Comment le nucléaire va faire exploser nos factures
Discussion:
Comment le nucléaire va faire exploser nos factures
(trop ancien pour répondre)
Harp
2018-01-01 13:29:47 UTC
Permalink
Raw Message
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."

https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876


Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
anyone
2018-01-01 14:48:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Hum, l'auteur de l'article n'est pas connu pour ses sympathies envers
EDF et AREVA par contre il est réputé pour son parti-pris antinucléaire.

Il faudrait trouver un argumentaire plus objectif quand même...

Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se produisait, le
prix de l’électricité en France resterai en deçà su prix dans les pays
tout éolien/PV.

Le nucléaire restera encore une option économiquement acceptable.
Harp
2018-01-01 18:39:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent absolument
pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la sécurité,
stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Hum, l'auteur de l'article n'est pas connu pour ses sympathies envers EDF et
AREVA par contre il est réputé pour son parti-pris antinucléaire.
Il faudrait trouver un argumentaire plus objectif quand même...
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se produisait, le prix
de l’électricité en France resterai en deçà su prix dans les pays tout
éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
Le nucléaire restera encore une option économiquement acceptable.
Il faudrait trouver un argumentaire plus objectif quand même...
anyone
2018-01-01 19:23:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by anyone
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela
ne devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de
la sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque
d'être salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Hum, l'auteur de l'article n'est pas connu pour ses sympathies envers
EDF et AREVA par contre il est réputé pour son parti-pris antinucléaire.
Il faudrait trouver un argumentaire plus objectif quand même...
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se produisait,
le prix de l’électricité en France resterai en deçà su prix dans les
pays tout éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
Ce n'est pas bien d'affirmer sans savoir:

https://tinyurl.com/yalrf85h
Post by Harp
Post by anyone
Le nucléaire restera encore une option économiquement acceptable.
Il faudrait trouver un argumentaire plus objectif quand même...
Ce qui est argumenté sans preuve peut être nié de la même façon. Le gars
est un anti-nucléaire notoire ( et sous certains aspects primaire),
c'est suffisant pour douter de la pertinence de son exposé.
Duzz'
2018-01-01 19:32:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Harp
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
L'éolien et le photo-voltaïque d'origine hydraulique, c'est une filière
d'avenir.
anyone
2018-01-01 20:21:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by anyone
Post by Harp
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
L'éolien et le photo-voltaïque d'origine hydraulique, c'est une filière
d'avenir.
Bien vu. J'ai répondu trop vite en ayant le souvenir de cette affiche
vue dans le métro à Montréal. C'est sur que le cout de l’électricité
n'est pas le même du fait de l'hydraulique


Canberra doit être alimenté à presque 80% en éolien/Pv cette année.

Le Danemark doit aussi s'en approcher.
anyone
2018-01-01 20:29:44 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Duzz'
Post by anyone
Post by Harp
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
L'éolien et le photo-voltaïque d'origine hydraulique, c'est une filière
d'avenir.
Mea culpa.

Bien vu. J'ai répondu trop vite en ayant le souvenir de cette affiche
vue dans le métro à Montréal. C'est sur que le cout de l’électricité
n'est pas le même du fait de l'hydraulique

J'aurais du écrire "énergie renouvelable", d'autant que j'ai explié
maintes fois que 100%d'éolien + PV , ça ne peut pas marcher.

Dur les lendemains de fête...
Harp
2018-01-01 21:01:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se produisait, le
prix de l’électricité en France resterai en deçà su prix dans les pays
tout éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
lol
Vous êtes toujours un champion du monde.
anyone
2018-01-01 21:56:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se
produisait, le prix de l’électricité en France resterai en deçà su
prix dans les pays tout éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
lol
Vous êtes toujours un champion du monde.
juste derrière vous.

J'ai répondu trop vite et je l'admets.
Par contre je maintiens que si tout les malheurs cités devaient arriver
au nucléaire, les cout ne serait pas supérieur à du 100% renouvelable
(pv+éolien).
Harp
2018-01-01 22:39:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se produisait, le
prix de l’électricité en France resterai en deçà su prix dans les pays
tout éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
lol
Vous êtes toujours un champion du monde.
juste derrière vous.
J'ai répondu trop vite et je l'admets.
Par contre je maintiens que si tout les malheurs cités devaient arriver au
nucléaire, les cout ne serait pas supérieur à du 100% renouvelable
(pv+éolien).
Pour paraphraser l'inénarrable anyone:

Ce qui est argumenté sans preuve peut être nié de la même façon.
L'inénarrable anyone est un anti-pv+éolien notoire ( et sous certains
aspects primaire), c'est suffisant pour douter de la pertinence de son
exposé.
anyone
2018-01-02 01:07:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Post by Harp
Post by anyone
Et si toutes les "catastrophes" imaginées par l'auteur se
produisait, le prix de l’électricité en France resterai en deçà su
prix dans les pays tout éolien/PV.
Ça n'existe pas, les pays tout éolien/PV.
https://tinyurl.com/yalrf85h
lol
Vous êtes toujours un champion du monde.
juste derrière vous.
J'ai répondu trop vite et je l'admets.
Par contre je maintiens que si tout les malheurs cités devaient
arriver au nucléaire, les cout ne serait pas supérieur à du 100%
renouvelable (pv+éolien).
Ce qui est argumenté sans preuve peut être nié de la même façon.
L'inénarrable anyone est un anti-pv+éolien notoire ( et sous certains
aspects primaire), c'est suffisant pour douter de la pertinence de son
exposé.
Cet argument n'a aucun rapport avec le sujet.

Quant à mon fort scepticisme sur l’éolien, je l'ai justifié plus qu'il
est nécessaire pour être crédible.

Je ne vous ai jamais vu avancer un argument qui mettrai en doute ce que
je dis sur la stabilité d'un réseau en tension et en fréquence d'un
réseau à forte proportion d'éolien.

J'ai donc apporté des éléments, par contre tu nies sans rien prouver.

PS: dans les éléments, il y a la description de "gros" incidents ayant
affecté le système électrique de l’Europe pour la partie technique, et
l'aberration des prix négatifs pour l'économique.

https://www.epexspot.com/fr/epex_spot_se/fondamentaux_du_marche_de_l_electricite/Prix_n%C3%A9gatifs

Rien que ça devait de faire réfléchir et peut-être comprendre que la
politique imposée n'est pas la meilleure.
l***@wanadoo.fr
2018-01-02 08:45:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
--
L.C.
Paul Aubrin
2018-01-02 09:13:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-
nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, le prix de l'électricité explose là où il y a le plus
d'éoliennes. Le Danemark, l'Allemagne et l'Australie du Sud trustent les
3 premières places sur le podium. L'Espagne suit d'assez près.
Il est certain que de cesser d'exploiter et démanteler prématurément des
ressources relativement bon marché pour les remplacer par d'autres
beaucoup plus onéreuses ne peut que faire augmenter les prix (les prix
effectivement payés par les clients, pas ceux après subvention).
kw
2018-01-02 10:44:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-
nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, le prix de l'électricité explose là où il y a le plus
d'éoliennes. Le Danemark, l'Allemagne et l'Australie du Sud trustent les
3 premières places sur le podium. L'Espagne suit d'assez près.
Il est certain que de cesser d'exploiter et démanteler prématurément des
ressources relativement bon marché pour les remplacer par d'autres
beaucoup plus onéreuses ne peut que faire augmenter les prix (les prix
effectivement payés par les clients, pas ceux après subvention).
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...

--
l***@wanadoo.fr
2018-01-02 11:32:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Mais faites donc fonctionner vos éoliennes en réseau séparé puisque vous êtes si forts en électrotechnique ... et surtout faites les fonctionner sans vent ...et aussi sans fourniture du synchronisme et sans fourniture de réactif ... TOUS DEUX FOURNIS PAR LE NUCLEAIRE que cela vous plaise ou non ... et payés par les autres consommateurs que cela vous plaise ou non
Vous êtes de la plus parfaite mauvaise foi
--
L.C.
kw
2018-01-02 12:32:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Mais faites donc fonctionner vos éoliennes en réseau séparé puisque vous êtes si forts en électrotechnique ... et surtout faites les fonctionner sans vent ...et aussi sans fourniture du synchronisme et sans fourniture de réactif ... TOUS DEUX FOURNIS PAR LE NUCLEAIRE que cela vous plaise ou non ... et payés par les autres consommateurs que cela vous plaise ou non
Vous êtes de la plus parfaite mauvaise foi
Je note donc que tu n'es pas d'accord avec moi sur le fait qu'il faut
comparer l'ensemble des coûts et pas seulement le tarif client. Je n'ai
rien dit d'autre, inutile de fabuler. cqfd.

--
anyone
2018-01-02 16:17:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-
nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, le prix de l'électricité explose là où il y a le plus
d'éoliennes. Le Danemark, l'Allemagne et l'Australie du Sud trustent les
3 premières places sur le podium. L'Espagne suit d'assez près.
Il est certain que de cesser d'exploiter et démanteler prématurément des
ressources relativement bon marché pour les remplacer par d'autres
beaucoup plus onéreuses ne peut que faire augmenter les prix (les prix
effectivement payés par les clients, pas ceux après subvention).
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
en plein subvention, c'est un peu différent non?
Post by kw
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés
NON.
L’éolien offshore est beaucoup plus cher que l’éolien terrestre dont
plus personne ne veut.

d'une
Post by kw
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens.
Non plus... C'est quand même cette filière du fourni 75% de l’électricité.
Tu fais un amalgame malhonnête entre ce qu'EDF est contraint de payer
comme l'adaptation du réseau au PV et à l’éolien, aux reste à charge des
ENR dû une une CSPE "minorée" politiquement, et à l'obligation de
racheter un AREVA...

Soit tu ne connais pas le dossier, soit ta position est particulièrement
malhonnête.
Mais on s'accroche
Post by kw
comme on peut...
François Guillet
2018-01-03 16:33:01 UTC
Permalink
Raw Message
kw vient de nous annoncer :
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.

Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.

On rackette la population, on l'appauvrit, pour payer hors de prix de
l'énergie soi-disant verte.
kw
2018-01-03 16:49:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"

Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.

--
François Guillet
2018-01-03 18:22:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
On est impressionné par la force de tes "arguments" !
A brasser autant de vent, kw, tu pourrais faire tourner des éloliennes
toi seul.

Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.

On rackette la population, on l'appauvrit, pour payer hors de prix de
l'énergie soi-disant verte.
kw
2018-01-03 19:06:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
On est impressionné par la force de tes "arguments" !
A brasser autant de vent, kw, tu pourrais faire tourner des éloliennes
toi seul.
Effectivement je n'ai fait que répéter ce qui s'est dit (vu que vous
adorez me faire dire ce que je n'ai pas dit je ne vais pas me fatiguer
à le dire moi-même).
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Post by François Guillet
On rackette la population, on l'appauvrit, pour payer hors de prix de
l'énergie soi-disant verte.
--
François Guillet
2018-01-04 19:51:43 UTC
Permalink
Raw Message
...
Post by kw
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A rien du tout puisqu'il n'y en a aucun, ton affirmation était
gratuite, et j'ai prouvé par les chiffres qu'elle était fausse.
Quand tu auras des arguments qui s'adressent à la raison, préviens-moi.
kw
2018-01-05 08:55:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by kw
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage, ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Post by François Guillet
A rien du tout puisqu'il n'y en a aucun, ton affirmation était
gratuite, et j'ai prouvé par les chiffres qu'elle était fausse.
Quand tu auras des arguments qui s'adressent à la raison, préviens-moi.
--
Paul Aubrin
2018-01-05 09:17:38 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans les
pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus élevés du
monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la fermeture de
plusieurs centrales de production de base en Australie. Cet été
(maintenant) la perte de leur production de base fait que leur système
électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point que
l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Roaringriri
2018-01-05 10:53:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans les
pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus élevés du
monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la fermeture de
plusieurs centrales de production de base en Australie. Cet été
(maintenant) la perte de leur production de base fait que leur système
électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point que
l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix de
la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements sont
bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Paul Aubrin
2018-01-05 11:09:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans
les pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus
élevés du monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la
fermeture de plusieurs centrales de production de base en Australie.
Cet été (maintenant) la perte de leur production de base fait que leur
système électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point
que l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
En Australie du Sud, les coûts cachés de l'éolien le sont de moins en
moins. Les blackouts et délestages ont provoqué des dégâts se chiffrant
en millions de dollars à certaines industries. Le coût du plan d'urgence
destiné à permettre au réseau électrique de survivre est, lui aussi
apocalyptique.
Post by Roaringriri
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix de
la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements sont
bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Roaringriri
2018-01-05 12:02:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans
les pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus
élevés du monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la
fermeture de plusieurs centrales de production de base en Australie.
Cet été (maintenant) la perte de leur production de base fait que leur
système électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point
que l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
En Australie du Sud, les coûts cachés de l'éolien le sont de moins en
moins. Les blackouts et délestages ont provoqué des dégâts se chiffrant
en millions de dollars à certaines industries. Le coût du plan d'urgence
destiné à permettre au réseau électrique de survivre est, lui aussi
apocalyptique.
Post by Roaringriri
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix de
la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements sont
bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Oui, mais ces deux pays n'entretiennent pas des troupes aux 4 coins de
la planète, et sont très peu impliqués dans les multiples guerres
impérialistes destinées à sécuriser nos approvisionnements.
Ca doit largement compenser.
Paul Aubrin
2018-01-05 13:16:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent
du stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans
les pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus
élevés du monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la
fermeture de plusieurs centrales de production de base en Australie.
Cet été (maintenant) la perte de leur production de base fait que
leur système électrique a en permanence des marges insuffisantes, au
point que l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les
chiffres correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein
boom. Les délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de
l'effondrement général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
En Australie du Sud, les coûts cachés de l'éolien le sont de moins en
moins. Les blackouts et délestages ont provoqué des dégâts se chiffrant
en millions de dollars à certaines industries. Le coût du plan
d'urgence destiné à permettre au réseau électrique de survivre est, lui
aussi apocalyptique.
Post by Roaringriri
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix
de la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements
sont bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Oui, mais ces deux pays n'entretiennent pas des troupes aux 4 coins de
la planète, et sont très peu impliqués dans les multiples guerres
impérialistes destinées à sécuriser nos approvisionnements.
Ca doit largement compenser.
Pour les entreprises et les ménages australiens, ça ne compense pas du
tout. Ils ont vu leurs factures flamber (+80% de 2003 à 2013) en même
temps que la qualité du service diminuait. Cela a fini par avoir une
incidence sur les revenus des ménages qui ont commencé à stagner avec la
nouvelle politique énergétique, puis qui se sont orientés résolument à la
baisse (-2% en 2016).
anyone
2018-01-05 19:12:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans
les pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus
élevés du monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la
fermeture de plusieurs centrales de production de base en Australie.
Cet été (maintenant) la perte de leur production de base fait que leur
système électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point
que l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
En Australie du Sud, les coûts cachés de l'éolien le sont de moins en
moins. Les blackouts et délestages ont provoqué des dégâts se chiffrant
en millions de dollars à certaines industries. Le coût du plan d'urgence
destiné à permettre au réseau électrique de survivre est, lui aussi
apocalyptique.
Post by Roaringriri
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix de
la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements sont
bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Oui, mais ces deux pays n'entretiennent pas des troupes aux 4 coins de
la planète, et sont très peu impliqués dans les multiples guerres
impérialistes destinées à sécuriser nos approvisionnements.
Ca doit largement compenser.
on a déjà expliqué et réexpliqué qu'on n'ait pas besoin de troupes pour
assurer l'approvisionnement en uranium.

Tu es autiste ou tu le fais exprès?
anyone
2018-01-05 19:10:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans les
pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus élevés du
monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la fermeture de
plusieurs centrales de production de base en Australie. Cet été
(maintenant) la perte de leur production de base fait que leur système
électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point que
l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Les prix directs sont plus élevés, mais les coûts cachés, le sont moins.
dis nous quels sont les couts cachés?

et qui les paye, parce que depuis que ça dure, s'il n'ont pas été payés,
ça doit représenter un sacré gouffre financier.
Post by Roaringriri
Les budgets militaires, le coût fiscal de l'impérialisme, et le prix de
la corruption des marionnettes qui assurent nos approvisionnements sont
bien moindres.
Au final, c'est plus cher en électricité et beaucoup moins en impôts.
Tu n'a vraiment rien à dire!!!
kw
2018-01-05 15:49:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans les
pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus élevés du
monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la fermeture de
plusieurs centrales de production de base en Australie. Cet été
(maintenant) la perte de leur production de base fait que leur système
électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point que
l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Voilà. Et s'il ne faut pas considérer uniquement que les tarifs d'achats
d'une filière dans le cas des éoliennes, il n'y a pas de raison de ne
considérer uniquement les tarifs d'achats des autres sources de
production. cqfd.
--
anyone
2018-01-05 19:15:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by kw
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage,
ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Mais comme vous préférez considérer ce tarif comme n'importe quel
actionnaire à court terme, et bien vous avez perdu vos centrales
nucléaires, tant pis. Consolez-vous vous les auriez perdu quand même.
Sur le moyen-long terme, les coûts du kWh pour les consommateurs dans les
pays à forte pénétration de solaire et d'éolien sont les plus élevés du
monde. Les distorsions de concurrence ont provoqué la fermeture de
plusieurs centrales de production de base en Australie. Cet été
(maintenant) la perte de leur production de base fait que leur système
électrique a en permanence des marges insuffisantes, au point que
l'opérateur du réseau (AEMO) a cessé de publier les chiffres
correspondants. Les ventes de groupes diesels sont en plein boom. Les
délestages tournants ont évité, jusqu'ici, un retour de l'effondrement
général du réseau d'il y a un an.
Voilà. Et s'il ne faut pas considérer uniquement que les tarifs d'achats
d'une filière dans le cas des éoliennes, il n'y a pas de raison de ne
considérer uniquement les tarifs d'achats des autres sources de
production. cqfd.
le tarif d'achat c'est ce qui rémunère le producteur, c'est sa seule
ressource à ma connaissance.
Tu connais d'autres ressources pour les producteurs?

Non? alors, considérer les prix d'achat est une méthode exacte.
François Guillet
2018-01-05 16:24:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by François Guillet
On 03-01-2018, François Guillet wrote: ...
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage, ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Et alors ?
C'est avec ce qui n'existe pas que tu te justifies ?! Le stockage est
un problème de plus des éoliennes, en plus de l'obligation légale du
rachat hors de prix de son électricité, et même quand on n'en a même
pas besoin mais simplement parce qu'il y a du vent.
Post by kw
Mais comme vous préférez considérer...
procès d'intention : poubelle.
kw
2018-01-05 16:29:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by kw
Post by François Guillet
On 03-01-2018, François Guillet wrote: ...
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage, ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Et alors ?
Et alors ce prix de rachat que tu as sorti du chapeau, tu es toujours
aussi sûr qu'il est pertinent ?

--
François Guillet
2018-01-05 16:40:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by François Guillet
Post by kw
Post by François Guillet
On 03-01-2018, François Guillet wrote: ...
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage, ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Et alors ?
Et alors ce prix de rachat que tu as sorti du chapeau, tu es toujours
aussi sûr qu'il est pertinent ?
Ce sont des faits. L'électricité éolienne est rachetée à ce prix d'or.
Donc quand tu parles des "tarifs règlementés d'une industrie
subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter",
évidemment, elle doit payer les autres qui sont bien plus chères !
anyone
2018-01-05 19:16:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by François Guillet
Post by kw
Post by François Guillet
On 03-01-2018, François Guillet wrote: ...
Post by François Guillet
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique
est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh,
tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
Avec ton raisonnement, attaché au seul tarif d'achat, le nucléaire en
construction n'a plus aucun avenir. C'est toi qui voit...
Et ton raisonnement à toi est attaché à quoi ?
A considérer l'ensemble, sur du long terme et pas juste un tarif de
rachat de production du jour. Par exemple les éoliennes nécessitent du
stockage, ce qui n'est pas compté dans le dit tarif.
Et alors ?
Et alors ce prix de rachat que tu as sorti du chapeau, tu es toujours
aussi sûr qu'il est pertinent ?
tu veux dire que le nucléaire serait racheté trop cher et que ces
salauds s'enrichissent sur notre dos?
anyone
2018-01-03 18:49:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.

Je te rappelle la réponse finale:
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.

Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
kw
2018-01-03 19:12:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.
Qui ne répond pas à la question initiale
Post by anyone
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
Au pire ça ne change pas grand chose au fait que de juste comparer les
tarifs d'achat n'a aucun sens. Et s'il en a un c'est pas de bol pour le
nucléaire (à venir).
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire. Mais vois-tu, en dehors du béton il s'en passe des choses qui
ont bien besoin de subventions publiques. Que je remercie d'ailleurs au
passage.
Post by anyone
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.
Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
--
anyone
2018-01-03 20:43:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.
Qui ne répond pas à la question initiale
non, mais c'est à cette réponse qu'on serait arrivés.
Post by kw
Post by anyone
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
Au pire ça ne change pas grand chose au fait que de juste comparer les
tarifs d'achat n'a aucun sens. Et s'il en a un c'est pas de bol pour le
nucléaire (à venir).
Pour l'instant, sans subventions, le nucléaire se comporte bien vis à
vis de l’éolien et encore mieux vis à vis du PV.

Il n'y a même pas matière à débat.

D'ailleurs le flou de tes propos, l'absence de références chiffré
montre que tu tentes, une fois de plus l'intox...
Ce n'est pas parce que c'est écrit sur le site de sortir de nucléaire
que c'est vrai. Réagit et admet que tu t'es fait manipuler.
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Post by kw
Post by anyone
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.
Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
anyone
2018-01-04 00:24:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.
Qui ne répond pas à la question initiale
non, mais c'est à cette réponse que nous serions arrivés. D'où le gain
d'une semaine.
Post by kw
Post by anyone
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
Au pire ça ne change pas grand chose au fait que de juste comparer les
tarifs d'achat n'a aucun sens. Et s'il en a un c'est pas de bol pour le
nucléaire (à venir).
Pour l'instant, sans subventions, le nucléaire se comporte bien vis à
vis de l’éolien et encore mieux vis à vis du PV.

Il n'y a même pas matière à débat.

D'ailleurs le flou de tes propos, l'absence de références chiffré
montre que tu tentes, une fois de plus l'intox...

Ce n'est pas parce que c'est écrit sur le site de sortir de nucléaire
que c'est vrai. Réagit et admet que tu t'es fait manipuler, que le
complot d'état qui cache les vrais couts du nucléaire n'existe pas!
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Post by kw
Post by anyone
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.
Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
Paul Aubrin
2018-01-04 06:25:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas. Le programme électro-nucléaire
qui assure l'approvisionnement actuel de la France utilise une licence
Westinghouse, et donc sans apports de la recherche nucléaire française.
Et contrairement à ce que l'on entend en permanence, elle n'a pas été
subventionnée.
Les tentatives permanentes de ces révisionnistes pour diffuser des
informations mensongères sont le signe d'une malhonnêteté intellectuelle
impressionnante.
kw
2018-01-04 12:32:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
Ce sont des révisionnistes qui ont écrit ça ? :

"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"

"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."

--
Paul Aubrin
2018-01-04 12:38:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
Le parc de centrales nucléaires actuel a été construit sous licence
Westinghouse.

"Westinghouse a cédé en 1974 sa licence concernant les réacteurs
nucléaires à eau pressurisée à Framatome (Areva NP), ce qui a permis de
construire le parc nucléaire français actuel."
Wikipedia.
anyone
2018-01-05 15:15:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
Le parc de centrales nucléaires actuel a été construit sous licence
Westinghouse.
"Westinghouse a cédé en 1974 sa licence concernant les réacteurs
nucléaires à eau pressurisée à Framatome (Areva NP), ce qui a permis de
construire le parc nucléaire français actuel."
Wikipedia.
Attend qu'il cite sa source...
Harp
2018-01-05 21:46:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
Le parc de centrales nucléaires actuel a été construit sous licence
Westinghouse.
Vous ne répondez évidemment pas à la question. Vous êtes gêné, ça se
voit.
Post by Paul Aubrin
"Westinghouse a cédé en 1974 sa licence concernant les réacteurs
nucléaires à eau pressurisée à Framatome (Areva NP), ce qui a permis de
construire le parc nucléaire français actuel."
Wikipedia.
anyone
2018-01-05 22:02:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Paul Aubrin
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
Le parc de centrales nucléaires actuel a été construit sous licence
Westinghouse.
Vous ne répondez évidemment pas à la question.
Sa réponse est exacte, vérifiable et complète.

Si vous ne la comprenez pas, demandez, on vous expliquera.
Post by Harp
Vous êtes gêné, ça se voit.
Vous tentez une diversion?
Paul Aubrin
2018-01-06 05:46:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Paul Aubrin
Post by kw
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
Le parc de centrales nucléaires actuel a été construit sous licence
Westinghouse.
Vous ne répondez évidemment pas à la question. Vous êtes gêné, ça se
voit.
Le parc nucléaire civil français a été construit sur une technologie qui
n'a pas bénéficié des crédits publics en France, puisque c'est une
technologie achetée ailleurs.
Ce serait parfois bien que vous vous sentiez gênés d'émettre des
affirmations péremptoires et de ne pas savoir répondre à la première
objection.
kw
2018-01-04 12:41:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Quizz : qui a écrit ces deux phrases que je cite ?

--
anyone
2018-01-05 15:15:01 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?

Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
kw
2018-01-05 15:51:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?
Ben cherche un peu, c'est pas si dur à trouver.
Post by anyone
Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
--
anyone
2018-01-05 19:17:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?
Ben cherche un peu, c'est pas si dur à trouver.
Post by anyone
Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
guignol.
Harp
2018-01-05 21:51:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?
Ben cherche un peu, c'est pas si dur à trouver.
Post by anyone
Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
Il s'agit de la Cour des comptes dans son rapport de 2012. Visiblement,
ça embête beaucoup anyone et ses petits camarades.
anyone
2018-01-05 22:32:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?
Ben cherche un peu, c'est pas si dur à trouver.
Post by anyone
Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
Il s'agit de la Cour des comptes dans son rapport de 2012. Visiblement,
ça embête beaucoup anyone et ses petits camarades.
Il s'agit en premier de la période 1957 à 1969, période de l'UNGG,
filière française. Je n'ai jamais nié qu'à l’époque il y a eu des
investissements en recherche, d"ailleurs la cour des comptes le
mentionne clairement:

"Au total, de 1957 à 1969, le montant total de recherche civile
appliquée dans le domaine électronucléaire s’est élevé à 14,4 Md€2010
(1,1 Md€2010 en moyenne par an), dont 10,7 Md€2010 pour le CEA et
3,7 Md€2010 pour les industriels. Sur ce montant, 11,2 Md€2010 ont été
dépensés pour les deux premières générations de réacteurs (graphite-gaz,
eau lourde, eau légère) et le cycle du combustible, 3,2 Md€2010 pour la
filière à neutrons rapides."

*Donc pas d’investissement dans la recherche dans les réacteurs actuels.*



Dans le même document on lit:
Les années 1969-1970 constituent un palier, marqué par
l’engagement de la France dans la filière à eau légère sous licence
américaine WESTINGHOUSE.

*Donc pas d’investissement dans la recherche dans les réacteurs actuels.*

Pour les crédits de recherche actuels, la cour des comptes par de
recherche pour l’électricité nucléaire. Il faudrait plutôt regarder vers
ITER et la recherche fondamental sur d'autres type de réacteurs.

C'est vrai que c'est un cout, mais celui-ci n'est pas à intégrer dans le
prix du kwh actuel mais dans les réacteurs futurs à "inventer" s'ils
voient le jour, ou a mettre aux pertes si la recherche n’aboutit pas ou
que les politiques arrêtent les installations comme super Phoenix.

Où EDF a bénéficié des retombées des recherches c'est pour la mise au
point du MOX. Mais bénéficié au niveau théorique, puisque en achetant du
MOX comme les producteurs étrangers elle a payé sa part de recherche.
Le cout de la recherche est bien pris en compte.

La fois prochaine, lisez le rapport en entier, pas la seule synthèse.
anyone
2018-01-05 23:02:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
"Le développement de l’énergie nucléaire repose sur un fort
investissement dans la recherche qui a été financé majoritairement sur
crédits publics"
"en tout état de cause, l’Etat reste in fine le garant de la prise en
charge du coût des réparations d’un dommage nucléaire et de ses
conséquences, dans leur ensemble."
Qui a écrit ça? quand? et à propos de quoi?
Ben cherche un peu, c'est pas si dur à trouver.
Post by anyone
Ça sent la manœuvre malhonnête de ta part!!!
Il s'agit de la Cour des comptes dans son rapport de 2012. Visiblement,
ça embête beaucoup anyone et ses petits camarades.
Il s'agit en premier de la période 1957 à 1969, période de l'UNGG,
filière française. Je n'ai jamais nié qu'à l’époque il y a eu des
investissements en recherche, d"ailleurs la cour des comptes le
mentionne clairement:

"Au total, de 1957 à 1969, le montant total de recherche civile
appliquée dans le domaine électronucléaire s’est élevé à 14,4 Md€2010
(1,1 Md€2010 en moyenne par an), dont 10,7 Md€2010 pour le CEA et
3,7 Md€2010 pour les industriels. Sur ce montant, 11,2 Md€2010 ont été
dépensés pour les deux premières générations de réacteurs (graphite-gaz,
eau lourde, eau légère) et le cycle du combustible, 3,2 Md€2010 pour la
filière à neutrons rapides."

* Donc pas d’investissement dans la recherche dans les réacteurs
actuels. *



Dans le même document on lit:
Les années 1969-1970 constituent un palier, marqué par
l’engagement de la France dans la filière à eau légère sous licence
américaine WESTINGHOUSE.

* Donc toujours pas d’investissement dans la recherche dans les
réacteurs actuels. *

Pour les crédits de recherche actuels, la cour des comptes par de
recherche pour l’électricité nucléaire, il est inutile de faire de la
recherche sur ce qui foctionne. Il faudrait plutôt regarder vers ITER et
la recherche fondamental sur d'autres type de réacteurs.

C'est vrai que c'est un cout, mais celui-ci n'est pas à intégrer dans le
prix du kwh actuel mais dans les réacteurs futurs à "inventer" s'ils
voient le jour, ou à mettre aux pertes si la recherche n’aboutit pas ou
que les politiques arrêtent les installations comme super Phoenix.

Où EDF a bénéficié des retombées des recherches c'est pour la mise au
point du MOX. Mais bénéficié au niveau théorique, puisque en achetant du
MOX comme les producteurs étrangers elle a payé sa part de recherche.
Le cout de la recherche est bien pris en compte.

La fois prochaine, lisez le rapport en entier, pas la seule synthèse.
kw
2018-01-04 12:53:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
C'est toujours amusant de voir les commentaires sur une histoire dont on
fait partie soit-même.

--
François Guillet
2018-01-04 19:58:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas.
C'est toujours amusant de voir les commentaires sur une histoire dont on
fait partie soit-même.
"soi-même".
Pour le reste, c'est le vide, on dirait du siger.
Harp
2018-01-05 21:43:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas. Le programme électro-nucléaire
qui assure l'approvisionnement actuel de la France utilise une licence
Westinghouse, et donc sans apports de la recherche nucléaire française.
Et contrairement à ce que l'on entend en permanence, elle n'a pas été
subventionnée.
Ah ? Et c'est Westinghouse qui a payé la recherche dans le nucléaire
français depuis les années 1950 ?
Post by Paul Aubrin
Les tentatives permanentes de ces révisionnistes pour diffuser des
informations mensongères sont le signe d'une malhonnêteté intellectuelle
impressionnante.
Côté informations mensongères, les quelques zozos pronucléaires de ce
forum en distribuent à foison.
anyone
2018-01-05 22:40:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by Paul Aubrin
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Il est toujours amusant de voir les révisionnistes comme kw récrire
l'histoire quand elle ne leur plaît pas. Le programme
électro-nucléaire qui assure l'approvisionnement actuel de la France
utilise une licence Westinghouse, et donc sans apports de la recherche
nucléaire française. Et contrairement à ce que l'on entend en
permanence, elle n'a pas été subventionnée.
Ah ? Et c'est Westinghouse qui a payé la recherche dans le nucléaire
français depuis les années 1950 ?
non, mais les réacteurs UNGG sont arrêtés depuis longtemps. Alors le
cout du kwh de EDF1 ou de EL4 on s'en fou: ils ne vendent plus rien.
A l’époque, ils étaient moins cher que les groupes fuel surtout après
les chocs pétroliers. Ils ont permis de réduire les importations de
pétrole ce qui a probablement contribué au remboursement des frais de
recherche.

Il ne faut pas réécrire l'histoire.
Post by Harp
Post by Paul Aubrin
Les tentatives permanentes de ces révisionnistes pour diffuser des
informations mensongères sont le signe d'une malhonnêteté
intellectuelle impressionnante.
Côté informations mensongères, les quelques zozos pronucléaires de ce
forum en distribuent à foison.
Essayer de mélanger UNGG et REP est du révisionnisme, tenter de de faire
croire que les réacteur REP ont été mis au point par le recherche
française.

Vous êtes ignorant ou malhonnête, ou les deux!
kw
2018-01-04 12:11:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.
Qui ne répond pas à la question initiale
non, mais c'est à cette réponse que nous serions arrivés. D'où le gain
d'une semaine.
Post by kw
Post by anyone
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
Au pire ça ne change pas grand chose au fait que de juste comparer les
tarifs d'achat n'a aucun sens. Et s'il en a un c'est pas de bol pour le
nucléaire (à venir).
Pour l'instant, sans subventions, le nucléaire se comporte bien vis à
vis de l’éolien et encore mieux vis à vis du PV.
Le nucléaire en construction aujourd'hui ?
Post by anyone
Il n'y a même pas matière à débat.
D'ailleurs le flou de tes propos, l'absence de références chiffré
montre que tu tentes, une fois de plus l'intox...
Ce n'est pas parce que c'est écrit sur le site de sortir de nucléaire
que c'est vrai. Réagit et admet que tu t'es fait manipuler, que le
complot d'état qui cache les vrais couts du nucléaire n'existe pas!
Pas besoin de complot ni de sortir du nucléaire pour obtenir les
chiffres actuels qui font de moins en moins débat effectivement.
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Tu confonds la construction (du béton pour la plupart) avec la recherche
qui permet de faire fonctionner tout ça. Recherche qui est sans commune
mesure avec celle pour faire fonctionner une éolienne par ex.

Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
C'est n'est d'une part plus crédible et d'autre part bloque tout
consensus dans la discussion.
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.
Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
--
Paul Aubrin
2018-01-04 12:32:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Tu confonds la construction (du béton pour la plupart) avec la recherche
qui permet de faire fonctionner tout ça. Recherche qui est sans commune
mesure avec celle pour faire fonctionner une éolienne par ex.
Les réacteurs actuellement en service en France ont été construits sous
licence Westinghouse. La recherche menée en France n'y a été pour rien.
Gerald
2018-01-04 13:58:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
Notez que c'est le principe même du troll. Question : quand
arrêterez-vous d'alimenter les trolls ?

Au-delà d'un pseudonyme ridicule, on ne sait pas exactement pour qui
"roule" anyone ni pourquoi. On ne peut que constater que vu l'énergie et
le temps qu'il y consacre, s'il n'est pas rémunéré, il se place au même
niveau que la pute belge qui s'est suicidée récemment...

...quand elle a appris que ses collègues se faisaient payer ! ;-)))
--
Gérald
Paul Aubrin
2018-01-04 14:15:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gerald
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
Notez que c'est le principe même du troll. Question : quand
arrêterez-vous d'alimenter les trolls ?
Au-delà d'un pseudonyme ridicule, on ne sait pas exactement pour qui
"roule" anyone ni pourquoi. On ne peut que constater que vu l'énergie et
le temps qu'il y consacre, s'il n'est pas rémunéré, il se place au même
niveau que la pute belge qui s'est suicidée récemment...
...quand elle a appris que ses collègues se faisaient payer ! ;-)))
Superbe argument ad hominem. Celui des gens qui, faute de pouvoir
défendre leurs idées, attaquent les personnes. Gerald dénonce les trolls
quand il en pond des bien dégueulasses. S'il n'est pas payé pour ça, il
ferait bien de suivre ses propres conseils.
François Guillet
2018-01-04 19:54:34 UTC
Permalink
Raw Message
Gerald avait prétendu :
...
Post by Gerald
Au-delà d'un pseudonyme ridicule, on ne sait pas exactement pour qui
"roule" anyone ni pourquoi.
Par contre toi et kw, on sait pour qui vous roulez : pour l'industrie
allemande vendeuse d'éoliennes, et qui n'a de vert que la couleur de
vos illusions.
l***@wanadoo.fr
2018-01-05 18:49:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by Gerald
Au-delà d'un pseudonyme ridicule, on ne sait pas exactement pour qui
"roule" anyone ni pourquoi.
Par contre toi et kw, on sait pour qui vous roulez : pour l'industrie
allemande vendeuse d'éoliennes, et qui n'a de vert que la couleur de
vos illusions.
et tu oublies aussi : éoliennes grosses consommatrices de réactif fourni par ... les centrales nucléaires ainsi que de stabilité du réseau elle aussi fournie quasi exclusivement par les centrales nucléaires....
Il faut être charitable on ne peut pas demander à gerald ( en minuscules vu son niveau ) qui sort tout juste de CM2 de comprendre cela
--
L.C.
anyone
2018-01-05 15:25:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gerald
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
Notez que c'est le principe même du troll. Question : quand
arrêterez-vous d'alimenter les trolls ?
Au-delà d'un pseudonyme ridicule, on ne sait pas exactement pour qui
"roule" anyone ni pourquoi. On ne peut que constater que vu l'énergie et
le temps qu'il y consacre, s'il n'est pas rémunéré, il se place au même
niveau que la pute belge qui s'est suicidée récemment...
....quand elle a appris que ses collègues se faisaient payer ! ;-)))
Mes revenus sont suffisants pour ne pas avoir besoin d’appoint. C'est ce
qui me permet d'exprimer des opinions indépendantes et de tenter de
contrer certains groupes de pression qui distillent peur et hoax.
anyone
2018-01-05 15:21:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter
et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche
comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le contraire de "comparer les tarifs... n'a pas tellement de sens" c'est
"comparer les tarifs... a un sens"
Donc si d'après toi ça a un sens de juste comparer les tarifs, t'as
perdu deux fois. La première en subventionnant la deuxième.
Tu nous l'a déjà faite celle la. Ça ne marche pas.
Qui ne répond pas à la question initiale
non, mais c'est à cette réponse que nous serions arrivés. D'où le gain
d'une semaine.
Post by kw
Post by anyone
non, le nucléaire n'a pas été subventionné par l’impôt,
Au pire ça ne change pas grand chose au fait que de juste comparer les
tarifs d'achat n'a aucun sens. Et s'il en a un c'est pas de bol pour le
nucléaire (à venir).
Pour l'instant, sans subventions, le nucléaire se comporte bien vis à
vis de l’éolien et encore mieux vis à vis du PV.
Le nucléaire en construction aujourd'hui ?
Post by anyone
Il n'y a même pas matière à débat.
D'ailleurs le flou de tes propos, l'absence de références chiffré
montre que tu tentes, une fois de plus l'intox...
Ce n'est pas parce que c'est écrit sur le site de sortir de nucléaire
que c'est vrai. Réagit et admet que tu t'es fait manipuler, que le
complot d'état qui cache les vrais couts du nucléaire n'existe pas!
Pas besoin de complot ni de sortir du nucléaire pour obtenir les
chiffres actuels qui font de moins en moins débat effectivement.
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
les recherches pour les réacteurs ont été payés par Westinghouse,
Les recherches dont tu parles se rapportent plus au béton qu'au
nucléaire.
Non, parce que qu'EDF a acheté une licence complète; EDF et l’état
français n'ont pas mis un franc dans la recherche (hormis l'adaptation
des GV, mais je ne sais plus pourquoi).
Tu confonds la construction (du béton pour la plupart)
Les GV c'est du béton maintenant?

< avec la recherche
Post by kw
qui permet de faire fonctionner tout ça.
Quelle recherche. les procédures et formation pour les exploitants sont
de la responsabilité du constructeur.
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension.
Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services
systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Post by kw
C'est n'est d'une part plus crédible et d'autre part bloque tout
consensus dans la discussion.
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
et c'est EDF qui a emprunté et remboursé le programme nucléaire sur ses
fonds propres sans subvention.
Voilà: on vient de gagner une semaine de palabres.
C'est plus fort que toi: il a fallu que tu recommences avec ta rhéorie
révisionniste.
kw
2018-01-05 16:06:58 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension.
Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services
systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.

Mais tant pis, dans ce genre d'histoire c'est le nucléaire qui perd.

--
François Guillet
2018-01-05 16:29:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension.
Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services
systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.
Il a dit "je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte".

Une réponse intelligente de ta part serait de les préciser, plutôt que
de faire des procès d'intention...
Post by kw
Mais tant pis, dans ce genre d'histoire c'est le nucléaire qui perd.
... et des voeux pieux.
kw
2018-01-05 16:42:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension.
Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services
systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.
Il a dit "je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte".
Une réponse intelligente de ta part serait de les préciser, plutôt que
de faire des procès d'intention...
Je donne un nouvel indice. Référons nous aux spécialistes du calcul des
coûts.
Post by François Guillet
Post by kw
Mais tant pis, dans ce genre d'histoire c'est le nucléaire qui perd.
... et des voeux pieux.
Dans nos démocraties actuelles, qu'on les apprécient ou non, mettre les
problèmes sous le tapis n'est plus très viable contrairement aux ENR
dont les contraintes sont abordés en toute transparence.

En niant ces problèmes à l'ère d'internet vous ne faites que les
amplifier avec un effet Streisand à la clé.
anyone
2018-01-05 19:24:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Je donne un nouvel indice. Référons nous aux spécialistes du calcul des
coûts.
il a trouvé un truc sur internet qui pense qu'on lui donne raison...

Le truc qu'il cite, issu de la cour des compte, et qu'il veut sortir de
son chapeau comme argument décisif est connu et expliqué depuis longtemps.

D'autant que la cour des comptes n’émet que des avis, rarement suivis
d'effet, preuve que ses avis ne sont pas forcement pertinents...
Harp
2018-01-05 22:01:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension. Le
nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services systeme, je
ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres appliquent,
c'est la caractéristique même du côté militant que tu reproche aux autres.
Il a dit "je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte".
Une réponse intelligente de ta part serait de les préciser, plutôt que de
faire des procès d'intention...
Les risques d'accidents (à court terme et long terme avec les déchets),
les coîts de démantèlement. Tout cela est notoirement sous-estimé dans
le coût de revient du kWh nucléaire. C'est développé noir sur blanc
dans les derniers rapports de la Cour des Comptes consacrés à la
question. Il suffit de vouloir les lire.
anyone
2018-01-05 22:45:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by François Guillet
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits
par l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la
tension. Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux
services systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en
compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.
Il a dit "je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte".
Une réponse intelligente de ta part serait de les préciser, plutôt que
de faire des procès d'intention...
Les risques d'accidents (à court terme et long terme avec les déchets),
vous les avez chiffrés?
Post by Harp
les coîts de démantèlement. Tout cela est notoirement sous-estimé dans
le coût de revient du kWh nucléaire. C'est développé noir sur blanc dans
les derniers rapports de la Cour des Comptes consacrés à la question. Il
suffit de vouloir les lire.
le cout d'un démantèlement dépend du moment ou on le fait. Pour
augmenter politiquement le cout, il suffit de réduire le délai entre la
fin d'exploitation et le début du démantèlement.

La Cour des Comptes n'a pas fait un travail sérieux sur ce point. La
première étude était de déterminer le délai d'attente puis ensuite de
calculer le cout.

Ce n'est pas ce qui a été fait.
Paul Aubrin
2018-01-06 06:05:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by François Guillet
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits
par l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la
tension. Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux
services systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en
compte.
Ne prendre en compte que la partie que tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.
Il a dit "je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte".
Une réponse intelligente de ta part serait de les préciser, plutôt que
de faire des procès d'intention...
Les risques d'accidents (à court terme et long terme avec les déchets),
les coîts de démantèlement. Tout cela est notoirement sous-estimé dans
le coût de revient du kWh nucléaire. C'est développé noir sur blanc dans
les derniers rapports de la Cour des Comptes consacrés à la question. Il
suffit de vouloir les lire.
Les déchets de l'industrie nucléaire ont un petit volume (relativement à
la quantité d'énergie produite). On sait les stocker d'une façon sûre,
même si certains activistes s'y opposent, probablement pour ne pas voir
disparaître une de leurs raisons de vivre. Quand l'enfouissement sera mis
en oeuvre, ces déchets auront été traités beaucoup plus rapidement, et
bien plus sûrement, que ceux de l'industrie du charbon. 339 terrils
contenant beaucoup de déchets toxiques et radioactifs existent sur le
territoire français. Certains remontent au 18ème siècle, et même plus,
l'exploitation du charbon de terre étant déjà attestée au 13ème siècle.
anyone
2018-01-05 19:20:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Ce qui est marrant c'est que quand on parle d'enr tu es là pour nous
rappeler, à juste titre et ce que personne ne conteste, qu'il faut
prendre en compte l'ensemble des éléments, mais quand on parle du
nucléaire là il faudrait se restreindre au strict minimum.
non, je dis que pour les ENR, il faut prendre tous les couts induits par
l’intermittence, l'absence de réglage de la fréquence et de la tension.
Le nucléaire n'étant pas intermittent et participant aux services
systeme, je ne vois pas quel cout supplémentaire prendre en compte.
Ne prendre en compte que la partie que
dis ce que j'ai oublié toi qui semble tout connaitre du sujet.
Post by kw
tu sélectionne ça n'est pas
considérer l'ensemble des éléments.
???
Post by kw
Tu n'appliques pas à toi même ce que tu voudrais que les autres
appliquent, c'est la caractéristique même du côté militant que tu
reproche aux autres.
Argument moral sans intérêt.
Post by kw
Mais tant pis, dans ce genre d'histoire c'est le nucléaire qui perd.
encore une opinion, sans intérêt.
Je te le redemande: qu'est ce qu'il faut prendre en compte qui a été oublié?
Harp
2018-01-05 21:39:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine expansion
dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs règlementés d'une
industrie subventionnée et amortie dont les coûts ne cessent d'augmenter et
qui pleure sa faillite n'a pas tellement de sens. Mais on s'accroche comme
on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire sont
subventionné par le nucléaire.
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne domestique est
de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de 121,5 €/MWh, tandis
que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
On rackette la population, on l'appauvrit, pour payer hors de prix de
l'énergie soi-disant verte.
On a racketté la population avec le nucléaire, oui.


D'après la cour des comptes en 2012:
"Les investissements publics et privés dans la filière française
d'électricité nucléaire, toutes dépenses confondues (y compris en
recherche), sont estimés à *228 milliards*. La construction du parc
actuel de 58 réacteurs a quant à elle coûté 96 milliards."

http://www.rtl.fr/actu/la-filiere-nucleaire-francaise-a-coute-228-milliards-d-euros-7742930302


Dire que le nucléaire subventionne d'autres énergies est une farce. Le
nucléaire français a accaparé les crédits de recherche publiques
destinés à la production énergétique. La filière nucléaire n'a même pas
les provisions nécessaires pour assurer ses propres démantèlements et
les traitement des déchets. Sans parler des accidents éventuels.
anyone
2018-01-05 22:47:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by François Guillet
...
Post by kw
Comparer les tarifs d'une industrie en transition et en pleine
expansion dont les coûts sont en chute libre avec les tarifs
règlementés d'une industrie subventionnée et amortie dont les coûts
ne cessent d'augmenter et qui pleure sa faillite n'a pas tellement de
sens. Mais on s'accroche comme on peut...
Tu dis n'importe quoi, c'est le contraire : l'éolien et le solaire
sont subventionné par le nucléaire.
Le prix de rachat de l’électricité produite par une éolienne
domestique est de 82 €/MWh, celui de l'électricité photovoltaïque, de
121,5 €/MWh, tandis que le nucléaire est à moins de 50 €/MW.
On rackette la population, on l'appauvrit, pour payer hors de prix de
l'énergie soi-disant verte.
On a racketté la population avec le nucléaire, oui.
"Les investissements publics et privés dans la filière française
d'électricité nucléaire, toutes dépenses confondues (y compris en
recherche), sont estimés à *228 milliards*. La construction du parc
actuel de 58 réacteurs a quant à elle coûté 96 milliards."
http://www.rtl.fr/actu/la-filiere-nucleaire-francaise-a-coute-228-milliards-d-euros-7742930302
Dire que le nucléaire subventionne d'autres énergies est une farce. Le
nucléaire français a accaparé les crédits de recherche publiques
destinés à la production énergétique. La filière nucléaire n'a même pas
les provisions nécessaires pour assurer ses propres démantèlements et
les traitement des déchets. Sans parler des accidents éventuels.
révisionnisme!!!
l***@wanadoo.fr
2018-01-02 11:29:14 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
Pour l'instant, le prix de l'électricité explose là où il y a le plus
d'éoliennes. Le Danemark, l'Allemagne et l'Australie du Sud trustent les
3 premières places sur le podium. L'Espagne suit d'assez près.
Il est certain que de cesser d'exploiter et démanteler prématurément des
ressources relativement bon marché pour les remplacer par d'autres
beaucoup plus onéreuses ne peut que faire augmenter les prix (les prix
effectivement payés par les clients, pas ceux après subvention).
En ce qui concerne l'Espagne l'éolien est en partie mafiaté alors qu'en Italie il le fut, mais la GDF y a mis de l'ordre, même si ce n'est pas encore bien complet...
--
L.C.
Harp
2018-01-02 13:06:43 UTC
Permalink
Raw Message
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, les plus grandes catastrophes liées à la production
électrique s'appellent Tchernobyl et Fukushima. Ce n'est pas demain la
veille que les zones d'exclusion seront levées.

Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants, et le Japon en a
fait l'amer constat. Actuellement, seulement 5 réacteurs nucléaires
sont en service au Japon, sur un parc de 54 unités avant la catastrophe
de Fukushima.
anyone
2018-01-02 16:21:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela
ne devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de
la sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque
d'être salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, les plus grandes catastrophes liées à la production
électrique s'appellent Tchernobyl et Fukushima. Ce n'est pas demain la
veille que les zones d'exclusion seront levées.
et ne concernent pas des réacteur EPR.
Quand on est honnête, l'incident à prendre en référence pour la France,
c'est TMI.
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
Ca commence à combien "exorbitant", en pourcentage de ce qui est vendu?
Post by Harp
et le Japon en a
fait l'amer constat.
Tu es sur que c'est ça le problème?

Actuellement, seulement 5 réacteurs nucléaires sont
Post by Harp
en service au Japon, sur un parc de 54 unités avant la catastrophe de
Fukushima.
* Déjà * 5 réacteurs sont redémarrés, c'est un peu différent, vu comme
ça.
anyone
2018-01-02 17:39:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela
ne devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de
la sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque
d'être salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, les plus grandes catastrophes liées à la production
électrique s'appellent Tchernobyl et Fukushima. Ce n'est pas demain la
veille que les zones d'exclusion seront levées.
et ne concernent pas des réacteur REP

Quand on est honnête, l'incident à prendre en référence pour la France,
c'est TMI.
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
Ca commence à combien "exorbitant", en pourcentage de ce qui est vendu?
Post by Harp
et le Japon en a
fait l'amer constat.
Tu es sur que c'est ça le problème?

Actuellement, seulement 5 réacteurs nucléaires sont
Post by Harp
en service au Japon, sur un parc de 54 unités avant la catastrophe de
Fukushima.
* Déjà * 5 réacteurs sont redémarrés, c'est un peu différent, vu comme ça.
Paul Aubrin
2018-01-02 17:47:37 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela
ne devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-
nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, les plus grandes catastrophes liées à la production
électrique s'appellent Tchernobyl et Fukushima. Ce n'est pas demain la
veille que les zones d'exclusion seront levées.
70% des évacués avaient déjà été autorisés à retourner chez eux au
printemps 2017.
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants, et le Japon en a
fait l'amer constat. Actuellement, seulement 5 réacteurs nucléaires sont
en service au Japon, sur un parc de 54 unités avant la catastrophe de
Fukushima.
anyone
2018-01-02 18:56:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Paul Aubrin
70% des évacués avaient déjà été autorisés à retourner chez eux au
printemps 2017.
c'est moins rigolo si tu donnes l'information tout de suite. Il fallait
le promener un peu avant :-)
l***@wanadoo.fr
2018-01-02 21:28:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by l***@wanadoo.fr
Post by Harp
"Pas chère, l’électricité en France ? Pour le moment, oui. Mais cela ne
devrait pas durer, car les tarifs fixés par l’Etat ne reflètent
absolument pas les coûts de notre filière atomique. Renforcement de la
sécurité, stockage, coût du démantèlement... la facture risque d'être
salée."
https://www.capital.fr/economie-politique/les-derives-dedf-dans-le-nucleaire-vont-faire-exploser-notre-facture-1248876
Même en France, la mythologie du kWh nucléaire pas cher commence à se
fissurer à grande échelle, c'est dire.
Pour l'instant ce qui explosent ce sont les éoliennes....
Pour l'instant, les plus grandes catastrophes liées à la production
électrique s'appellent Tchernobyl et Fukushima. Ce n'est pas demain la
veille que les zones d'exclusion seront levées.
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants, et le Japon en a
fait l'amer constat. Actuellement, seulement 5 réacteurs nucléaires
sont en service au Japon, sur un parc de 54 unités avant la catastrophe
de Fukushima.
TU N'Y CONNAIS RIEN EN MATIERE DE CATASTROPHE ....
VA DONC EN PARLER AUX HABITANTS DE LONGARONE OU DE FREJUS ....

Et je peux te dire aussi que dans une église d'un village du .... il y a une stèle à la mémoire des morts ... et peu de gens sont capables de dire pourquoi ... Je t'y emmène et avec ton savoir tu m'expliqueras ...

QUAND ON NE SAIT PAS EN MATIERE DE RISQUES ON COMMENCE PAR REFLECHIR AVANT D'ECRIRE
--
L.C.
François Guillet
2018-01-03 16:35:05 UTC
Permalink
Raw Message
Harp a présenté l'énoncé suivant :
...
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
anyone
2018-01-03 18:52:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
....
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
C'est une information confidentielle. Si elle était connue, certain que
les Français se soulèveraient et renverseraient le gouvernement.
kw
2018-01-03 19:02:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by François Guillet
....
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
C'est une information confidentielle. Si elle était connue, certain
que les Français se soulèveraient et renverseraient le gouvernement.
L'irsn a publié plusieurs études, la cours des comptes aussi, ça donne
la fourchette basse assez facile à trouver.

Les Français on ne leur demande pas leur avis. Et quand on leur demande
et qu'ils s'expriment par l'intermédiaire de leurs députés qui la
transforme en loi celle-ci n'est pas appliquée par le gouvernement. Il
ne reste plus que le bon vieux marché pour siffler la fin de la récrée.

--
anyone
2018-01-03 20:09:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by François Guillet
....
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
C'est une information confidentielle. Si elle était connue, certain
que les Français se soulèveraient et renverseraient le gouvernement.
L'irsn a publié plusieurs études,
sur quoi?

sur le financement du nucléaire par l’impôt?

Donne les liens.
Post by kw
la cours des comptes aussi, ça donne
la fourchette basse assez facile à trouver.
Reste que ce n'est pas payé par le contribuable. C'est ce qui importe.
Le nucléaire a été payé par les consommateurs. Il n'y a rien a dire à
cela. enfin je ne vois pas quoi...

Après si électricité est trop chère en France, on peut en discuter et
essayer de voir pourquoi.
Post by kw
Les Français on ne leur demande pas leur avis.
C'est vrai: on nous a collé la CSPE sans rien nous demander. On a
simplifié les démarches pour installer des éoliennes sans rien nous
demander et pour museler les oppositions locales.
Cote lobbying c'est une belle réussite.
Post by kw
Et quand on leur demande
et qu'ils s'expriment par l'intermédiaire de leurs députés qui la
transforme en loi celle-ci n'est pas appliquée par le gouvernement. Il
ne reste plus que le bon vieux marché pour siffler la fin de la récrée.
paroles, paroles...

Tout cela ne montre pas que le nucléaire français a été subventionné par
l’impôt...
kw
2018-01-04 11:40:34 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
Post by anyone
Post by François Guillet
....
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
C'est une information confidentielle. Si elle était connue, certain
que les Français se soulèveraient et renverseraient le gouvernement.
L'irsn a publié plusieurs études,
sur quoi?
Sur les coûts d'un accident
Post by anyone
sur le financement du nucléaire par l’impôt?
Donne les liens.
Post by kw
la cours des comptes aussi, ça donne
la fourchette basse assez facile à trouver.
Reste que ce n'est pas payé par le contribuable.
Si, quasi totalement par le contribuable. On parle du "risque nucléaire"
là je te rappelle.
Post by anyone
C'est ce qui importe.
Le nucléaire a été payé par les consommateurs. Il n'y a rien a dire à
cela. enfin je ne vois pas quoi...
Après si électricité est trop chère en France, on peut en discuter et
essayer de voir pourquoi.
Post by kw
Les Français on ne leur demande pas leur avis.
C'est vrai: on nous a collé la CSPE sans rien nous demander. On a
simplifié les démarches pour installer des éoliennes sans rien nous
demander et pour museler les oppositions locales.
Cote lobbying c'est une belle réussite.
C'est des décisions politique, on est en démocratie donc bon, faut
assumer c'est tout.
Post by anyone
Post by kw
Et quand on leur demande
et qu'ils s'expriment par l'intermédiaire de leurs députés qui la
transforme en loi celle-ci n'est pas appliquée par le gouvernement. Il
ne reste plus que le bon vieux marché pour siffler la fin de la récrée.
paroles, paroles...
La loi est écrite
Post by anyone
Tout cela ne montre pas que le nucléaire français a été subventionné par
l’impôt...
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné, les conséquences des accidents également.
Encore une fois, on est en démocratie donc ça ne me gêne absolument pas,
il faut juste l'assumer et à nous de le changer collectivement si on le
souhaite, ou pas.

--
Paul Aubrin
2018-01-04 12:34:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by kw
Les Français on ne leur demande pas leur avis.
C'est vrai: on nous a collé la CSPE sans rien nous demander. On a
simplifié les démarches pour installer des éoliennes sans rien nous
demander et pour museler les oppositions locales.
Cote lobbying c'est une belle réussite.
C'est des décisions politique, on est en démocratie donc bon, faut
assumer c'est tout.
C'est vrai que la CSPE est une taxe très discrète, bien plus que la TIPP
par exemple.
François Guillet
2018-01-04 19:56:22 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
Post by anyone
Post by François Guillet
....
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
C'est une information confidentielle. Si elle était connue, certain
que les Français se soulèveraient et renverseraient le gouvernement.
L'irsn a publié plusieurs études, la cours des comptes aussi, ça donne
la fourchette basse assez facile à trouver.
Je vois que tu n'as strictement rien à présenter.
Tes réponses, toujours le néant.
anyone
2018-01-05 13:46:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by kw
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,
une fois de plus, je te demande d'en apporter la preuve pour le
nucléaire civil actuel.
Roaringriri
2018-01-05 15:07:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by kw
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,
une fois de plus, je te demande d'en apporter la preuve pour le
nucléaire civil actuel.
Nom, et N° de Sécu des intervenants !
Sinon, c'est un Fake.
anyone
2018-01-05 15:30:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Roaringriri
Post by anyone
Post by kw
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,
une fois de plus, je te demande d'en apporter la preuve pour le
nucléaire civil actuel.
Nom, et N° de Sécu des intervenants !
Sinon, c'est un Fake.
Et voila: Roaringriri et sa lâcheté habituelle.

Tu as écrit
"La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,"

Quand on affirme ça, on a des billes pour le prouver et quand on a des
billes, on les donne.

Conclusion: tu fais de l'intox, tu n’hésites pas à mentir et à inventer.

Il faut continuer à montre tes intox, par contre, il est inutile de
discuter avec toi: ta radicalisation date de trop longtemps.
François Guillet
2018-01-05 16:37:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by anyone
Post by Roaringriri
Post by kw
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,
une fois de plus, je te demande d'en apporter la preuve pour le nucléaire
civil actuel.
Nom, et N° de Sécu des intervenants !
Sinon, c'est un Fake.
Et voila: Roaringriri et sa lâcheté habituelle.
Ca ce n'est pas nouveau. Un dogmatique nie les réalités et fuit devant
la moindre objection.
Ces gens ne marchent qu'avec leurs credo. Leurs "idées" politiques se
réduisent à des slogans, sans la moindre pertinence opérationnelle, "le
coût fiscal de l'impérialisme", "le prix de la corruption des
marionnettes"... lol, quels guignols, et ils s'y croient.
Paul Aubrin
2018-01-05 21:16:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by anyone
Post by anyone
Post by kw
La recherche qui a permis le développement du nucléaire est très
largement subventionné,
une fois de plus, je te demande d'en apporter la preuve pour le
nucléaire civil actuel.
Nom, et N° de Sécu des intervenants ! Sinon, c'est un Fake.
Et voila: Roaringriri et sa lâcheté habituelle.
Ca ce n'est pas nouveau. Un dogmatique nie les réalités et fuit devant
la moindre objection.
Ces gens ne marchent qu'avec leurs credo. Leurs "idées" politiques se
réduisent à des slogans, sans la moindre pertinence opérationnelle, "le
coût fiscal de l'impérialisme", "le prix de la corruption des
marionnettes"... lol, quels guignols, et ils s'y croient.
Je ne crois pas vraiment qu'il croie encore aux fadaises de ce genre.
Mais c'est l'argument auquel il a cru dans sa jeunesse. Le seul qu'il lui
reste. Alors il le sert en ritournelle.
Harp
2018-01-05 03:05:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
"Si l’on cherche à calculer les coûts « pour la société » de la
production d’électricité nucléaire, le coût pour l’exploitant doit être
complété par les dépenses supportées par l’État : certaines peuvent
êtres chiffrées (recherche et sûreté/sécurité), d’autres non
(responsabilité en cas d’accident nucléaire).
(...)
L’État assure « gratuitement » une partie importante du risque en
cas d’accident nucléaire, compte tenu des règles internationales en
matière de « responsabilité civile nucléaire ». Actuellement, en effet,
la responsabilité des exploitants reste *limitée* à 91,5 M€ par
accident.
Sur ce point, les recommandations de la Cour dans son rapport
précédent qui visaient à augmenter le plafond de responsabilité des
exploitants n’ont pas encore pu être mises en œuvre. L’application
partielle de certaines dispositions du protocole de 2004 modifiant la
convention de Paris (augmentation du plafond de responsabilité des
exploitants hors extension du champ des dommages à 700 M€) pourrait
être toutefois anticipée par rapport à leur entrée en vigueur
internationale,
grâce à des dispositions incluses dans le projet de loi pour la
transition
énergétique, projet de texte qui n’est pas encore connu.
Quant au chiffrage du risque supporté par l’État, au-delà donc de la
responsabilité civile des exploitants, c’est un exercice complexe, qui
repose notamment sur l’évaluation des coûts des accidents nucléaires.
La publication récente des travaux de l’IRSN sur ce sujet permet de
faire progresser les réflexions sur ce thème, même s’ils ont vocation à
être discutés et affinés.

Ils mettent en évidence le fait que l’État pourrait avoir à intervenir
de manière *très lourde en cas d’accident*, comme le montre *l’accident
de Fukushima* Daiichi. Toutefois, en l’absence de possibilité de prise
en
charge de ce risque par des assureurs, la mise en place de mécanismes
pour couvrir a priori ces coûts dont la probabilité d’occurrence est
très faible ne parait pas la solution la plus adaptée économiquement et
financièrement ; en outre, elle risquerait de déresponsabiliser les
différents acteurs concernés et donc de ne pas contribuer à assurer le
meilleur niveau de sûreté du parc."

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/20140527_rapport_cout_production_electricite_nucleaire.pdf



En somme, les coûts d'un accidents nucléaires sont sous-estimés, non
chiffrés, non intégrés dans le coût de revient du kWh nucléaire, et "on
verra après". EDF est tel un conducteur automobile qui roule quasiment
sans assurance.
Gerald
2018-01-05 08:27:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Harp
Post by François Guillet
...
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
En somme, les coûts d'un accidents nucléaires sont sous-estimés, non
chiffrés, non intégrés dans le coût de revient du kWh nucléaire, et "on
verra après". EDF est tel un conducteur automobile qui roule quasiment
sans assurance.
Les risques d'accidents, pour graves qu'ils soient, restent visibles et
à court terme et ne représentent donc pas le pire de l'escamotage, selon
moi.

Il en va de même de laa question du démantellement, toutes proportions
gardées.

C'est la question de la gestion des déchets fortement radioactifs sur le
très long terme qui me semble bien plus grave et d'une irresponsabilité
crasse...

Tout comme celle (en amont et en partie liée) de la *création* de
matières et d'éléments hautement radioactifs, à gestion en partie non
maîtrisée au niveau mondial (matières disséminées non répertoriées).

Dans le genre irresponsables et apprentis-sorciers, et malgré les larmes
de crododiles versées par les responsables objectifs (toujours humains
!) de TOUTES les catastrophes nucléaires récentes, ce sont bien les
acteurs *conscients* (ivres de cynisme et de mépris !) de ces créations
qui seraient à traîner devant un tribunal de la planète, et qui
devraient être condamnés à des peines *imaginatives* liées à leurs
malfaisances...

Nous n'avons qu'une seule planète, en partage.
--
Gérald
Paul Aubrin
2018-01-05 08:43:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gerald
C'est la question de la gestion des déchets fortement radioactifs sur le
très long terme qui me semble bien plus grave et d'une irresponsabilité
crasse...
Comme le prouve le réacteur naturel d'Okklo des déchets nucléaires
peuvent rester stockés pendant des millions d'années dans des couches
géologiques sans conséquences néfastes pour La Planète. Ce qui est donc
d'une irresponsabilité crasse est de tenter d'empêcher de donner une
solution convenable à ce problème, alors que sa taille modeste (à
l'échelle industrielle) le rend tout à fait gérable.
Roaringriri
2018-01-05 10:49:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gerald
C'est la question de la gestion des déchets fortement radioactifs sur le
très long terme qui me semble bien plus grave et d'une irresponsabilité
crasse...
Là c'est visible, immédiatement conflictuel donc gérable.
L'absence de gestion et/ou le bidouillage farfelu des friches de
Framatome, est beaucoup plus problématique.
A l'exemple du parking du stade d'Ales, construit sur un ancien site de
Framatome, absolument pas dépollué, et simplement recouvert de gravats
et d'un enrobé.
Il y a quelques années la caravane du Tour de France devait y passer la
nuit, et suite à des mesures de radio activité, y a renoncé, mettant un
merdier pas possible dans Ales, qui n'avait aucun autre endroit ou les
loger.
Depuis, ils n'ont pas dépollué, mais juste mis des "joints" d'étanchéité
aux pieds des poteaux. Les poumons des supporters servant de filtres à
saloperies.
Et c'est exactement le même problème pour la quasi totalité de leurs
sites d'extraction ou de traitement, purement et simplement abandonnés.
Ils ont aujourd'hui décidé d'empoisonner plus loin, mais le désastre est
déjà là.
anyone
2018-01-05 13:54:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Gerald
Post by Harp
Post by François Guillet
...
Post by Harp
Les coûts liés au risque nucléaire sont exorbitants,
A combien sont-ils chiffrés ? Sources ?
En somme, les coûts d'un accidents nucléaires sont sous-estimés, non
chiffrés, non intégrés dans le coût de revient du kWh nucléaire, et "on
verra après". EDF est tel un conducteur automobile qui roule quasiment
sans assurance.
Les risques d'accidents, pour graves qu'ils soient, restent visibles et
à court terme et ne représentent donc pas le pire de l'escamotage, selon
moi.
Il en va de même de laa question du démantellement, toutes proportions
gardées.
C'est la question de la gestion des déchets fortement radioactifs sur le
très long terme qui me semble bien plus grave et d'une irresponsabilité
crasse...
C'est une opinion, la votre. En plus vous ne vous indiquez aucun critère
permettant de comprendre la démarche qui vous conduit à qualifier les
déchets "d’irresponsabilité crasse", pour peu que "l'irresponsabilité
crasse" soit clairement définie par ailleurs.
Post by Gerald
Tout comme celle (en amont et en partie liée) de la *création* de
matières et d'éléments hautement radioactifs, à gestion en partie non
maîtrisée au niveau mondial (matières disséminées non répertoriées).
Les plus disséminées sont les matières radioactives liées à la médecine
nucléaire. Il y en dans dans quasiment tous les hôpitaux, donc dans les
centre ville et personne ne s'en soucie.
Pire, les stockages sont à peine sécurises...
Post by Gerald
Dans le genre irresponsables et apprentis-sorciers, et malgré les larmes
de crododiles versées par les responsables objectifs (toujours humains
!) de TOUTES les catastrophes nucléaires récentes, ce sont bien les
acteurs *conscients* (ivres de cynisme et de mépris !) de ces créations
qui seraient à traîner devant un tribunal de la planète, et qui
devraient être condamnés à des peines *imaginatives* liées à leurs
malfaisances...
Rien compris, sauf l’expression d'une colère liée à une grosse trouille
ou à des objectifs encore moins avouables.
Post by Gerald
Nous n'avons qu'une seule planète, en partage.
Loading...