[Histoire] Paludisme et DDT, la loi des conséquences indésirables
Discussion:
[Histoire] Paludisme et DDT, la loi des conséquences indésirables
(trop ancien pour répondre)
Paul Aubrin
2017-12-12 06:25:45 UTC
Permalink
Raw Message
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs rappelle
la recrudescence mondiale des décès par malaria qu'a provoquée le
bannissement inconditionnel du DDT. Comment, pour faire plaisir sans
discernement à certains, on a fait une vie misérable, et laissé mourir,
des centaines de millions d'êtres humains.


http://imposteurs.over-blog.com/2017/12/glyphosate-le-nouveau-ddt-par-
jerome-quirant.html
ou https://tinyurl.com/y97tnmol

Extrait des premiers alinéas:
"Le DDT est un insecticide qui fut abondamment utilisé pour l’agriculture
mais aussi, et dans des quantités moindres, pour le programme
d’éradication du paludisme dans les années 50-60. Cette maladie mortelle
est en effet causée par un parasite diffusé par une famille de
moustiques, les anophèles, ce qui a conduit à des campagnes de
pulvérisation de DDT dans les habitations afin de réduire de façon
drastique l’exposition des populations (un milliard de personnes dans les
années 50). Sans être totalement éradiqué, le paludisme a été très
fortement réduit suite à ce programme, le chiffre de 500 millions de vies
sauvées est avancé par l’USNAS, Académie des Sciences américaine.

Peu cher, son utilisation massive et irraisonnée en agriculture a
néanmoins fait craindre, à juste raison, le développement de résistances
chez les moustiques, rendant l’insecticide beaucoup moins efficace.
Plusieurs cas ont ainsi été documentés, nécessitant de prendre des
décisions pour la réglementation des usages.

En parallèle, Rachel Carson, une zoologiste et biologiste américaine,
écrivait en 1962 Silent Spring, un ouvrage qui attribuait des effets
catastrophiques au DDT, notamment parce qu’il réduisait l’épaisseur des
coquilles de certains oiseaux. Ce livre est considéré comme ayant été un
des points de départ des mouvements écologistes dans le monde occidental.
C’est alors que tout a dérapé..."
Paul Aubrin
2017-12-12 06:45:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs rappelle
la recrudescence mondiale des décès par malaria qu'a provoquée le
bannissement inconditionnel du DDT. Comment, pour faire plaisir sans
discernement à certains, on a fait une vie misérable, et laissé mourir,
des centaines de millions d'êtres humains.
http://imposteurs.over-blog.com/2017/12/glyphosate-le-nouveau-ddt-par-
jerome-quirant.html
ou https://tinyurl.com/y97tnmol
Sur le même sujet un commentaire sur l'absence de pertinence de l'avis du
CIRC (IARC).

http://imposteurs.over-blog.com/2017/11/malgre-l-etude-americaine-sur-le-glyphosate-le-circ-et-bien-d-autres-se-murent-dans-leur-mauvaise-foi.html
Shaking your ass
2017-12-12 07:12:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs
faut le melanger avec du glyphosate !
Paul Aubrin
2017-12-12 09:36:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Shaking your ass
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs
faut le melanger avec du glyphosate !
Pour compléter votre information sur le glyphosate, vous trouverez ci-
dessous le résumé du rapport sur le NAPP, une étude de grande ampleur qui
invalide les conclusions du CIRC/IARC sur le glyphosate.
En gros, aucune relation significative n'est trouvé entre le cancer et le
glyphosate, y compris chez les populations réellement exposées. Les
relations avec certaines sous-catégories de cancers ne sont pas
significatives, elles relèvent de la chasse aux alphas.

https://usrtk.org/wp-content/uploads/2017/06/NAPP.pdf

La chasse aux alphas:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5031612/
Paul Aubrin
2017-12-12 11:56:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Shaking your ass
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs
faut le melanger avec du glyphosate !
Un article du Los Angeles Times au sujet de la position du CIRC (IARC)
sur le glyphosate:

http://beta.latimes.com/opinion/op-ed/la-oe-kelly-miller-defending-
glyphosate-20170427-story.html
"Août 2017:
Cette agence de l'OMS est accusée d'avoir une approche biaisée -elle base
ses décisions sur le danger (la possibilité d'un problème à n'importe
quelle dose) au lieu de considérer le risque (la probabilité d'un
problème, compte tenu de l'exposition au produit).

L'IARC (CIRC) est aussi accusée de faire des sélections orientées dans
les données expérimentales pour parvenir à des conclusions orientées
politiquement. L'agence a revu près de 1000 substances et activités, et
une seule n'a pas été jugée cancérigène. L'IARC recherche n'importe
quelle infime indication pour prouver qu'une substance pourrait donner le
cancer, même s'il s'agit de circonstances extrêmes. Son biais de
confirmation est le pire qui puisse être: commencer par la conclusion,
rechercher des éléments de preuves ensuite.
Shaking your ass
2017-12-13 07:03:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Shaking your ass
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs
faut le melanger avec du glyphosate !
Un article du Los Angeles Times au sujet de la position du CIRC (IARC)
http://beta.latimes.com/opinion/op-ed/la-oe-kelly-miller-defending-
glyphosate-20170427-story.html
Cette agence de l'OMS est accusée d'avoir une approche biaisée -elle base
ses décisions sur le danger (la possibilité d'un problème à n'importe
quelle dose) au lieu de considérer le risque (la probabilité d'un
problème, compte tenu de l'exposition au produit).
L'IARC (CIRC) est aussi accusée de faire des sélections orientées dans
les données expérimentales pour parvenir à des conclusions orientées
politiquement. L'agence a revu près de 1000 substances et activités, et
une seule n'a pas été jugée cancérigène. L'IARC recherche n'importe
quelle infime indication pour prouver qu'une substance pourrait donner le
cancer, même s'il s'agit de circonstances extrêmes. Son biais de
confirmation est le pire qui puisse être: commencer par la conclusion,
rechercher des éléments de preuves ensuite.
C'est bien vous avez bien appris votre leçon. monsanto vous a bien
bourré le crane
Paul Aubrin
2017-12-13 18:53:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Shaking your ass
Post by Paul Aubrin
Post by Shaking your ass
Post by Paul Aubrin
Un excellent article paru le 8 décembre sur le blog Imposteurs
faut le melanger avec du glyphosate !
Un article du Los Angeles Times au sujet de la position du CIRC (IARC)
http://beta.latimes.com/opinion/op-ed/la-oe-kelly-miller-defending-
Cette agence de l'OMS est accusée d'avoir une approche biaisée -elle
base ses décisions sur le danger (la possibilité d'un problème à
n'importe quelle dose) au lieu de considérer le risque (la probabilité
d'un problème, compte tenu de l'exposition au produit).
L'IARC (CIRC) est aussi accusée de faire des sélections orientées dans
les données expérimentales pour parvenir à des conclusions orientées
politiquement. L'agence a revu près de 1000 substances et activités, et
une seule n'a pas été jugée cancérigène. L'IARC recherche n'importe
quelle infime indication pour prouver qu'une substance pourrait donner
le cancer, même s'il s'agit de circonstances extrêmes. Son biais de
confirmation est le pire qui puisse être: commencer par la conclusion,
rechercher des éléments de preuves ensuite.
C'est bien vous avez bien appris votre leçon. monsanto vous a bien
bourré le crane
Les anti-glyphosate pour le principe vous ont bourré le crâne. Le produit
en question est utilisé depuis une quarantaine d'années et toutes les
études cliniques ont montré, qu'au doses normalement utilisées, il ne
pose aucun problème de santé publique. C'est ce qu'ont reconnu les
agences US, Allemande, Suisse et les organismes européens compétents.
Loading...