Discussion:
Histoire des loups
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2018-02-02 08:59:19 UTC
Permalink
Raw Message
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.

http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/

Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée. Exemple:
"ACTE

Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque dévoré
4 hommes et une femme dans plusieurs communes de l'arrondissement de
Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal et poursuivi jusqu'à sa
maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur lui, l'a tué »
Lettre du 23 avril 1815 : « un loup enragé vient de mordre et
presqu'entièrement dévorer 4 hommes et une femme dans les communes de
Saint-Mongan, Blemais et Muel, arrondissement de Montfort » Les nommés
Chauvin (Joseph), Jean Guyomard, la femme Fortin et un autre individu
avaient été cruellement maltraités par un loup enragé, principalement
Fortin... Jean Rolland avait fait comme d'autres, grimpé dans un arbre
mais il en est descendu, s'arme d'un fusil et revient terrasser l'animal
féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le Buhan, 2015, p. 197)."
Paul Aubrin
2018-02-02 09:13:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée.
Il y a aussi d'intéressantes études de cas. Exemple:

http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_rage_itineraires.php

"L’événement ainsi créé frappe par sa rapidité : l’attaque du loup enragé
se produit seulement pendant la phase « furieuse » de la maladie et elle
s’arrête dès que l’animal sombre dans la prostration pré-agonique ou sous
les coups des hommes. Unité de temps, unité de lieu, unité d’action : le
loup enragé est un véritable personnage de la tragédie classique ! Mais
dans l’intervalle, décuplée par la rage, la course folle de l’agresseur
décrit une funeste équipée dont la trajectoire peut être fort longue.

Les 25 et 26 juin 1590, la louve du territoire de Belfort effectue en
vingt-quatre heures une quarantaine de kilomètres, semant l’épouvante
dans neuf communautés rurales différentes jusqu’à ce qu’une troupe de
faucheurs, aidés de leurs chiens, parvienne à l’exterminer à coups de
faux : des douze victimes que Jean Bauhin, premier médecin du comte de
Montbéliard, eut à traiter, neuf en sont morts avec « grande misère ».1"
Paul Aubrin
2018-02-02 09:27:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_rage_itineraires.php
"L’événement ainsi créé frappe par sa rapidité : l’attaque du loup
enragé se produit seulement pendant la phase « furieuse » de la maladie
et elle s’arrête dès que l’animal sombre dans la prostration
pré-agonique ou sous les coups des hommes. Unité de temps, unité de
lieu, unité d’action : le loup enragé est un véritable personnage de la
tragédie classique ! Mais dans l’intervalle, décuplée par la rage, la
course folle de l’agresseur décrit une funeste équipée dont la
trajectoire peut être fort longue.
Les 25 et 26 juin 1590, la louve du territoire de Belfort effectue en
vingt-quatre heures une quarantaine de kilomètres, semant l’épouvante
dans neuf communautés rurales différentes jusqu’à ce qu’une troupe de
faucheurs, aidés de leurs chiens, parvienne à l’exterminer à coups de
faux : des douze victimes que Jean Bauhin, premier médecin du comte de
Montbéliard, eut à traiter, neuf en sont morts avec « grande misère ».1"
La rage est en principe éradiquée de France, d'Allemagne, d'Autriche,
d'Italie, de Suisse... Encore que :

https://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/8826143-mordu-par-une-chauve-
souris-porteuse-de-la-rage-dans-le-canton-de-neuchatel.html

07 août 2017
"Cette personne avait recueilli, le 28 juillet, une chauve-souris faible
et désorientée sur un trottoir [...]
Comme la morsure était assez profonde, la personne s'est rendue à
l'hôpital où on lui a administré un traitement préventif contre le virus
de la rage", a expliqué le vétérinaire cantonal Pierre-François Gobat.
Les analyses effectuées le 2 août au centre suisse de la rage à Berne ont
révélé que la chauve-souris était bien positive au virus de la rage."

Espérons que les loups, qui chassent de préférence les animaux faibles ou
âgés, ne s'intéresseront pas aux chauves-souris faibles et désorientées.
Roaringriri
2018-02-02 10:35:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_rage_itineraires.php
"L’événement ainsi créé frappe par sa rapidité : l’attaque du loup
enragé se produit seulement pendant la phase « furieuse » de la maladie
et elle s’arrête dès que l’animal sombre dans la prostration
pré-agonique ou sous les coups des hommes. Unité de temps, unité de
lieu, unité d’action : le loup enragé est un véritable personnage de la
tragédie classique ! Mais dans l’intervalle, décuplée par la rage, la
course folle de l’agresseur décrit une funeste équipée dont la
trajectoire peut être fort longue.
Les 25 et 26 juin 1590, la louve du territoire de Belfort effectue en
vingt-quatre heures une quarantaine de kilomètres, semant l’épouvante
dans neuf communautés rurales différentes jusqu’à ce qu’une troupe de
faucheurs, aidés de leurs chiens, parvienne à l’exterminer à coups de
faux : des douze victimes que Jean Bauhin, premier médecin du comte de
Montbéliard, eut à traiter, neuf en sont morts avec « grande misère ».1"
La rage est en principe éradiquée de France, d'Allemagne, d'Autriche,
https://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/8826143-mordu-par-une-chauve-
souris-porteuse-de-la-rage-dans-le-canton-de-neuchatel.html
07 août 2017
"Cette personne avait recueilli, le 28 juillet, une chauve-souris faible
et désorientée sur un trottoir [...]
Comme la morsure était assez profonde, la personne s'est rendue à
l'hôpital où on lui a administré un traitement préventif contre le virus
de la rage", a expliqué le vétérinaire cantonal Pierre-François Gobat.
Les analyses effectuées le 2 août au centre suisse de la rage à Berne ont
révélé que la chauve-souris était bien positive au virus de la rage."
Espérons que les loups, qui chassent de préférence les animaux faibles ou
âgés, ne s'intéresseront pas aux chauves-souris faibles et désorientées.
La rage a reculé, quand on a arrêté d'exterminer les renards, et qu'on
les a vacciné. Comme ils défendent leur territoire, les animaux malades
ne pouvaient plus passer ni divaguer.
Dans les années 60, chaque campagne d'extermination des renards la
faisait progresser de la largeur de la zone "traitée".
Beep Beep
2018-02-02 13:26:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_rage_itineraires.php
"L’événement ainsi créé frappe par sa rapidité : l’attaque du loup
enragé se produit seulement pendant la phase « furieuse » de la maladie
et elle s’arrête dès que l’animal sombre dans la prostration
pré-agonique ou sous les coups des hommes. Unité de temps, unité de
lieu, unité d’action : le loup enragé est un véritable personnage de la
tragédie classique ! Mais dans l’intervalle, décuplée par la rage, la
course folle de l’agresseur décrit une funeste équipée dont la
trajectoire peut être fort longue.
Les 25 et 26 juin 1590, la louve du territoire de Belfort effectue en
vingt-quatre heures une quarantaine de kilomètres, semant l’épouvante
dans neuf communautés rurales différentes jusqu’à ce qu’une troupe de
faucheurs, aidés de leurs chiens, parvienne à l’exterminer à coups de
faux : des douze victimes que Jean Bauhin, premier médecin du comte de
Montbéliard, eut à traiter, neuf en sont morts avec « grande misère ».1"
La rage est en principe éradiquée de France, d'Allemagne, d'Autriche,
https://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/8826143-mordu-par-une-chauve-
souris-porteuse-de-la-rage-dans-le-canton-de-neuchatel.html
07 août 2017
"Cette personne avait recueilli, le 28 juillet, une chauve-souris faible
et désorientée sur un trottoir [...]
Comme la morsure était assez profonde, la personne s'est rendue à
l'hôpital où on lui a administré un traitement préventif contre le virus
de la rage", a expliqué le vétérinaire cantonal Pierre-François Gobat.
Les analyses effectuées le 2 août au centre suisse de la rage à Berne ont
révélé que la chauve-souris était bien positive au virus de la rage."
Espérons que les loups, qui chassent de préférence les animaux faibles ou
âgés, ne s'intéresseront pas aux chauves-souris faibles et désorientées.
La rage a reculé, quand on a arrêté d'exterminer les renards, et qu'on les a
vacciné. Comme ils défendent leur territoire, les animaux malades ne
pouvaient plus passer ni divaguer.
Dans les années 60, chaque campagne d'extermination des renards la faisait
progresser de la largeur de la zone "traitée".
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus pratiquement
plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait la remarque).

Le renard serait également un rempart naturel contre les tiques
(maladie de Lyme) :
https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sante/Le-renard-rempart-naturel-contre-tiques-2017-08-11-1200869031
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2018-02-02 13:31:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus pratiquement
plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.

https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-populations-animales-la-predation

"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent
la dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de
deux populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet
de déterminer le comportement qui en résulte. "
Beep Beep
2018-02-02 13:35:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus pratiquement
plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-populations-animales-la-predation
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent
la dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de
deux populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet
de déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2018-02-02 14:00:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait
la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent la
dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de deux
populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet de
déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Beep Beep
2018-02-02 14:06:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait
la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent la
dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de deux
populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet de
déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Et pour mes ragondins que préconises-tu ?
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2018-02-02 14:08:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a
fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire
des termes de couplage dans les équations différentielles qui
décrivent la dynamique des populations impliquées. Même dans le cas
simple de deux populations de lièvres et de lynx, seule la simulation
permet de déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Et pour mes ragondins que préconises-tu ?
Essaies d'adapter l'applet qui se trouve sur le site.
François Guillet
2018-02-02 17:51:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait
la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent la
dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de deux
populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet de
déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des hamsters.
Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne sont
pas intuitives.
Et pour mes ragondins que préconises-tu ?
Le pâté.
Roaringriri
2018-02-02 14:06:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a fait
la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire des
termes de couplage dans les équations différentielles qui décrivent la
dynamique des populations impliquées. Même dans le cas simple de deux
populations de lièvres et de lynx, seule la simulation permet de
déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Les renards sont considérés, encore aujourd'hui, comme "nuisibles", ce
qui autorise leur destruction en toute période.
Heureusement, le nombre et la "qualité" des chasseurs s'effondre, et le
gros des paysans est parfaitement conscient de leur utilité majeure.
Paul Aubrin
2018-02-02 14:10:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a
fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire
des termes de couplage dans les équations différentielles qui
décrivent la dynamique des populations impliquées. Même dans le cas
simple de deux populations de lièvres et de lynx, seule la simulation
permet de déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Les renards sont considérés, encore aujourd'hui, comme "nuisibles", ce
qui autorise leur destruction en toute période.
Heureusement, le nombre et la "qualité" des chasseurs s'effondre, et le
gros des paysans est parfaitement conscient de leur utilité majeure.
Cela ne rend pas les équations proies-prédateurs plus intuitives, ni ne
permettent au paysan du coin d'extrapoler facilement les futures
populations de campagnols.
Roaringriri
2018-02-02 14:21:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a
fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs effectifs
évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut introduire
des termes de couplage dans les équations différentielles qui
décrivent la dynamique des populations impliquées. Même dans le cas
simple de deux populations de lièvres et de lynx, seule la simulation
permet de déterminer le comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui ne
sont pas intuitives.
Les renards sont considérés, encore aujourd'hui, comme "nuisibles", ce
qui autorise leur destruction en toute période.
Heureusement, le nombre et la "qualité" des chasseurs s'effondre, et le
gros des paysans est parfaitement conscient de leur utilité majeure.
Cela ne rend pas les équations proies-prédateurs plus intuitives, ni ne
permettent au paysan du coin d'extrapoler facilement les futures
populations de campagnols.
Les campagnols connaissent des cycles prolifération-extinction, tout à
fait caractéristiques de milieux artificialisés.
Tous ses prédateurs sont en difficulté, soit par la chasse, soit par la
modification des espaces agricoles.
Il n'y a presque plus de fouines, de furets ou de belettes, ni de
crochus spécialisés.
Paul Aubrin
2018-02-02 14:24:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
Post by Beep Beep
Il y a quelques années quand il n'y avait pratiquement plus de renards,
les campagnols pullulaient, maintenant qu'ils sont revenus
pratiquement plus de campagnols (c'est un agriculteur qui m'en a
fait la remarque).
C'est un problème qui est plus complexe qu'il n'y parait.
https://interstices.info/jcms/i_56750/modeliser-la-dynamique-des-
populations-animales-la-predation
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
"Dans un écosystème, les populations interagissent et leurs
effectifs évoluent en conséquence. Pour en rendre compte, il faut
introduire des termes de couplage dans les équations
différentielles qui décrivent la dynamique des populations
impliquées. Même dans le cas simple de deux populations de lièvres
et de lynx, seule la simulation permet de déterminer le
comportement qui en résulte. "
Bon je te vois venir tu es aussi pour l'éradication des renards, non ?
Non, pas exactement, ni pour celle des renards, ni pour celle des
hamsters. Les équations qui décrivent les variations de populations
proies-prédateurs, même dans les cas simples, ont des solutions qui
ne sont pas intuitives.
Les renards sont considérés, encore aujourd'hui, comme "nuisibles", ce
qui autorise leur destruction en toute période.
Heureusement, le nombre et la "qualité" des chasseurs s'effondre, et
le gros des paysans est parfaitement conscient de leur utilité
majeure.
Cela ne rend pas les équations proies-prédateurs plus intuitives, ni ne
permettent au paysan du coin d'extrapoler facilement les futures
populations de campagnols.
Les campagnols connaissent des cycles prolifération-extinction, tout à
fait caractéristiques de milieux artificialisés.
Tous ses prédateurs sont en difficulté, soit par la chasse, soit par la
modification des espaces agricoles.
Il n'y a presque plus de fouines, de furets ou de belettes, ni de
crochus spécialisés.
Et donc, quel était l'âge du hamster?
Roaringriri
2018-02-02 10:33:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
attaques pour lesquelles une documentation a été retrouvée.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_rage_itineraires.php
"L’événement ainsi créé frappe par sa rapidité : l’attaque du loup enragé
se produit seulement pendant la phase « furieuse » de la maladie et elle
s’arrête dès que l’animal sombre dans la prostration pré-agonique ou sous
les coups des hommes. Unité de temps, unité de lieu, unité d’action : le
loup enragé est un véritable personnage de la tragédie classique ! Mais
dans l’intervalle, décuplée par la rage, la course folle de l’agresseur
décrit une funeste équipée dont la trajectoire peut être fort longue.
Les 25 et 26 juin 1590, la louve du territoire de Belfort effectue en
vingt-quatre heures une quarantaine de kilomètres, semant l’épouvante
dans neuf communautés rurales différentes jusqu’à ce qu’une troupe de
faucheurs, aidés de leurs chiens, parvienne à l’exterminer à coups de
faux : des douze victimes que Jean Bauhin, premier médecin du comte de
Montbéliard, eut à traiter, neuf en sont morts avec « grande misère ».1"
Il s'agit bien entendu d'un loup "enragé".
Les chiens enragés, sont évidemment, beaucoup plus fréquents.

Mais je sais bien qu'on va me dire que je ne prouve "pas mes dires".

PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours pas de précision ?
Paul Aubrin
2018-02-02 11:01:28 UTC
Permalink
Raw Message
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons, toujours
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Roaringriri
2018-02-02 11:49:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons, toujours
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Paul Aubrin
2018-02-02 12:39:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons, toujours
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire. Une
première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien errant +
loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les chiens. En
gros.
Roaringriri
2018-02-02 13:17:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire. Une
première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien errant +
loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les chiens. En
gros.
CQFD.
Ca laisse donc 96,7% de dégâts à attribuer aux Hamsters.
C'est absolument épouvantable.

Tu es vraiment de ce niveau là, ou tu le fais exprès ?
Paul Aubrin
2018-02-02 13:26:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire.
Une première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien
errant + loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les
chiens. En gros.
CQFD.
Ca laisse donc 96,7% de dégâts à attribuer aux Hamsters.
C'est absolument épouvantable.
Tu es vraiment de ce niveau là, ou tu le fais exprès ?
Il vous faut certainement une remise à niveau en calcul élémentaire, mais
ne négligez pas les exercices de compréhension de textes écrits simples.
Roaringriri
2018-02-02 13:40:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire.
Une première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien
errant + loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les
chiens. En gros.
CQFD.
Ca laisse donc 96,7% de dégâts à attribuer aux Hamsters.
C'est absolument épouvantable.
Tu es vraiment de ce niveau là, ou tu le fais exprès ?
Il vous faut certainement une remise à niveau en calcul élémentaire, mais
ne négligez pas les exercices de compréhension de textes écrits simples.
Relis avec le doigt.
Ton texte attribue aux chiens 0,3% des "pertes ovines", et 3% aux loups,
ce qui laisse 96,7% pour les autres "pertes ovines", qu'il est
parfaitement logique, dans cette optique, d'attribuer à un autre fauve,
comme le Hamster par exemple.
Ce qui n'est pas plus grotesque que tes affirmations.
François Guillet
2018-02-02 19:27:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire.
Une première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien
errant + loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les
chiens. En gros.
CQFD.
Ca laisse donc 96,7% de dégâts à attribuer aux Hamsters.
C'est absolument épouvantable.
Tu es vraiment de ce niveau là, ou tu le fais exprès ?
Il vous faut certainement une remise à niveau en calcul élémentaire, mais
ne négligez pas les exercices de compréhension de textes écrits simples.
Relis avec le doigt.
Ton texte attribue aux chiens 0,3% des "pertes ovines", et 3% aux loups, ce
qui laisse 96,7% pour les autres "pertes ovines", qu'il est parfaitement
logique, dans cette optique, d'attribuer à un autre fauve, comme le Hamster
par exemple.
Ce qui n'est pas plus grotesque que tes affirmations.
Complètement perdu ce pauvre roaringriri. Comprendre "0,3% _de_ pertes
ovines" (dans le cheptel) ne lui vient même pas à l'idée.
Les pourcentages sont à roaringriri ce que le miroir est au singe : un
grand mystère. 0,3%, 3%, 96,7% mais de quoi ? On devine qu'il cherche,
va, vient, et se gratte le crâne, vainement.

roaringriri
2018-02-03 08:27:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
PS: Et pour les hamsters enragés dévoreurs de 99,7% des moutons,
toujours
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
pas de précision ?
Tu peux essayer des choses dans ce genre.
http://www.leplaisirdapprendre.com/portfolio/selection-activites-
comprehension-ecrite-a1-a2-b1-b2/
Post by Roaringriri
Venant d'un guignol qui publie, le plus sérieusement du monde, une
statistique qui affirme que les chiens "errants", ne sont
responsables
que de 0,3% des pertes ovines, ça laisse rêveur.
Je vois, il vous faut en plus des rappels d'arithmétique élémentaire.
Une première indication c'est qu'en gros: chien errant ~ 0,3%, chien
errant + loup ~3%, les loups causent dix fois plus de problèmes que les
chiens. En gros.
CQFD.
Ca laisse donc 96,7% de dégâts à attribuer aux Hamsters.
C'est absolument épouvantable.
Tu es vraiment de ce niveau là, ou tu le fais exprès ?
Il vous faut certainement une remise à niveau en calcul élémentaire, mais
ne négligez pas les exercices de compréhension de textes écrits simples.
Relis avec le doigt.
Ton texte attribue aux chiens 0,3% des "pertes ovines", et 3% aux
loups, ce qui laisse 96,7% pour les autres "pertes ovines", qu'il est
parfaitement logique, dans cette optique, d'attribuer à un autre
fauve, comme le Hamster par exemple.
Ce qui n'est pas plus grotesque que tes affirmations.
Complètement perdu ce pauvre roaringriri. Comprendre "0,3% _de_ pertes
ovines" (dans le cheptel) ne lui vient même pas à l'idée.
Les pourcentages sont à roaringriri ce que le miroir est au singe : un
grand mystère. 0,3%, 3%, 96,7% mais de quoi ? On devine qu'il cherche,
va, vient, et se gratte le crâne, vainement.
http://youtu.be/CRGVqRaFEr4
Guillet nous prouve tous les jours qu'il ne comprend rien.
C'est tout à fait inutile, il n'y a que lui pour en douter.
Paul Aubrin
2018-02-03 11:21:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Il vous faut certainement une remise à niveau en calcul élémentaire,
mais ne négligez pas les exercices de compréhension de textes écrits
simples.
Relis avec le doigt.
Ton texte attribue aux chiens 0,3% des "pertes ovines", et 3% aux
loups, ce qui laisse 96,7% pour les autres "pertes ovines", qu'il est
parfaitement logique, dans cette optique, d'attribuer à un autre fauve,
comme le Hamster par exemple.
Ce qui n'est pas plus grotesque que tes affirmations.
Complètement perdu ce pauvre roaringriri. Comprendre "0,3% _de_ pertes
ovines" (dans le cheptel) ne lui vient même pas à l'idée.
Les pourcentages sont à roaringriri ce que le miroir est au singe : un
grand mystère. 0,3%, 3%, 96,7% mais de quoi ? On devine qu'il cherche,
va, vient, et se gratte le crâne, vainement.
http://youtu.be/CRGVqRaFEr4
Guillet nous prouve tous les jours qu'il ne comprend rien. C'est tout à
fait inutile, il n'y a que lui pour en douter.
Si les pertes chiens+loups sont passées de 0,3% à 3% à l'introduction du
loup, cela donne indication que les loups comptent pour environ 2,7%
contre 0,3% pour les chiens (soit de 9 à 1).
Se concentrer sur le reste est une tactique de diversion amusante, mais
qui manque de finesse.
Et ce n'est pas parce que l'on dit "fermez la porte car il fait froid
dehors", qu'en fermant la porte, il fait moins froid dehors.

Beep Beep
2018-02-02 13:19:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
"ACTE
Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque dévoré
4 hommes et une femme dans plusieurs communes de l'arrondissement de
Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal et poursuivi jusqu'à sa
maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur lui, l'a tué »
Lettre du 23 avril 1815 : « un loup enragé vient de mordre et
presqu'entièrement dévorer 4 hommes et une femme dans les communes de
Saint-Mongan, Blemais et Muel, arrondissement de Montfort » Les nommés
Chauvin (Joseph), Jean Guyomard, la femme Fortin et un autre individu
avaient été cruellement maltraités par un loup enragé, principalement
Fortin... Jean Rolland avait fait comme d'autres, grimpé dans un arbre
mais il en est descendu, s'arme d'un fusil et revient terrasser l'animal
féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le Buhan, 2015, p. 197)."
En fait, j'avais bien vu, c'est la frousse qui te fait réagir !
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Roaringriri
2018-02-02 13:31:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données
"ACTE
Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque
dévoré 4 hommes et une femme dans plusieurs communes de
l'arrondissement de Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal
et poursuivi jusqu'à sa maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur
lui, l'a tué » Lettre du 23 avril 1815 : « un loup enragé vient de
mordre et presqu'entièrement dévorer 4 hommes et une femme dans les
communes de Saint-Mongan, Blemais et Muel, arrondissement de Montfort
» Les nommés Chauvin (Joseph), Jean Guyomard, la femme Fortin et un
autre individu avaient été cruellement maltraités par un loup enragé,
principalement Fortin... Jean Rolland avait fait comme d'autres,
grimpé dans un arbre mais il en est descendu, s'arme d'un fusil et
revient terrasser l'animal féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le Buhan,
2015, p. 197)."
En fait, j'avais bien vu, c'est la frousse qui te fait réagir !
Au passage, je n'avais pas relevé:
Un des symptômes de la rage en phase active est l'hydrophobie et
l'impossibilité de se nourrir.
Un loup enragé, va mordre tout ce qu'il trouve, mais ne peut ni manger
ni boire.
Ce texte est donc une connerie.
Beep Beep
2018-02-02 13:34:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
"ACTE
Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque dévoré 4
hommes et une femme dans plusieurs communes de l'arrondissement de
Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal et poursuivi jusqu'à sa
maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur lui, l'a tué » Lettre du 23
avril 1815 : « un loup enragé vient de mordre et presqu'entièrement
dévorer 4 hommes et une femme dans les communes de Saint-Mongan, Blemais
et Muel, arrondissement de Montfort » Les nommés Chauvin (Joseph), Jean
Guyomard, la femme Fortin et un autre individu avaient été cruellement
maltraités par un loup enragé, principalement Fortin... Jean Rolland avait
fait comme d'autres, grimpé dans un arbre mais il en est descendu, s'arme
d'un fusil et revient terrasser l'animal féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le
Buhan, 2015, p. 197)."
En fait, j'avais bien vu, c'est la frousse qui te fait réagir !
Un des symptômes de la rage en phase active est l'hydrophobie et
l'impossibilité de se nourrir.
Un loup enragé, va mordre tout ce qu'il trouve, mais ne peut ni manger ni
boire.
Ce texte est donc une connerie.
:-)
--
C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation
de dominer va suivre un intérêt autre que le sien.
/Jean-Jacques Rousseau/
Paul Aubrin
2018-02-02 14:06:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données
"ACTE
Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque
dévoré 4 hommes et une femme dans plusieurs communes de
l'arrondissement de Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal
et poursuivi jusqu'à sa maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur
lui, l'a tué » Lettre du 23 avril 1815 : « un loup enragé vient de
mordre et presqu'entièrement dévorer 4 hommes et une femme dans les
communes de Saint-Mongan, Blemais et Muel, arrondissement de Montfort
» Les nommés Chauvin (Joseph), Jean Guyomard, la femme Fortin et un
autre individu avaient été cruellement maltraités par un loup enragé,
principalement Fortin... Jean Rolland avait fait comme d'autres,
grimpé dans un arbre mais il en est descendu, s'arme d'un fusil et
revient terrasser l'animal féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le Buhan,
2015, p. 197)."
En fait, j'avais bien vu, c'est la frousse qui te fait réagir !
Un des symptômes de la rage en phase active est l'hydrophobie et
l'impossibilité de se nourrir.
Un loup enragé, va mordre tout ce qu'il trouve, mais ne peut ni manger
ni boire.
Ce texte est donc une connerie.
:-)
Ce sont des documents historiques, et le site sur l'histoire du loup et
de l'homme en recense des centaines.
Paul Aubrin
2018-02-02 13:49:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Beep Beep
Post by Paul Aubrin
L'historien Jean Marc Moriceau a collecté une impressionnante
documentation sur l'histoire du Loup en France.
http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/
Outre des billets de l'auteur, le site contient une base de données des
"ACTE
Lettre du 6 mai 1815 : « il paraît que ce loup a mordu et presque dévoré
4 hommes et une femme dans plusieurs communes de l'arrondissement de
Montfort, le sieur Rolland menacé par cet animal et poursuivi jusqu'à sa
maison, s'est armé d'un fusil et revenu sur lui, l'a tué »
Lettre du 23 avril 1815 : « un loup enragé vient de mordre et
presqu'entièrement dévorer 4 hommes et une femme dans les communes de
Saint-Mongan, Blemais et Muel, arrondissement de Montfort » Les nommés
Chauvin (Joseph), Jean Guyomard, la femme Fortin et un autre individu
avaient été cruellement maltraités par un loup enragé, principalement
Fortin... Jean Rolland avait fait comme d'autres, grimpé dans un arbre
mais il en est descendu, s'arme d'un fusil et revient terrasser l'animal
féroce (AD IV, 7 M277 d'après Le Buhan, 2015, p. 197)."
En fait, j'avais bien vu, c'est la frousse qui te fait réagir !
Le site est très bien documenté. La bibliographie, par exemple, est
impressionnante. Effectivement, on constate que le loup s'attaque de
préférence aux faibles:
"on peut dire sans exagération que ces loups carnassiers dévorèrent plus
de 500 personnes, mais beaucoup plus de femmes et d'enfans que d'hommes
parce que, pour peu qu'on se défendît, ils se retiraient ; ce qui sauva
la vie à une grande quantité d'hommes et même de femmes et d'enfants qui,
ne sortant jamais de chez eux sans se munir de quelques ferrements
avaient le courage de leur résister, et ce qui fit qu'il y en eut un très
grand nombre de blessés."
Source : Arch. dép. Eure-et-Loir, inventaire E supplément, t. III, 1871,
p. 368, témoignage de Jean de Loucelles, curé d'Armenonville-lès-Gâtineaux
Loading...