17:53:27 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 18:20, Lucien COSTE a écrit :
> "anyone"<***@f6bsw.invalid> a écrit dans le message de news:
> 4eeb58ba$0$8412$***@news.free.fr...
>> Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
>>> Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
>>>> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>>>>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>>>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
>>>>>>>>>> terminé.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
>>>>>>>>>> coûter
>>>>>>>>>> 6,6
>>>>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
> dernière
>>>>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc
> Goua,
>>>>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient
> son
>>>>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
>>>>>>>>>> 87 %)
>>>>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
>>>>>>>>>> pour le
>>>>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a
> provisionnés
>>>>>>>>>> dans
>>>>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>>>>> (...)
>>>>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>>>>> réacteur
>>>>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
>>>>>>>>>> larvé
>>>>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>>>>> allié au
>>>>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>>>>> mercredi un
>>>>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur
> en
>>>>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
>>>>>>>>>> qui a
>>>>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>>>>> présent, et
>>>>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>>>>> avec
>>>>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>>>>
>>>>>>>> Argumentaire?
>>>>>>>>
>>>>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>>>>> l'intox!
>>>>>>>
>>>>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>>>>
>>>>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>>>>
>>>>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
>>>>>>> plus
>>>>>>> avant.
>>>>>>>
>>>>>>
>>>>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>>>>> états d'âme.
>>>>>
>>>>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>>>>
>>>>> Court, mais imparable.
>>>>>
>>>> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
>>>
>>> "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
>>>
>>> ridicule...
>>>
>>
>> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>>
>> Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
>> difficulté ni faux-fuyant...
>>
>> Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
>> ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
>> les éoliennes).
>
> n'oublies pas que chrys de foy est la personne qui a réinventé la
> définition de la période d'un radio-élément et nous a abreuvé de ses calculs
> ...

Le bouché ou la bougie ?
Dur-dur de choisir.

--
cdf
anyone
2011-12-16 20:20:18 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:20, Lucien COSTE a écrit :
>> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>> >
>> > Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
>> > difficulté ni faux-fuyant...
>> >
>> > Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
>> > ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
>> > les éoliennes).
> n'oublies pas que chrys de foy est la personne qui a réinventé la
> définition de la période d'un radio-élément et nous a abreuvé de ses calculs
> ....
>

Désolé, je ne savais pas que je parlais à une sommité.

Reste que mon propos est inchangé, sommité ou pas...

Je vais chercher cette nouvelle définition.
PéA, la Philosophie de l'économie Altéférienne.
2011-12-16 20:30:23 UTC
Permalink
Raw Message
anyone <***@f6bsw.invalid> :

> Le 16/12/2011 17:20, Lucien COSTE a écrit :
>>> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus
>>> difficile

>>> > Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
>>> > difficulté ni faux-fuyant...

>>> > Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
>>> > ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
>>> > les éoliennes).
>> n'oublies pas que chrys de foy est la personne qui a réinventé la
>> définition de la période d'un radio-élément et nous a abreuvé de ses calculs

> Désolé, je ne savais pas que je parlais à une sommité.

> Reste que mon propos est inchangé, sommité ou pas...

> Je vais chercher cette nouvelle définition.

ne perdez pas votre temps !

wimps, de la PéA.
Tarasz
2011-12-16 21:05:16 UTC
Permalink
Raw Message
Le Fri, 16 Dec 2011 20:20:18 +0000, anyone a écrit :

> Désolé, je ne savais pas que je parlais à une sommité.

Ah, euh, oui Coste est une sommité sur le sujet des costières du Gard.
Pour le reste, hein?...

--
Sarkozy et Nanard Levy dégagez !
Chris de Foy
2011-12-16 17:52:50 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 15:42, anyone a écrit :
> Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
>> Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
>>> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>>>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
>>>>>>>>> terminé.
>>>>>>>>>
>>>>>>>>>
>>>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>>>
>>>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
>>>>>>>>> coûter
>>>>>>>>> 6,6
>>>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc
>>>>>>>>> Goua,
>>>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>>>
>>>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
>>>>>>>>> 87 %)
>>>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
>>>>>>>>> pour le
>>>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>>>>>> dans
>>>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>>>> (...)
>>>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>>>> réacteur
>>>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
>>>>>>>>> larvé
>>>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>>>> allié au
>>>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>>>> mercredi un
>>>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du
>>>>>>>>> réacteur en
>>>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
>>>>>>>>> qui a
>>>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>>>> présent, et
>>>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>>>> avec
>>>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>>>
>>>>>>>>>
>>>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>>>
>>>>>>> Argumentaire?
>>>>>>>
>>>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>>>> l'intox!
>>>>>>
>>>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>>>
>>>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>>>
>>>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
>>>>>> plus
>>>>>> avant.
>>>>>>
>>>>>
>>>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>>>> états d'âme.
>>>>
>>>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>>>
>>>> Court, mais imparable.
>>>>
>>> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
>>
>> "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
>>
>> ridicule...
>>
>
> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>
> Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
> difficulté ni faux-fuyant...
>
> Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
> ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
> les éoliennes).
>
>
"On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
6 mois, un an, deux ans ?
On est à combien du désastre financier global ?
1 mois, 6 mois, un an ?

Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.

Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
avant."

(Riri)


--
cdf
B.M.
2011-12-16 18:36:57 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 18:52, Chris de Foy a écrit :
> Le 16/12/2011 15:42, anyone a écrit :
>> Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
>>> Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
>>>> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>>>>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>>>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
>>>>>>>>>> terminé.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
>>>>>>>>>> coûter
>>>>>>>>>> 6,6
>>>>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>>>>>>>>>> dernière
>>>>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc
>>>>>>>>>> Goua,
>>>>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient
>>>>>>>>>> son
>>>>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
>>>>>>>>>> 87 %)
>>>>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
>>>>>>>>>> pour le
>>>>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a
>>>>>>>>>> provisionnés
>>>>>>>>>> dans
>>>>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>>>>> (...)
>>>>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>>>>> réacteur
>>>>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
>>>>>>>>>> larvé
>>>>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>>>>> allié au
>>>>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>>>>> mercredi un
>>>>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du
>>>>>>>>>> réacteur en
>>>>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
>>>>>>>>>> qui a
>>>>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>>>>> présent, et
>>>>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>>>>> avec
>>>>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>>>>
>>>>>>>> Argumentaire?
>>>>>>>>
>>>>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>>>>> l'intox!
>>>>>>>
>>>>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>>>>
>>>>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>>>>
>>>>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
>>>>>>> plus
>>>>>>> avant.
>>>>>>>
>>>>>>
>>>>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>>>>> états d'âme.
>>>>>
>>>>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>>>>
>>>>> Court, mais imparable.
>>>>>
>>>> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
>>>
>>> "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
>>>
>>> ridicule...
>>>
>>
>> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>>
>> Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
>> difficulté ni faux-fuyant...
>>
>> Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
>> ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
>> les éoliennes).
>>
>>
> "On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
> 6 mois, un an, deux ans ?
> On est à combien du désastre financier global ?
> 1 mois, 6 mois, un an ?
>
> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>
> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
> avant."
>
> (Riri)
>
>

Ils n'en veulent tellement plus qu'ils ont déjà prévu d'en construire un
deuxième:
http://fr.rian.ru/world/20111005/191369079.html
--
B. M.
anyone
2011-12-16 20:17:13 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:52, Chris de Foy a écrit :
> Le 16/12/2011 15:42, anyone a écrit :
>> Le 16/12/2011 12:07, Chris de Foy a écrit :
>>> Le 16/12/2011 09:59, anyone a écrit :
>>>> Le 16/12/2011 08:53, Chris de Foy a écrit :
>>>>> Le 15/12/2011 17:36, anyone a écrit :
>>>>>> Le 15/12/2011 15:22, Roaringriri a écrit :
>>>>>>> Le 15/12/11 12:27, anyone a écrit :
>>>>>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas
>>>>>>>>>> terminé.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait
>>>>>>>>>> coûter
>>>>>>>>>> 6,6
>>>>>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>>>>>>>>>> dernière
>>>>>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc
>>>>>>>>>> Goua,
>>>>>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient
>>>>>>>>>> son
>>>>>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient
>>>>>>>>>> 87 %)
>>>>>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros
>>>>>>>>>> pour le
>>>>>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a
>>>>>>>>>> provisionnés
>>>>>>>>>> dans
>>>>>>>>>> ses comptes.
>>>>>>>>>> (...)
>>>>>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>>>>>> réacteur
>>>>>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit
>>>>>>>>>> larvé
>>>>>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens,
>>>>>>>>>> allié au
>>>>>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé
>>>>>>>>>> mercredi un
>>>>>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du
>>>>>>>>>> réacteur en
>>>>>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration
>>>>>>>>>> qui a
>>>>>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à
>>>>>>>>>> présent, et
>>>>>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>>>>>> avec
>>>>>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>>>
>>>>>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>>>>>
>>>>>>>> Argumentaire?
>>>>>>>>
>>>>>>>> Parce que, brut, comme tu l'exprimes, ça ressemble franchement à de
>>>>>>>> l'intox!
>>>>>>>
>>>>>>> On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
>>>>>>> 6 mois, un an, deux ans ?
>>>>>>> On est à combien du désastre financier global ?
>>>>>>> 1 mois, 6 mois, un an ?
>>>>>>>
>>>>>>> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>>>>>>>
>>>>>>> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront
>>>>>>> plus
>>>>>>> avant.
>>>>>>>
>>>>>>
>>>>>> J'ai parlé d'argumentaire, de quelque chose de tangible, pas de tes
>>>>>> états d'âme.
>>>>>
>>>>> Ca ressemble a un argumentaire.
>>>>>
>>>>> Court, mais imparable.
>>>>>
>>>> Vous avez des arguments pour démontrer vos propos ?
>>>
>>> "Vous avez des arguments pour démontrer votre existence ?"
>>>
>>> ridicule...
>>>
>>
>> Dès qu'on demande un peu de raison et de rationnel, c'est plus difficile.
>>
>> Des concepts et des idées bien construits s'exposent clairement, sans
>> difficulté ni faux-fuyant...
>>
>> Cependant merci de la démonstration que vous venez de faire. Derrière
>> ces doctes propos, il n'y a que du vent ( rassurez vous, c'est bon pour
>> les éoliennes).
>>
>>
> "On est à combien du prochain désastre nucléaire ?
> 6 mois, un an, deux ans ?
> On est à combien du désastre financier global ?
> 1 mois, 6 mois, un an ?
>
> Pour terminer ce monstre, il leur faudra au moins 3 ou 4 ans.
>
> Même s'ils résolvent leurs problèmes techniques, ils n'en voudront plus
> avant."
>
> (Riri)
>
>
Vachement probant comme réponse...
On vous fera signe si les éoliennes manquent de vent...


--
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/?p=312&more=1&c=1&tb=1&pb=1
http://fr.narkive.com/2011/1/16/4070064-f5pbg-lapprenti-anonyme.html
http://www.edaboard.eu/souffle-ampli-marantz-sr5200-t408291.html
http://www.radioamateurs-online.fr/2011/09/tout-savoir-sur-f5pbg-ludovic-vuillermet/
anyone
2011-12-16 16:32:35 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>
>>
>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>
>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>
>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>> ses comptes.
>> (...)
>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>
>>
> Ce truc ne sera jamais terminé.

Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
photovoltaïque en France.

"Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
36% des charges prévues l'an prochain."

Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:

"Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...

<http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>

Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
Roaringriri
2011-12-16 16:42:41 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/11 17:32, anyone a écrit :
> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>
>>>
>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>
>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>
>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>> ses comptes.
>>> (...)
>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>
>>>
>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>
> Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
> photovoltaïque en France.
>
> "Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
> 36% des charges prévues l'an prochain."
>
> Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:
>
> "Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
> l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
> plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...
>
> <http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>
>
>
> Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
>

Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.
Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
ne peut pas se passer du nucléaire.
On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
utiliser.
S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
film.

Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
vendeurs, que des coûts de production réels.
Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
coûts des démantèlements.
anyone
2011-12-16 17:18:41 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :
> Le 16/12/11 17:32, anyone a écrit :
>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>
>>>>
>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>
>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>> 6,6
>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>
>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>>> ses comptes.
>>>> (...)
>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>> réacteur
>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>
>>>>
>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>
>> Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
>> photovoltaïque en France.
>>
>> "Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
>> 36% des charges prévues l'an prochain."
>>
>> Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:
>>
>> "Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
>> l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
>> plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...
>>
>> <http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>
>>
>>
>>
>> Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
>>
>
> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.

Ouf! Depuis le temps qu'on le dit!

> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
> ne peut pas se passer du nucléaire.

Quoi??
Et qu'es ce que ça aurait changé si les centrales avaient fonctionné au
charbon?

> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
> utiliser.

Non. Raisonnement à l'envers et de mauvaise foi. Les ascenseurs, les TV,
l'éclairage avec des ampoules n'ont pas été fabriqués pour "charger" les
centrales.

> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
> film.

Ben non, je ne comprends pas. Et les voitures électriques, c'est aussi
pour faire tourner les centrales? On les supprime tout de suite, faut
tuer ce truc dans l’œuf avant qu'il ne soit trop tard..

>
> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
> vendeurs, que des coûts de production réels.
NON. Affirmation fausse et sans preuve.

> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
> coûts des démantèlements.

Le démentelement ce n'est pas de l’exploitation et il est provisionné.
Et raz le bol de cette histoire de génération future: on leur lège aussi
des routes des écoles, des hôpitaux...

Mes parents m'ont légué leur emprunts mais j'ai profité de leurs
investissements.
J’espère que tu refuseras ta retraite, pour ne pas charger les
générations futures!
jp willm
2011-12-16 17:43:35 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :

> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.

Je me pose toujours des questions au sujet de ce genre d'articles :

http://luxury.blog.fr/2011/03/07/article-ouest-france-10774784/

--
http://perso.orange.fr/willms/index.html
anyone
2011-12-16 20:14:21 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:43, jp willm a écrit :
> Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :
>
>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.
>
> Je me pose toujours des questions au sujet de ce genre d'articles :
>
> http://luxury.blog.fr/2011/03/07/article-ouest-france-10774784/
>

Il y a eu un fil là dessus, il y a un mois environ. Nous sommes quelques
uns dans ton cas!!!
Rien de probant sur le net, que des annonces.
C'est un moteur classique alimentée en hydrogène produite à partir de
l'eau de mer. Seulement, on ne trouve pas comment produire de
l'hydrogène sans énergie et les spécialistes disent que les explosion
d'hydrogène sont "cassantes" pour le moteur...
jp willm
2011-12-17 07:45:47 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 21:14, anyone a écrit :

> Il y a eu un fil là dessus, il y a un mois environ. Nous sommes quelques
> uns dans ton cas!!!

Ce serait trop simple comme solution !

> Rien de probant sur le net, que des annonces.

Il est certain que si c'est vrai, on comprend pourquoi le message ne
passe pas.

> C'est un moteur classique alimentée en hydrogène produite à partir de
> l'eau de mer. Seulement, on ne trouve pas comment produire de
> l'hydrogène sans énergie

A partir de courant continu haute tension et modulé en hautes
fréquences, d'après les brevets déposés depuis des années.


et les spécialistes disent que les explosion
> d'hydrogène sont "cassantes" pour le moteur...

Tous les moteurs finissent par casser.
Pour le diesel, il a bien fallu adapter les moteurs.

Il faudrait donc des études...



--
http://perso.orange.fr/willms/index.html
anyone
2011-12-17 17:13:59 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 07:45, jp willm a écrit :
> Le 16/12/2011 21:14, anyone a écrit :
>
>> Il y a eu un fil là dessus, il y a un mois environ. Nous sommes quelques
>> uns dans ton cas!!!
>
> Ce serait trop simple comme solution !
>
>> Rien de probant sur le net, que des annonces.
>
> Il est certain que si c'est vrai, on comprend pourquoi le message ne
> passe pas.

Jusqu'à présent, je n'ai rien trouvé, et d'autres qui ont aussi cherché
ont fait chou blanc.
>
>> C'est un moteur classique alimenté en hydrogène produite à partir de
>> l'eau de mer. Seulement, on ne trouve pas comment produire de
>> l'hydrogène sans énergie
>
> A partir de courant continu haute tension et modulé en hautes
> fréquences, d'après les brevets déposés depuis des années.

Peut être, mais ce système à besoin d'énergie et a un rendement.
Où, il y a apport d'énergie extérieure, ou le rendement est nettement
supérieur à 1.

>
>
> et les spécialistes disent que les explosion
>> d'hydrogène sont "cassantes" pour le moteur...
>
> Tous les moteurs finissent par casser.

Ce que j'ai retenu, c'est que les moteurs actuels ne sont pas conçus
pour supporter l'onde provoquée par une explosion d'hydrogène. Je ne
suis pas mécanicien ni métallurgiste, je n'en sais pas plus.
> Pour le diesel, il a bien fallu adapter les moteurs.
Dans le système que le moteur tienne longtemps ou pas n'est pas le point
important. Il faut quelque fois casser plusieurs prototypes avant
d'obtenir un truc qui fonctionne.

>
> Il faudrait donc des études...
>
Je crois que le gars parle de commercialisation à brève échéance.
Il a au moins fait l'étude de marché :-)
anyone
2011-12-16 22:38:28 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :
> Le 16/12/11 17:32, anyone a écrit :
>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>
>>>>
>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>
>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>> 6,6
>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>
>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>>> ses comptes.
>>>> (...)
>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>> réacteur
>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>
>>>>
>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>
>> Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
>> photovoltaïque en France.
>>
>> "Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
>> 36% des charges prévues l'an prochain."
>>
>> Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:
>>
>> "Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
>> l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
>> plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...
>>
>> <http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>
>>
>>
>>
>> Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
>>
>
> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.

Ouf! Depuis le temps qu'on le dit!

> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
> ne peut pas se passer du nucléaire.

Quoi??
Et qu'es ce que ça aurait changé si les centrales avaient fonctionné au
charbon?

> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
> utiliser.

Non. Raisonnement à l'envers et de mauvaise foi. Les ascenseurs, les TV,
l'éclairage avec des ampoules n'ont pas été fabriqués pour "charger" les
centrales.

> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
> film.

Ben non, je ne comprends pas. Et les voitures électriques, c'est aussi
pour faire tourner les centrales? On les supprime tout de suite, faut
tuer ce truc dans l’œuf avant qu'il ne soit trop tard..

>
> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
> vendeurs, que des coûts de production réels.
NON. Affirmation fausse et sans preuve.

> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
> coûts des démantèlements.

Le démentelement ce n'est pas de l’exploitation et il est provisionné.
Et raz le bol de cette histoire de génération future: on leur lègue
aussi des routes des écoles, des hôpitaux...

Mes parents m'ont légué leur emprunts mais j'ai profité de leurs
investissements.
J’espère que tu refuseras ta retraite, pour ne pas charger les
générations futures!
roaringriton
2011-12-17 08:57:50 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/11 23:38, anyone a écrit :
> Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :
>> Le 16/12/11 17:32, anyone a écrit :
>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>
>>>>>
>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>
>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>> 6,6
>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>
>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>> dans
>>>>> ses comptes.
>>>>> (...)
>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>> réacteur
>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>
>>>>>
>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>
>>> Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
>>> photovoltaïque en France.
>>>
>>> "Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
>>> 36% des charges prévues l'an prochain."
>>>
>>> Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:
>>>
>>> "Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
>>> l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
>>> plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...
>>>
>>> <http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>
>>>
>>>
>>>
>>>
>>> Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
>>>
>>
>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.
>
> Ouf! Depuis le temps qu'on le dit!
>
>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>
> Quoi??
> Et qu'es ce que ça aurait changé si les centrales avaient fonctionné au
> charbon?
>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>> utiliser.
> Non. Raisonnement à l'envers et de mauvaise foi. Les ascenseurs, les TV,
> l'éclairage avec des ampoules n'ont pas été fabriqués pour "charger" les
> centrales.
On n'aurait pas fait la promotion du chauffage électrique, ni accepté de
donner une norme à des habitations en buvard.
On n'éclairera pas non plus les villes la nuit a giorno, pour rien.
Il n'y aurait pas de "tarif jaune", avec une électricité au quart du
prix public l'été la nuit.

>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
>> film.
>
> Ben non, je ne comprends pas. Et les voitures électriques, c'est aussi
> pour faire tourner les centrales? On les supprime tout de suite, faut
> tuer ce truc dans l’œuf avant qu'il ne soit trop tard..
>
>>
>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>> vendeurs, que des coûts de production réels.
> NON. Affirmation fausse et sans preuve.
>
>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>> coûts des démantèlements.
>
> Le démentelement ce n'est pas de l’exploitation et il est provisionné.
> Et raz le bol de cette histoire de génération future: on leur lègue
> aussi des routes des écoles, des hôpitaux...
>
> Mes parents m'ont légué leur emprunts mais j'ai profité de leurs
> investissements.
> J’espère que tu refuseras ta retraite, pour ne pas charger les
> générations futures!

Manifestement la plus grosse menace générée par cette technique, c'est
de vôtre clique d'imbéciles qu'elle vient.
Vous le pur produit, militant, de 40 ans de crétinisation libérale.
Et vous occupez avec gourmandise tous les postes de pouvoir, y compris
ceux à la tête des centrales.
Peu vous importe la réalité, vous avez raison.
Vous avez encore raison devant des centrales explosées.
Vous avez encore raison devant le désastre de régions dévastées.
Vous avez encore raison devant le désastre financier.

Et, en plus, on sait bien que seule la violence vous fera taire.
C'est ce futur que vous nous préparez.
anyone
2011-12-17 17:40:57 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 08:57, roaringriton a écrit :
> Le 16/12/11 23:38, anyone a écrit :
>> Le 16/12/2011 17:42, Roaringriri a écrit :
>>> Le 16/12/11 17:32, anyone a écrit :
>>>> Le 15/12/2011 10:28, Roaringriri a écrit :
>>>>> Le 15/12/11 10:30, Midway a écrit :
>>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>>
>>>>>>
>>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>>
>>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>>> 6,6
>>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>>
>>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>>> dans
>>>>>> ses comptes.
>>>>>> (...)
>>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>>> réacteur
>>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012,
>>>>>> avec
>>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>>
>>>>>>
>>>>> Ce truc ne sera jamais terminé.
>>>>
>>>> Le surcout de l'EPR, c'est l'équivalent de 4 ans et demi du surcout du
>>>> photovoltaïque en France.
>>>>
>>>> "Le photovoltaïque à lui seul devrait peser 1,5 milliard d'euros, soit
>>>> 36% des charges prévues l'an prochain."
>>>>
>>>> Et à peine un an et demi de taxes pour financer des ENR:
>>>>
>>>> "Dans le détail, la CRE prévoit que les charges de service public de
>>>> l'électricité en 2012 s'élèveront à 4,3 milliards d'euros, soit 60% de
>>>> plus qu'en 2010,"... et ce n'est pas fini...
>>>>
>>>> <http://www.romandie.com/news/n/_Le_boom_du_solaire_va_se_repercuter_sur_les_factures_previent_la_CRE161220111312.asp>
>>>>
>>>>
>>>>
>>>>
>>>>
>>>> Merci à OG pour le lien qui remet les choses à leur place :-)
>>>>
>>>
>>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le
>>> nucléaire.
>>
>> Ouf! Depuis le temps qu'on le dit!
>>
>>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
>>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>>
>> Quoi??
>> Et qu'es ce que ça aurait changé si les centrales avaient fonctionné au
>> charbon?
>>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>>> utiliser.
>> Non. Raisonnement à l'envers et de mauvaise foi. Les ascenseurs, les TV,
>> l'éclairage avec des ampoules n'ont pas été fabriqués pour "charger" les
>> centrales.
> On n'aurait pas fait la promotion du chauffage électrique, ni accepté de
> donner une norme à des habitations en buvard.
> On n'éclairera pas non plus les villes la nuit a giorno, pour rien.
> Il n'y aurait pas de "tarif jaune", avec une électricité au quart du
> prix public l'été la nuit.
>
>>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
>>> film.
>>
>> Ben non, je ne comprends pas. Et les voitures électriques, c'est aussi
>> pour faire tourner les centrales? On les supprime tout de suite, faut
>> tuer ce truc dans l’œuf avant qu'il ne soit trop tard..
>>
>>>
>>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>>> vendeurs, que des coûts de production réels.
>> NON. Affirmation fausse et sans preuve.
>>
>>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
>>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>>> coûts des démantèlements.
>>
>> Le démentelement ce n'est pas de l’exploitation et il est provisionné.
>> Et raz le bol de cette histoire de génération future: on leur lègue
>> aussi des routes des écoles, des hôpitaux...
>>
>> Mes parents m'ont légué leur emprunts mais j'ai profité de leurs
>> investissements.
>> J’espère que tu refuseras ta retraite, pour ne pas charger les
>> générations futures!
>
> Manifestement la plus grosse menace générée par cette technique, c'est
> de vôtre clique d'imbéciles qu'elle vient.
> Vous le pur produit, militant, de 40 ans de crétinisation libérale.
> Et vous occupez avec gourmandise tous les postes de pouvoir, y compris
> ceux à la tête des centrales.
> Peu vous importe la réalité, vous avez raison.
> Vous avez encore raison devant des centrales explosées.
> Vous avez encore raison devant le désastre de régions dévastées.
> Vous avez encore raison devant le désastre financier.
>
> Et, en plus, on sait bien que seule la violence vous fera taire.
> C'est ce futur que vous nous préparez.
>
>
Ha que voilà un bel argumentaire! Nous parlions des sur-couts de l'EPR,
je crois?

Manifestement, ton argumentation chancelle vite, c'est peut-etre la un
indice d'un manque de cohérence ou de l'inadaptation de tes thèses à la
réalité.

Pas ailleurs, il serait plus agréable qu'à l'avenir tu évites de te
comporter comme un caractériel enragé quand tu es à court d'argument.
Ceci te nuit à toi et aux causes que tu défends. La colère que tu
exprimes ne devrait être que tournée vers toi. Ce n'est pas de ma faute
si tu ne sais pas quoi répondre.

Pour en revenir à l'EPR et ses surcouts, et en particulier ceux lies au
démantèlement, peux tu nous expliquer en qui ils sont insuffisamment
provisionés et en quoi ce cout futur serai insupportable pour les
générations de nous enfants, voir petits-enfants?

Je pense qu'une explication doit être possible en évitant les
expressions "clique d'imbéciles", "crétinisation libérale"...
et surtout, celle que je préfère: "seule la violence vous fera taire".
Tout un programme.
Julien Arlandis
2011-12-16 22:43:53 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/11 17:42, Roaringriri a écrit :

>
> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.
> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
> ne peut pas se passer du nucléaire.
> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
> utiliser.
> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
> film.
>
> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
> vendeurs, que des coûts de production réels.
> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
> coûts des démantèlements.


La solution la plus pragmatique serait de remplacer le parc nucléaire
par des centrales à gaz en faisant de la cogénération pour distribuer de
la chaleur dans les habitations, les écolos diront que ça rejette du
CO2. Je veux bien mais à un moment il faut savoir ce que l'on veut.
marqueur
2011-12-16 22:54:41 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 23:43, Julien Arlandis a écrit :
> Le 16/12/11 17:42, Roaringriri a écrit :
>
>>
>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le nucléaire.
>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>> utiliser.
>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
>> film.
>>
>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>> vendeurs, que des coûts de production réels.
>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>> coûts des démantèlements.
>
>
> La solution la plus pragmatique serait de remplacer le parc nucléaire
> par des centrales à gaz en faisant de la cogénération pour distribuer de
> la chaleur dans les habitations, les écolos diront que ça rejette du
> CO2. Je veux bien mais à un moment il faut savoir ce que l'on veut.
>

Nous sommes en train de passer le pic pétrole , le pic gaz suit dans
les dix . Nous n'avons pas les ressources pour aborder simultanément
deux objectifs .
- remplacer le parc nucléaire par d'autres moyens de production
- faire dans les economies d'energies ( transport et habitation
principalement )


le peu de ressources qu'ils restent faut mettre le paquet sur les
économies d'energies et ça peut être très rentable car il y a une grosse
marge de manoeuvre dans ce domaine .

je suis déçu par le comportement des cadres écolos sur le sujet alors
qu'il y a d'autres priorités . Même Yves cochet le reconnait .
Julien Arlandis
2011-12-16 23:27:23 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/11 23:54, marqueur a écrit :
> Le 16/12/2011 23:43, Julien Arlandis a écrit :
>> Le 16/12/11 17:42, Roaringriri a écrit :
>>
>>>
>>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le
>>> nucléaire.
>>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
>>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>>> utiliser.
>>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
>>> film.
>>>
>>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>>> vendeurs, que des coûts de production réels.
>>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation réels,
>>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>>> coûts des démantèlements.
>>
>>
>> La solution la plus pragmatique serait de remplacer le parc nucléaire
>> par des centrales à gaz en faisant de la cogénération pour distribuer de
>> la chaleur dans les habitations, les écolos diront que ça rejette du
>> CO2. Je veux bien mais à un moment il faut savoir ce que l'on veut.
>>
>
> Nous sommes en train de passer le pic pétrole , le pic gaz suit dans les
> dix . Nous n'avons pas les ressources pour aborder simultanément deux
> objectifs .
> - remplacer le parc nucléaire par d'autres moyens de production
> - faire dans les economies d'energies ( transport et habitation
> principalement )
>
>
> le peu de ressources qu'ils restent faut mettre le paquet sur les
> économies d'energies et ça peut être très rentable car il y a une grosse
> marge de manoeuvre dans ce domaine .
>
> je suis déçu par le comportement des cadres écolos sur le sujet alors
> qu'il y a d'autres priorités . Même Yves cochet le reconnait .

Admettons qu'on arrive au mieux en étant très optimiste à faire 30%
d'économie d'énergie, après on fait quoi? Je ne suis pas de votre avis
sur le pic de pétrole et de gaz, je pense au contraire que les réserves
d'énergie fossiles (sans compter le thorium et l'uranium) sont très
largement sous estimées et que nous avons allègrement de quoi tenir
jusqu'à la fin du siècle. Quand le prix du pétrole augmentera d'anciens
gisements redeviendront rentables, d'autres techniques d'extraction
apparaitront et je pense pas qu'il soit né celui qui verra la fin du
pétrole.
marqueur
2011-12-17 00:13:50 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 00:27, Julien Arlandis a écrit :
> Le 16/12/11 23:54, marqueur a écrit :
>> Le 16/12/2011 23:43, Julien Arlandis a écrit :
>>> Le 16/12/11 17:42, Roaringriri a écrit :
>>>
>>>>
>>>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le
>>>> nucléaire.
>>>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>>>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production nucléaire,
>>>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>>>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>>>> utiliser.
>>>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent rien au
>>>> film.
>>>>
>>>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>>>> vendeurs, que des coûts de production réels.
>>>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation
>>>> réels,
>>>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>>>> coûts des démantèlements.
>>>
>>>
>>> La solution la plus pragmatique serait de remplacer le parc nucléaire
>>> par des centrales à gaz en faisant de la cogénération pour distribuer de
>>> la chaleur dans les habitations, les écolos diront que ça rejette du
>>> CO2. Je veux bien mais à un moment il faut savoir ce que l'on veut.
>>>
>>
>> Nous sommes en train de passer le pic pétrole , le pic gaz suit dans les
>> dix . Nous n'avons pas les ressources pour aborder simultanément deux
>> objectifs .
>> - remplacer le parc nucléaire par d'autres moyens de production
>> - faire dans les economies d'energies ( transport et habitation
>> principalement )
>>
>>
>> le peu de ressources qu'ils restent faut mettre le paquet sur les
>> économies d'energies et ça peut être très rentable car il y a une grosse
>> marge de manoeuvre dans ce domaine .
>>
>> je suis déçu par le comportement des cadres écolos sur le sujet alors
>> qu'il y a d'autres priorités . Même Yves cochet le reconnait .
>
> Admettons qu'on arrive au mieux en étant très optimiste à faire 30%
> d'économie d'énergie, après on fait quoi? Je ne suis pas de votre avis
> sur le pic de pétrole et de gaz, je pense au contraire que les réserves
> d'énergie fossiles (sans compter le thorium et l'uranium) sont très
> largement sous estimées et que nous avons allègrement de quoi tenir
> jusqu'à la fin du siècle. Quand le prix du pétrole augmentera d'anciens
> gisements redeviendront rentables, d'autres techniques d'extraction
> apparaitront et je pense pas qu'il soit né celui qui verra la fin du
> pétrole.


Du pétrole ou du gaz il en restera un paquet sous terre pour la
simple raison que nous arrêterons de le récuperer quand il faudra une
unité d'energie pour en récupérer 1 .
Le problème n'est pas tant la quantité totale qui restera à la fin du
siècle mais qui détiendra ces ressources et auront ils interêt à le
vendre ?

-les usa ont passé leur pic local en 1970 , 10 mb/j au moment de leur
pic , il ne produisent plus que 5 mb/j en consomme 22 mb/j aujourd'hui
importe 17 mb/j ( 25 % de la production mondiale pour seulement 5 % de
la population mondiale )
- L'Europe à passer son pic vers 1999 (en prenant la mer du nord comme
référence ) déclin actuel de 5 % par an , poduit dans les 3 mb/j
consomme environ 15 mb/j , importe plus de 10 Mb/j


ce que nous pouvons importer , est ce que les pays détenant les
ressources peuvent exporter . leurs exportations est leurs productions
moins leurs consommations , la majorité des champs sont sur un plateau
ou rentrent en déplétion , quant à la consommation interne elle augmente
. bref entre la demande des pays émergents + la quantité totale
disponible à l'export , la quantité que nous pouvons importer va
décroitre beaucoup plus vite que le taux global de déplétion .

En Europe la conso est sur une plateau depuis 2005 , pas parce que
nous sommes plus écolos que le reste du monde ...
Aux usa , ils ont le dollars monnaie de réserve pour importer à
crédit sur le dos du monde , sinon il y a leur armée pour imposer leur
point de vue .

Ajoutons la menace suivante , il est difficile de sécuriser les milliers
de kilomètre d'oléoduc , gazoduc , les raffineries etc . ( retrait
irakien en 91 ou encore la menace actuelle des rebelles dans le delta du
niger de tout faire peter )

la crise des subprime comme la crise de la dette sont une conséquence
directe de l'entrée sur le plateau ondulé du pic pétrole . Je vous
laisse imaginer la contrainte lorsqu'on abordera la pente .
Julien Arlandis
2011-12-17 09:45:47 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/11 01:13, marqueur a écrit :
> Le 17/12/2011 00:27, Julien Arlandis a écrit :
>> Le 16/12/11 23:54, marqueur a écrit :
>>> Le 16/12/2011 23:43, Julien Arlandis a écrit :
>>>> Le 16/12/11 17:42, Roaringriri a écrit :
>>>>
>>>>>
>>>>> Le solaire ou l'éolien, ne peuvent en aucun cas "remplacer" le
>>>>> nucléaire.
>>>>> Tout ce qui a été organisé, autour du nucléaire, pour lui fournir un
>>>>> besoin de consommation continu, adapté au mode de production
>>>>> nucléaire,
>>>>> ne peut pas se passer du nucléaire.
>>>>> On n'a pas que fabriqué des centrales, on a aussi fabriqué de quoi les
>>>>> utiliser.
>>>>> S'ils ne comprennent pas ça, les anti-nucléaires ne comprennent
>>>>> rien au
>>>>> film.
>>>>>
>>>>> Maintenant, les "factures", dépendent beaucoup plus des appétits des
>>>>> vendeurs, que des coûts de production réels.
>>>>> Quand on facture de l'éolien, on facture les coûts d'exploitation
>>>>> réels,
>>>>> quand on facture du nucléaire, on confie aux générations futures les
>>>>> coûts des démantèlements.
>>>>
>>>>
>>>> La solution la plus pragmatique serait de remplacer le parc nucléaire
>>>> par des centrales à gaz en faisant de la cogénération pour
>>>> distribuer de
>>>> la chaleur dans les habitations, les écolos diront que ça rejette du
>>>> CO2. Je veux bien mais à un moment il faut savoir ce que l'on veut.
>>>>
>>>
>>> Nous sommes en train de passer le pic pétrole , le pic gaz suit dans les
>>> dix . Nous n'avons pas les ressources pour aborder simultanément deux
>>> objectifs .
>>> - remplacer le parc nucléaire par d'autres moyens de production
>>> - faire dans les economies d'energies ( transport et habitation
>>> principalement )
>>>
>>>
>>> le peu de ressources qu'ils restent faut mettre le paquet sur les
>>> économies d'energies et ça peut être très rentable car il y a une grosse
>>> marge de manoeuvre dans ce domaine .
>>>
>>> je suis déçu par le comportement des cadres écolos sur le sujet alors
>>> qu'il y a d'autres priorités . Même Yves cochet le reconnait .
>>
>> Admettons qu'on arrive au mieux en étant très optimiste à faire 30%
>> d'économie d'énergie, après on fait quoi? Je ne suis pas de votre avis
>> sur le pic de pétrole et de gaz, je pense au contraire que les réserves
>> d'énergie fossiles (sans compter le thorium et l'uranium) sont très
>> largement sous estimées et que nous avons allègrement de quoi tenir
>> jusqu'à la fin du siècle. Quand le prix du pétrole augmentera d'anciens
>> gisements redeviendront rentables, d'autres techniques d'extraction
>> apparaitront et je pense pas qu'il soit né celui qui verra la fin du
>> pétrole.
>
>
> Du pétrole ou du gaz il en restera un paquet sous terre pour la simple
> raison que nous arrêterons de le récuperer quand il faudra une unité
> d'energie pour en récupérer 1 .


Bon on n'est pas là cette question n'est même pas abordée par les
pétroliers. Avec un baril à 100$, le cout du Kwh de pétrole est
supportable les choses commenceront à se compliquer à partir de 0.10
euros le Kwh ce qui équivaut à un baril de 250 dollars. D'ici là les
réserves exploitables auront considérablement augmentées du seul fait
qu'elles sont indexées sur la rentabilité des forages.

> Le problème n'est pas tant la quantité totale qui restera à la fin du
> siècle mais qui détiendra ces ressources et auront ils interêt à le
> vendre ?
>
> -les usa ont passé leur pic local en 1970 , 10 mb/j au moment de leur
> pic , il ne produisent plus que 5 mb/j en consomme 22 mb/j aujourd'hui
> importe 17 mb/j ( 25 % de la production mondiale pour seulement 5 % de
> la population mondiale )

Il n'est pas certain que les USA aient atteint leur pic pétrolier, c'est
juste la rentabilité des forages qui a baissé face au pétrole du moyen
orient, il n'est pas dit qu'avec un baril à 200$ les américains ne
relancent leur production.

> - L'Europe à passer son pic vers 1999 (en prenant la mer du nord comme
> référence ) déclin actuel de 5 % par an , poduit dans les 3 mb/j
> consomme environ 15 mb/j , importe plus de 10 Mb/j
>
>
> ce que nous pouvons importer , est ce que les pays détenant les
> ressources peuvent exporter . leurs exportations est leurs productions
> moins leurs consommations , la majorité des champs sont sur un plateau
> ou rentrent en déplétion , quant à la consommation interne elle augmente
> . bref entre la demande des pays émergents + la quantité totale
> disponible à l'export , la quantité que nous pouvons importer va
> décroitre beaucoup plus vite que le taux global de déplétion .

Quand l'Arabie Saoudite rentrera en déplétion, les réserves exploitables
dans le reste du monde vont paradoxalement augmenter, c'est ce paramètre
qui fausse votre analyse.

> En Europe la conso est sur une plateau depuis 2005 , pas parce que nous
> sommes plus écolos que le reste du monde ...
> Aux usa , ils ont le dollars monnaie de réserve pour importer à crédit
> sur le dos du monde , sinon il y a leur armée pour imposer leur point de
> vue .
>
> Ajoutons la menace suivante , il est difficile de sécuriser les milliers
> de kilomètre d'oléoduc , gazoduc , les raffineries etc . ( retrait
> irakien en 91 ou encore la menace actuelle des rebelles dans le delta du
> niger de tout faire peter )
>
> la crise des subprime comme la crise de la dette sont une conséquence
> directe de l'entrée sur le plateau ondulé du pic pétrole . Je vous
> laisse imaginer la contrainte lorsqu'on abordera la pente .

Le pétrole va couter de plus en plus cher il n'a pas encore trouvé son
prix d'équilibre d'où les instabilités géopolitiques que vous décrivez.
CAYOL.RAOUL
2011-12-15 10:56:53 UTC
Permalink
Raw Message
"Midway" <***@way.us> a écrit dans le message de news:
jcceo1$f1$***@speranza.aioe.org...
> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>
>
> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>
> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua, chargé
> d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>
> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6 milliards
> de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son information d'un
> dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %) maintient sa prévision
> d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le réacteur de troisième
> génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans ses comptes.
> (...)
> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé entre
> le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au français
> pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un nouveau
> retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en construction
> dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a suscité
> l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a
> confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en
> service à pleine puissance fin 2013.

Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté des 50
milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de monter
à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la monnaie
nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
pgreenfinch
2011-12-15 11:36:12 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 11:56, CAYOL.RAOUL a écrit :

>
> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté des 50
> milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de monter
> à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la monnaie
> nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>

Ah le coffret de jouet Cayol avec une simili monnaie et un tiroir
caisse en plastique, c'est vrai que ça va être Noël !
Lucien COSTE
2011-12-15 20:10:06 UTC
Permalink
Raw Message
"pgreenfinch" <***@orange.fr> a écrit dans le message de
news: 4ee9dbab$0$2509$***@reader.news.orange.fr...
> Le 15/12/2011 11:56, CAYOL.RAOUL a écrit :
>
> >
> > Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
des 50
> > milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de
monter
> > à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
> > Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la monnaie
> > nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
> >
>
> Ah le coffret de jouet Cayol avec une simili monnaie et un tiroir
> caisse en plastique, c'est vrai que ça va être Noël !

le poisson vert qui vient semer sa merde dans un débat auquel il ne
comprend rien .
N'a jamais compris , lui comme les autres verts ( verts-de-gris évidemment)
la différence entre un prototype et une filière
à le lire on croiriat du jospin-le-miniscule

--

Lucien COSTE
pgreenfinch
2011-12-15 22:56:48 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 21:10, Lucien COSTE a écrit :
> "pgreenfinch"<***@orange.fr> a écrit dans le message de
> news: 4ee9dbab$0$2509$***@reader.news.orange.fr...
>> Le 15/12/2011 11:56, CAYOL.RAOUL a écrit :
>>
>>>
>>> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
> des 50
>>> milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de
> monter
>>> à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
>>> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la monnaie
>>> nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>>>
>>
>> Ah le coffret de jouet Cayol avec une simili monnaie et un tiroir
>> caisse en plastique, c'est vrai que ça va être Noël !
>
> le poisson vert qui vient semer sa merde dans un débat auquel il ne
> comprend rien .
> N'a jamais compris , lui comme les autres verts ( verts-de-gris évidemment)
> la différence entre un prototype et une filière
> à le lire on croiriat du jospin-le-miniscule
>
> --
>
> Lucien COSTE

Voilà Lulu, l'archétype de l'incompréhension, qui parle de prototype.
Tenez pourquoi Areva s'est plantée dans ses choix de gisements
uranifères à la différence de Cameco ?
B.M.
2011-12-16 00:37:45 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 23:56, pgreenfinch a écrit :
> Le 15/12/2011 21:10, Lucien COSTE a écrit :
>> "pgreenfinch"<***@orange.fr> a écrit dans le message de
>> news: 4ee9dbab$0$2509$***@reader.news.orange.fr...
>>> Le 15/12/2011 11:56, CAYOL.RAOUL a écrit :
>>>
>>>>
>>>> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
>> des 50
>>>> milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de
>> monter
>>>> à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
>>>> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la
>>>> monnaie
>>>> nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>>>>
>>>
>>> Ah le coffret de jouet Cayol avec une simili monnaie et un tiroir
>>> caisse en plastique, c'est vrai que ça va être Noël !
>>
>> le poisson vert qui vient semer sa merde dans un débat auquel il ne
>> comprend rien .
>> N'a jamais compris , lui comme les autres verts ( verts-de-gris
>> évidemment)
>> la différence entre un prototype et une filière
>> à le lire on croiriat du jospin-le-miniscule
>>
>> --
>>
>> Lucien COSTE
>
> Voilà Lulu, l'archétype de l'incompréhension, qui parle de prototype.
> Tenez pourquoi Areva s'est plantée dans ses choix de gisements
> uranifères à la différence de Cameco ?

Je crains qu'on ne découvre dans les mois qui viennent que la gestion
d'AREVA par la patronne socialiste (nommée par DSK) Anne Lauvergeon a
été du niveau de la gestion des présidents socialistes des régions et
départements: un gouffre sans fond.
--
B. M.
Midway
2011-12-17 18:55:48 UTC
Permalink
Raw Message
B.M. a écrit :

>> Voilà Lulu, l'archétype de l'incompréhension, qui parle de prototype.
>> Tenez pourquoi Areva s'est plantée dans ses choix de gisements
>> uranifères à la différence de Cameco ?
>
> Je crains qu'on ne découvre dans les mois qui viennent que la gestion d'AREVA
> par la patronne socialiste (nommée par DSK) Anne Lauvergeon

Nommée pas DSK ? Tout s'explique. ;-)
Je crains qu'il y ait anguille sous roche, si j'ose m'exprimer ainsi...


> a été du niveau
> de la gestion des présidents socialistes des régions et départements: un
> gouffre sans fond.
Julien Arlandis
2011-12-17 11:25:26 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/11 12:36, pgreenfinch a écrit :
> Le 15/12/2011 11:56, CAYOL.RAOUL a écrit :
>
>>
>> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
>> des 50
>> milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui risque de
>> monter
>> à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
>> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la monnaie
>> nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>>
>
> Ah le coffret de jouet Cayol avec une simili monnaie et un tiroir
> caisse en plastique, c'est vrai que ça va être Noël !

C'est Noël depuis 40 ans seulement pour les banquiers, cette histoire se
terminera aussi mal pour eux qu'un certain Jordan de Launay gouverneur
de la bastille.
tijl.uilenspiegel
2011-12-15 22:50:07 UTC
Permalink
Raw Message
CAYOL.RAOUL wrote:
> "Midway" <***@way.us> a écrit dans le message de news:
> jcceo1$f1$***@speranza.aioe.org...
>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>
>>
>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>
>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>> 6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>> dernière estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député
>> Marc Goua, chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>
>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>> dans ses comptes. (...)
>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>> réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un
>> conflit larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand
>> Siemens, allié au français pour la construction. D'autant que TVO a
>> annoncé mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en
>> service du réacteur en construction dans le sud-ouest de la
>> Finlande, une déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le
>> calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi,
>> est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en service à
>> pleine puissance fin 2013.
>
> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
> des 50 milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui
> risque de monter à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la
> monnaie nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits

Les exonérations des cotisations sociales coutent également de l'ordre de
30 milliards d'Euros/an :elles ont doublés depuis 2000
ce sont les chiffres officiels de l'Acoss

http://tijl.uilenspiegel.perso.neuf.fr/Accoss%20exon%e9rations.pdf
--
--
amicalement
tijl

http://tompoes.perso.sfr.fr/Dette,Croissance,Crise,Europe1.html#Ce_qui_frappe



http://tinyurl.com/ce-qui-frappe
CAYOL.RAOUL
2011-12-16 15:43:54 UTC
Permalink
Raw Message
"tijl.uilenspiegel" <***@club-internet.fr> a écrit dans le
message de news: jcdtfe$n40$***@news.davenulle.org...
> CAYOL.RAOUL wrote:
>> "Midway" <***@way.us> a écrit dans le message de news:
>> jcceo1$f1$***@speranza.aioe.org...
>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>
>>>
>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>
>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>> 6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>>> dernière estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député
>>> Marc Goua, chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>
>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>> dans ses comptes. (...)
>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>> réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un
>>> conflit larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand
>>> Siemens, allié au français pour la construction. D'autant que TVO a
>>> annoncé mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en
>>> service du réacteur en construction dans le sud-ouest de la
>>> Finlande, une déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le
>>> calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi,
>>> est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en service à
>>> pleine puissance fin 2013.
>>
>> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
>> des 50 milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui
>> risque de monter à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
>> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la
>> monnaie nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>
> Les exonérations des cotisations sociales coutent également de l'ordre
> de 30 milliards d'Euros/an :elles ont doublés depuis 2000
> ce sont les chiffres officiels de l'Acoss
>
> http://tijl.uilenspiegel.perso.neuf.fr/Accoss%20exon%e9rations.pdf

C'est pourquoi il faut exonérer tout le monde des cotosations sociales sur
l'emploi et les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits importés
et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par la
main d'oeuvre
Cordialement


> --
> --
> amicalement
> tijl
>
> http://tompoes.perso.sfr.fr/Dette,Croissance,Crise,Europe1.html#Ce_qui_frappe
>
>
>
> http://tinyurl.com/ce-qui-frappe
>
>
>
>
>
>
PéA, la Philosophie de l'économie Altéférienne.
2011-12-16 15:51:11 UTC
Permalink
Raw Message
"CAYOL.RAOUL" <***@orange.fr> writes:

> "tijl.uilenspiegel" <***@club-internet.fr> a écrit dans le
> message de news: jcdtfe$n40$***@news.davenulle.org...
>> CAYOL.RAOUL wrote:
>>> "Midway" <***@way.us> a écrit dans le message de news:
>>> jcceo1$f1$***@speranza.aioe.org...
>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>
>>>>
>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>
>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>> 6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>>>> dernière estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député
>>>> Marc Goua, chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>
>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>> dans ses comptes. (...)
>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>> réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un
>>>> conflit larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand
>>>> Siemens, allié au français pour la construction. D'autant que TVO a
>>>> annoncé mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en
>>>> service du réacteur en construction dans le sud-ouest de la
>>>> Finlande, une déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le
>>>> calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi,
>>>> est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en service à
>>>> pleine puissance fin 2013.
>>>
>>> Un milliard d'euros de dépassement pour l'EPR, ce n'est rien à coté
>>> des 50 milliazds que nous coûte la loi du 3 janvier 1973 , ce qui
>>> risque de monter à 80 milliards si nous perdons les 3 A.
>>> Nous pourrions leur dire d'aller se faire foutre à revenant à la
>>> monnaie nationale et à la Banque de France pour racheter nos crédits
>>
>> Les exonérations des cotisations sociales coutent également de l'ordre
>> de 30 milliards d'Euros/an :elles ont doublés depuis 2000
>> ce sont les chiffres officiels de l'Acoss
>>
>> http://tijl.uilenspiegel.perso.neuf.fr/Accoss%20exon%e9rations.pdf
>
> C'est pourquoi il faut exonérer tout le monde des cotosations sociales sur
> l'emploi et les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits importés
> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par la
> main d'oeuvre
> Cordialement

proposition cordialement loufoque !

wimps, de la PéA.
marqueur
2011-12-16 22:40:55 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 16:51, PéA, la Philosophie de l'économie Altéférienne. a
écrit :
> "CAYOL.RAOUL"<***@orange.fr> writes:

>> les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits importés
>> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par la
>> main d'oeuvre
>> Cordialement
>
> proposition cordialement loufoque !

La quantité de travail mécanique que peut fournir un être humain a été
évaluée à environ 150 kwh à l'année ... à l'année ! (environ 0.5 kwh /
jours )

avec une machine ayant 50 % de rendement il faut 300 kwh d'energie
secondaire pour obtenir 150 kwh d'utile .
- si l'energie secondaire est de l'electricité , à 10 cts le kwh , ça
coûte 30 euros
- si l'energie secondaire est du gazole ( 1 l= 10 kwh ) il faut 30
litres, à 1.5 euros le litre ça coûte 45 euros

bref avec 30 euros d'electricité ou 45 euros de gazole (on suppose que
la machine de 50 % de rendement est amortie ) nous avons la même
capacité de production , de transformation de son environnement qu'un
être humain sauf que l'humain mettra 1 an à le fournir et coutera au
minimum 15000 euros ... 15000 euros l'humain versus 45/30 euros la machine .

les machines cotisent t'elles ?
les machines ont elles besoin de congés ?
les machines ont elles besoin de repos ?
les machines sont elles payées ?
les machines font elles grêves ?
les machines demandent elles des augmentations ?






>
> wimps, de la PéA.
anyone
2011-12-17 00:07:57 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 22:40, marqueur a écrit :
>
> les machines cotisent t'elles ?
Oui, elles sont taxées à l'achat.

> les machines ont elles besoin de congés ?
Oui, il faut les maintenir.

> les machines ont elles besoin de repos ?
Je ne sais pas, mais on ne peut pas les pousser au delà de ce qui est
prévu. Elles sont incapables de fournir un effort supplémentaire...

> les machines sont elles payées ?
Il existe des machines gratuites et qui fonctionnent avec une énergie
gratuite?

> les machines font elles grêves ?
Oui, elles tombent en panne.

> les machines demandent elles des augmentations ?
Oui, il faut régulièrement les mettre à niveau sinon elles sont
obsolètes et leur cout augmente lui aussi régulièrement...

Puis, je ne sais pas pourquoi, mais remplacer un chirurgien, un
commissaire de police, un juge par une machine, ça me fait un peu peur...
marqueur
2011-12-17 00:37:16 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 01:07, anyone a écrit :
> Le 16/12/2011 22:40, marqueur a écrit :
>>
>> les machines cotisent t'elles ?
> Oui, elles sont taxées à l'achat.

et par rapport aux heures travaillés ?
>
>> les machines ont elles besoin de congés ?
> Oui, il faut les maintenir.

En taux d'utilisation en % par rapport à l'humain ?
>
>> les machines ont elles besoin de repos ?
> Je ne sais pas, mais on ne peut pas les pousser au delà de ce qui est
> prévu. Elles sont incapables de fournir un effort supplémentaire...
>
>> les machines sont elles payées ?
> Il existe des machines gratuites et qui fonctionnent avec une énergie
> gratuite?
>

côut formation individu versus prix de la machine . l'humain n'est
pas non plus de la génération spontanée .Comparons ce qui est comparable
. la machine est elle payée pour les heures travaillées ?
le coût de l'energie , nous ne payons pas le prix de la formation de
l'energie donner par mere nature , nous payons uniquement les
intermédiaires .


>> les machines font elles grêves ?
> Oui, elles tombent en panne.
>


statistiquement ,les pannes aléatoires d'un faible % du lot est
prévu , mais rien de comparabla à une grêve .

>> les machines demandent elles des augmentations ?
> Oui, il faut régulièrement les mettre à niveau sinon elles sont
> obsolètes et leur cout augmente lui aussi régulièrement...
>
> Puis, je ne sais pas pourquoi, mais remplacer un chirurgien, un
> commissaire de police, un juge par une machine, ça me fait un peu peur...
>

lors du lancement d'une Ariane 5 à H-7 min il y a la séquence
synchronisée , les ordi prenent en main les opérations car eux seuls
sont capables de gèrer instantanément et correctement les milliers de
paramètres . Dans les outils à commande numérique la précision est de
1 µm . bref des performances très largement supérieures à l'humain .

à ma connaissance les erreurs issues des catégories que vous
mentionnez ( et j'ajoute non reconnue ), ne sont pas négligeables et
font tout aussi peur .
anyone
2011-12-17 17:00:38 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 00:37, marqueur a écrit :
> lors du lancement d'une Ariane 5 à H-7 min il y a la séquence
> synchronisée , les ordi prenent en main les opérations car eux seuls
> sont capables de gèrer instantanément et correctement les milliers de
> paramètres .

Avant d'aller plus loin, ce point de détail m'intéresse.

Ce n'est pas ce système qui, gavé de données par un gyroscope, à fait
dévier le vol V-88, contraignant le responsable du lancement à ordonner
la destruction du lanceur?

Le cout du lanceur exprimé en jours de congés/grèves humains, vous
l'estimez à combien?


> Dans les outils à commande numérique la précision est de 1
>> µm . bref des performances très largement supérieures à l'humain .

Absolument pas: à moins d'une machine auto-conçue, cette performance est
dûe à un (ou des humains) pas à une machine...
marqueur
2011-12-17 17:34:02 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 18:00, anyone a écrit :
> Le 17/12/2011 00:37, marqueur a écrit :
>> lors du lancement d'une Ariane 5 à H-7 min il y a la séquence
>> synchronisée , les ordi prenent en main les opérations car eux seuls
>> sont capables de gèrer instantanément et correctement les milliers de
>> paramètres .
>
> Avant d'aller plus loin, ce point de détail m'intéresse.
>
> Ce n'est pas ce système qui, gavé de données par un gyroscope, à fait
> dévier le vol V-88, contraignant le responsable du lancement à ordonner
> la destruction du lanceur?

il y a des méthodes au point pour modéliser , implémenter les
systèmes complexes , mais vous n'éviterez jamais les " surprises "

une liste amusante :
http://liris.cnrs.fr/~amille/enseignements/Master_PRO/BIA/chap10.htm

>
> Le cout du lanceur exprimé en jours de congés/grèves humains, vous
> l'estimez à combien?
>
>> Dans les outils à commande numérique la précision est de 1
>>> µm . bref des performances très largement supérieures à l'humain .
>
> Absolument pas: à moins d'une machine auto-conçue, cette performance est
> dûe à un (ou des humains) pas à une machine...
>

c'est la machine qui usine pas l'humain .
anyone
2011-12-17 18:25:11 UTC
Permalink
Raw Message
Le 17/12/2011 17:34, marqueur a écrit :
> Le 17/12/2011 18:00, anyone a écrit :
>> Le 17/12/2011 00:37, marqueur a écrit :
>>> lors du lancement d'une Ariane 5 à H-7 min il y a la séquence
>>> synchronisée , les ordi prenent en main les opérations car eux seuls
>>> sont capables de gèrer instantanément et correctement les milliers de
>>> paramètres .
>>
>> Avant d'aller plus loin, ce point de détail m'intéresse.
>>
>> Ce n'est pas ce système qui, gavé de données par un gyroscope, à fait
>> dévier le vol V-88, contraignant le responsable du lancement à ordonner
>> la destruction du lanceur?
>
> il y a des méthodes au point pour modéliser , implémenter les systèmes
> complexes , mais vous n'éviterez jamais les " surprises "

Vous convenez donc que les machines ne sont pas nécessairement productives.

>
> une liste amusante :
> http://liris.cnrs.fr/~amille/enseignements/Master_PRO/BIA/chap10.htm

Je pourrai même vous en raconter d'autres, ce qui prouve que les
machines ne sont que ce que fait l'humain.

Votre tentative de diversion est amusante, mais vos ne répondez pas à ma
question.
>
>>
>> Le cout du lanceur exprimé en jours de congés/grèves humains, vous
>> l'estimez à combien?
>>
>>> Dans les outils à commande numérique la précision est de 1
>>>> µm . bref des performances très largement supérieures à l'humain .
>>
>> Absolument pas: à moins d'une machine auto-conçue, cette performance est
>> dûe à un (ou des humains) pas à une machine...
>>
>
> c'est la machine qui usine pas l'humain .

Diriez vous que lors d'un accident automobile que se sont les voitures
qui ont eu un accident, pas les conducteurs?

Je vais essayer d'expliquer cela à mon assureur, pour qu'il colle le
malus à la voiture.

Pour revenir au sujet de départ, il s'agit de taxer la production et pas
le travail. Ceci exonère de facto, tout ce qui ne produit pas de bien:
médecins ( à moins de taxer les ordonnances?), avocats, juges,
professeurs, standardistes...et tout ce qui concerne les services
(hôtellerie, loueur de voitures...)

Je doute que ça marche, mais j'avoue ne pas être économiste!
CAYOL.RAOUL
2011-12-18 23:50:14 UTC
Permalink
Raw Message
"marqueur" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
jcgo7m$rgc$***@speranza.aioe.org...
> Le 17/12/2011 01:07, anyone a écrit :
>> Le 16/12/2011 22:40, marqueur a écrit :
>>>
>>> les machines cotisent t'elles ?
>> Oui, elles sont taxées à l'achat.
>
> et par rapport aux heures travaillés ?
>>
>>> les machines ont elles besoin de congés ?
>> Oui, il faut les maintenir.
>
> En taux d'utilisation en % par rapport à l'humain ?
>>
>>> les machines ont elles besoin de repos ?
>> Je ne sais pas, mais on ne peut pas les pousser au delà de ce qui est
>> prévu. Elles sont incapables de fournir un effort supplémentaire...
>>
>>> les machines sont elles payées ?
>> Il existe des machines gratuites et qui fonctionnent avec une énergie
>> gratuite?
>>
>
> côut formation individu versus prix de la machine . l'humain n'est pas
> non plus de la génération spontanée .Comparons ce qui est comparable . la
> machine est elle payée pour les heures travaillées ?
> le coût de l'energie , nous ne payons pas le prix de la formation de
> l'energie donner par mere nature , nous payons uniquement les
> intermédiaires .
>
>
>>> les machines font elles grêves ?
>> Oui, elles tombent en panne.
>>
>
>
> statistiquement ,les pannes aléatoires d'un faible % du lot est prévu ,
> mais rien de comparabla à une grêve .
>
>>> les machines demandent elles des augmentations ?
>> Oui, il faut régulièrement les mettre à niveau sinon elles sont
>> obsolètes et leur cout augmente lui aussi régulièrement...
>>
>> Puis, je ne sais pas pourquoi, mais remplacer un chirurgien, un
>> commissaire de police, un juge par une machine, ça me fait un peu peur...
>>
>
> lors du lancement d'une Ariane 5 à H-7 min il y a la séquence
> synchronisée , les ordi prenent en main les opérations car eux seuls sont
> capables de gèrer instantanément et correctement les milliers de
> paramètres . Dans les outils à commande numérique la précision est de 1
> µm . bref des performances très largement supérieures à l'humain .
>
> à ma connaissance les erreurs issues des catégories que vous mentionnez
> ( et j'ajoute non reconnue ), ne sont pas négligeables et font tout aussi
> peur .

La production des machines doit apporter des cotisations sociales ( TSVA)
>
CAYOL.RAOUL
2011-12-18 23:48:39 UTC
Permalink
Raw Message
"anyone" <***@f6bsw.invalid> a écrit dans le message de news:
4eebdd72$0$2723$***@news.free.fr...
> Le 16/12/2011 22:40, marqueur a écrit :
>>
>> les machines cotisent t'elles ?
> Oui, elles sont taxées à l'achat.
>
>> les machines ont elles besoin de congés ?
> Oui, il faut les maintenir.
>
>> les machines ont elles besoin de repos ?
> Je ne sais pas, mais on ne peut pas les pousser au delà de ce qui est
> prévu. Elles sont incapables de fournir un effort supplémentaire...
>
>> les machines sont elles payées ?
> Il existe des machines gratuites et qui fonctionnent avec une énergie
> gratuite?
>
>> les machines font elles grêves ?
> Oui, elles tombent en panne.
>
>> les machines demandent elles des augmentations ?
> Oui, il faut régulièrement les mettre à niveau sinon elles sont obsolètes
> et leur cout augmente lui aussi régulièrement...
>
> Puis, je ne sais pas pourquoi, mais remplacer un chirurgien, un
> commissaire de police, un juge par une machine, ça me fait un peu peur...*

Elle ne peuvent pas les remplacer mais, elles peuvent augmenter
considérablement leur productivité.
Ils doivent avoir droit à recevoir une part importante de cette embelli.
CAYOL.RAOUL
2011-12-18 23:46:05 UTC
Permalink
Raw Message
"marqueur" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
jcghdd$cj2$***@speranza.aioe.org...
> Le 16/12/2011 16:51, PéA, la Philosophie de l'économie Altéférienne. a
> écrit :
>> "CAYOL.RAOUL"<***@orange.fr> writes:
>
>>> les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits importés
>>> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur
>>> par la
>>> main d'oeuvre
>>> Cordialement
>>
>> proposition cordialement loufoque !
>
> La quantité de travail mécanique que peut fournir un être humain a été
> évaluée à environ 150 kwh à l'année ... à l'année ! (environ 0.5 kwh /
> jours )
>
> avec une machine ayant 50 % de rendement il faut 300 kwh d'energie
> secondaire pour obtenir 150 kwh d'utile .
> - si l'energie secondaire est de l'electricité , à 10 cts le kwh , ça
> coûte 30 euros
> - si l'energie secondaire est du gazole ( 1 l= 10 kwh ) il faut 30
> litres, à 1.5 euros le litre ça coûte 45 euros
>
> bref avec 30 euros d'electricité ou 45 euros de gazole (on suppose que la
> machine de 50 % de rendement est amortie ) nous avons la même capacité de
> production , de transformation de son environnement qu'un être humain sauf
> que l'humain mettra 1 an à le fournir et coutera au minimum 15000 euros
> ... 15000 euros l'humain versus 45/30 euros la machine .
>
> les machines cotisent t'elles ?
> les machines ont elles besoin de congés ?
> les machines ont elles besoin de repos ?
> les machines sont elles payées ?
> les machines font elles grêves ?
> les machines demandent elles des augmentations ?

Le progrès devant être mis au service de l'homme, les machines doivent
contribuer par leur production aux cotisations sociales et d'ASSEDIC, de
congés, de repos ( TSVA).

Ainsi les grêves deviendont moins utiles
.
anyone
2011-12-16 21:33:48 UTC
Permalink
Raw Message
Le 16/12/2011 15:43, CAYOL.RAOUL a écrit :
> C'est pourquoi il faut exonérer tout le monde des cotosations sociales sur
> l'emploi et les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits importés
> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par la
> main d'oeuvre
> Cordialement
>
>
Amha, ce n'est pas ça qui va aider AREVA à finir son truc...
CAYOL.RAOUL
2011-12-19 06:32:46 UTC
Permalink
Raw Message
"anyone" <***@f6bsw.invalid> a écrit dans le message de news:
4eebb93c$0$2794$***@news.free.fr...
> Le 16/12/2011 15:43, CAYOL.RAOUL a écrit :
>> C'est pourquoi il faut exonérer tout le monde des cotosations sociales
>> sur
>> l'emploi et les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits
>> importés
>> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par
>> la
>> main d'oeuvre
>> Cordialement
>>
>>
> Amha, ce n'est pas ça qui va aider AREVA à finir son truc...
Au contraire, Aréva n'aura plus de charges sociles à Payer


Quant au gouffre financier occupons-nous de celui de 50 milliards dus à
l'article 123 du traité de LISBONNE, en pure perte sans, au bout, la
production de rien
anyone
2011-12-19 10:44:41 UTC
Permalink
Raw Message
Le 19/12/2011 06:32, CAYOL.RAOUL a écrit :
> "anyone"<***@f6bsw.invalid> a écrit dans le message de news:
> 4eebb93c$0$2794$***@news.free.fr...
>> Le 16/12/2011 15:43, CAYOL.RAOUL a écrit :
>>> C'est pourquoi il faut exonérer tout le monde des cotosations sociales
>>> sur
>>> l'emploi et les mettre sur la consommation aussi bien des pruduits
>>> importés
>>> et ceux faits par les robots que par les produits faits à l'i,nérieur par
>>> la
>>> main d'oeuvre
>>> Cordialement
>>>
>>>
>> Amha, ce n'est pas ça qui va aider AREVA à finir son truc...
> Au contraire, Aréva n'aura plus de charges sociles à Payer
>
>
> Quant au gouffre financier occupons-nous de celui de 50 milliards dus à
> l'article 123 du traité de LISBONNE, en pure perte sans, au bout, la
> production de rien
>
>
Un truc hors taxes qui ne marche pas reste un truc qui ne marche pas
taxes comprises. Enfin, je crois...
anyone
2011-12-15 11:19:53 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>
>
> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>
> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>
> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
> ses comptes.
> (...)
> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>
>
Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant l'amortissement
sur 30 ans, ce n'est rien.
Midway
2011-12-15 12:18:53 UTC
Permalink
Raw Message
anyone avait écrit le 15/12/2011 :
> Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>
>>
>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>
>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>
>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>> ses comptes.
>> (...)
>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>
>>
> Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant l'amortissement sur
> 30 ans, ce n'est rien.


Il va falloir reprendre ta calculatrice. Le dépassement officiel est de
2.6 milliards d'euros. Le dépassement officieux est de 3.6 milliards
d'euros...Et le chiffre d'affaires d'Areva a été de 9.1 milliards
d'euros...
anyone
2011-12-15 12:58:09 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 12:18, Midway a écrit :
> anyone avait écrit le 15/12/2011 :
>> Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>
>>>
>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>
>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter 6,6
>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>
>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>> ses comptes.
>>> (...)
>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un réacteur
>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>
>>>
>> Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant l'amortissement
>> sur 30 ans, ce n'est rien.
>
>
> Il va falloir reprendre ta calculatrice. Le dépassement officiel est de
> 2.6 milliards d'euros. Le dépassement officieux est de 3.6 milliards
> d'euros...Et le chiffre d'affaires d'Areva a été de 9.1 milliards
> d'euros...
>
>

C'est AREVA qui paye ?
B.M.
2011-12-15 13:31:49 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 13:58, anyone a écrit :
> Le 15/12/2011 12:18, Midway a écrit :
>> anyone avait écrit le 15/12/2011 :
>>> Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>
>>>>
>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>
>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>> 6,6
>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>
>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés dans
>>>> ses comptes.
>>>> (...)
>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>> réacteur
>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>
>>>>
>>> Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant l'amortissement
>>> sur 30 ans, ce n'est rien.
>>
>>
>> Il va falloir reprendre ta calculatrice. Le dépassement officiel est de
>> 2.6 milliards d'euros. Le dépassement officieux est de 3.6 milliards
>> d'euros...Et le chiffre d'affaires d'Areva a été de 9.1 milliards
>> d'euros...
>>
>>
>
> C'est AREVA qui paye ?
>

Vu qu'ils passent des provisions, ça veut dire qu'ils ont peu d'espoir
de récupérer quelque chose auprès des Finlandais.
Il y a une chose que les journalistes ne disent pas, c'est que c'est la
première fois qu'AREVA livre une centrale complète. Jusqu'à présent
c'était EDF qui s'occupait de la maîtrise d'oeuvre (y compris à
l'export) et AREVA n'était qu'un fournisseur de matériels, à savoir
réacteur et GV. Manifestement, leur département ingénierie n'a ni la
structure, ni l'organisation, ni les compétences pour conduire un tel
projet.
--
B. M.
anyone
2011-12-15 14:46:02 UTC
Permalink
Raw Message
Le 15/12/2011 13:31, B.M. a écrit :
> Le 15/12/2011 13:58, anyone a écrit :
>> Le 15/12/2011 12:18, Midway a écrit :
>>> anyone avait écrit le 15/12/2011 :
>>>> Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
>>>>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>>>>
>>>>>
>>>>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>>>>
>>>>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>>>>> 6,6
>>>>> milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la dernière
>>>>> estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député Marc Goua,
>>>>> chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>>>>
>>>>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>>>>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>>>>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>>>>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>>>>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>>>>> dans
>>>>> ses comptes.
>>>>> (...)
>>>>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>>>>> réacteur
>>>>> de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un conflit larvé
>>>>> entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand Siemens, allié au
>>>>> français pour la construction. D'autant que TVO a annoncé mercredi un
>>>>> nouveau retard possible à 2014 de la mise en service du réacteur en
>>>>> construction dans le sud-ouest de la Finlande, une déclaration qui a
>>>>> suscité l'agacement d'Areva. Le calendrier avancé jusqu'à présent, et
>>>>> qu'Areva a confirmé mercredi, est d'une fin de chantier fin 2012, avec
>>>>> une mise en service à pleine puissance fin 2013.
>>>>>
>>>>>
>>>> Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant l'amortissement
>>>> sur 30 ans, ce n'est rien.
>>>
>>>
>>> Il va falloir reprendre ta calculatrice. Le dépassement officiel est de
>>> 2.6 milliards d'euros. Le dépassement officieux est de 3.6 milliards
>>> d'euros...Et le chiffre d'affaires d'Areva a été de 9.1 milliards
>>> d'euros...
>>>
>>>
>>
>> C'est AREVA qui paye ?
>>
>
> Vu qu'ils passent des provisions, ça veut dire qu'ils ont peu d'espoir
> de récupérer quelque chose auprès des Finlandais.

Je ne pense pas que la totalité, voir la majorité des couts
supplémentaires soient supportés par AREVA.
Mais je n'ai pas d'autres informations à ce sujet, mais le contrat ne
doit pas être public...
D'un autre coté, des dépassements de cet ordre ne sont pas étonnants sur
des têtes de série. Ces sur-couts sont théoriquement récupérés sur les
centrales qui suivent.

> Il y a une chose que les journalistes ne disent pas, c'est que c'est la
> première fois qu'AREVA livre une centrale complète. Jusqu'à présent
> c'était EDF qui s'occupait de la maîtrise d'oeuvre (y compris à
> l'export) et AREVA n'était qu'un fournisseur de matériels, à savoir
> réacteur et GV. Manifestement, leur département ingénierie n'a ni la
> structure, ni l'organisation, ni les compétences pour conduire un tel
> projet.

Il est clair que le savoir faire est chez EDF. D'autres clients ne s'y
sont pas trompés.
tijl.uilenspiegel
2011-12-15 23:00:13 UTC
Permalink
Raw Message
anyone wrote:
> Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
>> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>>
>>
>> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>>
>> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
>> 6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
>> dernière estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député
>> Marc Goua, chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>>
>> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
>> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
>> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
>> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
>> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
>> dans ses comptes.
>> (...)
>> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
>> réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un
>> conflit larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand
>> Siemens, allié au français pour la construction. D'autant que TVO a
>> annoncé mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en
>> service du réacteur en construction dans le sud-ouest de la
>> Finlande, une déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le
>> calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi,
>> est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en service à
>> pleine puissance fin 2013.
> Le dépassement représente 1.5% du CA 2010. En comptant
> l'amortissement sur 30 ans, ce n'est rien.

Si on pense que 1. MdE n'est rien on fait fausse route.(et c'est peut etre
pas fini)
En proportion c'est beaucoup et normalement les ingénieurs chargés de ce
projet ne devraient pas garder leur poste.

Dans la métallurgie on connaissait cette devinette: quel est la différence
principale entre un ingénieur et un train?
La bonne réponse est:"quand un train déraille il arrête"
--
--
amicalement
tijl

http://tompoes.perso.sfr.fr/Dette,Croissance,Crise,Europe2.html#5.0
JyL
2011-12-16 04:13:03 UTC
Permalink
Raw Message
On 16 déc, 00:00, "tijl.uilenspiegel" <***@club-
internet.fr> wrote:
> anyone wrote:
> > Le 15/12/2011 09:30, Midway a écrit :
> >> +120% de dépassement sur le budget initial. Et ce n'est pas terminé.
>
> >> LEMONDE.FR avec AFP | 13.10.11
>
> >> Le réacteur nucléaire EPR en construction en Finlande devrait coûter
> >> 6,6 milliards d'euros, soit près d'un milliard de plus que la
> >> dernière estimation d'Areva, indique, jeudi 13 octobre, le député
> >> Marc Goua, chargé d'un rapport sur les comptes du groupe français.
>
> >> A la facture initiale de 3 milliards d'euros vont s'ajouter 3,6
> >> milliards de surcoûts, déclare le député socialiste, qui tient son
> >> information d'un dirigeant d'Areva. Areva (dont l'Etat détient 87 %)
> >> maintient sa prévision d'un surcoût de 2,6 milliards d'euros pour le
> >> réacteur de troisième génération d'Olkiluoto, qu'il a provisionnés
> >> dans ses comptes.
> >> (...)
> >> Lancé en 2005, le chantier de l'EPR finlandais, le premier d'un
> >> réacteur de ce type, a connu de nombreux déboires, suscitant un
> >> conflit larvé entre le client finlandais TVO, Areva et l'allemand
> >> Siemens, allié au français pour la construction. D'autant que TVO a
> >> annoncé mercredi un nouveau retard possible à 2014 de la mise en
> >> service du réacteur en construction dans le sud-ouest de la
> >> Finlande, une déclaration qui a suscité l'agacement d'Areva. Le
> >> calendrier avancé jusqu'à présent, et qu'Areva a confirmé mercredi,
> >> est d'une fin de chantier fin 2012, avec une mise en service à
> >> pleine puissance fin 2013.
> > Le dépassement représente  1.5% du CA 2010. En comptant
> > l'amortissement sur 30 ans, ce n'est rien.
>
> Si on pense que 1. MdE n'est rien on fait fausse route.(et c'est peut etre
> pas fini)
> En proportion c'est beaucoup et normalement les ingénieurs chargés de ce
> projet ne devraient pas garder leur poste.
>
> Dans la métallurgie on connaissait cette devinette: quel est la différence
> principale entre un ingénieur et un train?
> La bonne réponse est:"quand un train déraille il arrête"
> --

Là, c'est en Finlande, mais en France ça serait à relativiser
au fait que dans le BTP, les dépassements et renégociations
de contrats sont la règle de fonctionnement.

C'est ce qui, entre autres, peut produire un Bouygues
demandant à renégocier le marché TF1 5 ans après.

--
JyL
Loading...