Discussion:
Alarmisme climatique au JT (1989)
(trop ancien pour répondre)
Elohan
2012-12-28 21:42:45 UTC
Permalink
Rétrospectivement savoureux à visionner, cet extrait du journal
télévisé d'Antenne 2 (ex-France 2), du *29 juin 1989*:

"On observe un réchauffement de la Terre dû aux développements
industriels et à la teneur de l'air en gaz carbonique. Illustrations
d'images d'archives des catastrophes qui attendent notre planète en cas
de réchauffement."
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-urbanisme/video/CAB89027040/rechauffement-terre.fr.html




Retranscription:


Présentateur du JT:

"Avant de développer tous ces titres, arrêtons-nous quelques secondes
sur une information qui nous arrive en droite ligne de New York.

"Si l'on en croit le directeur du bureau de l'environnement des Nations
Unies à New York, plusieurs pays pourraient *disparaître sous les flots
d'ici dix ans*, si le réchauffement de la planète se confirme".

"Gardons nous, bien sûr de dramatiser mais soyons très vigilants."

....................


Commentateur du reportage :

" Il fait chaud ou il refera chaud. Et le réchauffement de la terre,
même si certains n'osent pas s'en plaindre, risque d'avoir des
conséquences dramatiques d'ici la fin du siècle. *Dans 10 ans
seulement*."

"Les rayons du soleil, après réflexion sur la Terre, devraient
retourner dans le cosmos. Mais du fait de la pollution industrielle
quotodienne qui forme une sorte de couche opaque, les rayons se
trouvent piégés par cette couche, et c'est l'effet de serre."

"Avec la fonte de la calotte glaciaire. conséquence directe, *le niveau
des mers pourrait s'élever de 1 mètre*. Ce qui serait suffisant pour
inonder des zones entières des cinq continents."

"Un sixième du Bangladesh par exemple pourrait être envahi par la mer,
provoquant famine et exode d'un quart de sa population.

"Les Maldives, les Seychelles, les Caraïbes, les Pays-Bas, les îles
sous le vent et bien d'autres nations insulaires de basse altitude
risquent d'être pratiquement englouties."

"Et que deviendrait Venise déjà bien menacée ?"
Igor le condor pour Usinor-Sacilor
2012-12-28 21:54:35 UTC
Permalink
Rétrospectivement savoureux à visionner, cet extrait du journal télévisé
"On observe un réchauffement de la Terre dû aux développements
industriels et à la teneur de l'air en gaz carbonique. Illustrations
d'images d'archives des catastrophes qui attendent notre planète en cas
de réchauffement."
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-urbanisme/video/CAB89027040/rechauffement-terre.fr.html
"Avant de développer tous ces titres, arrêtons-nous quelques secondes
sur une information qui nous arrive en droite ligne de New York.
"Si l'on en croit le directeur du bureau de l'environnement des Nations
Unies à New York, plusieurs pays pourraient *disparaître sous les flots
d'ici dix ans*, si le réchauffement de la planète se confirme".
"Gardons nous, bien sûr de dramatiser mais soyons très vigilants."
....................
" Il fait chaud ou il refera chaud. Et le réchauffement de la terre,
même si certains n'osent pas s'en plaindre, risque d'avoir des
conséquences dramatiques d'ici la fin du siècle. *Dans 10 ans seulement*."
"Les rayons du soleil, après réflexion sur la Terre, devraient retourner
dans le cosmos. Mais du fait de la pollution industrielle quotodienne
qui forme une sorte de couche opaque, les rayons se trouvent piégés par
cette couche, et c'est l'effet de serre."
"Avec la fonte de la calotte glaciaire. conséquence directe, *le niveau
des mers pourrait s'élever de 1 mètre*. Ce qui serait suffisant pour
inonder des zones entières des cinq continents."
"Un sixième du Bangladesh par exemple pourrait être envahi par la mer,
provoquant famine et exode d'un quart de sa population.
"Les Maldives, les Seychelles, les Caraïbes, les Pays-Bas, les îles sous
le vent et bien d'autres nations insulaires de basse altitude risquent
d'être pratiquement englouties."
"Et que deviendrait Venise déjà bien menacée ?"
Oui, que deviendrait Venise ?
--
LULU 2012 ! Les volets rouges, une blonde commak !
Loading Image...
Loading Image...
Tous pour l'union ! Unissons-nous ! Vive l'unité unique !
Paul Aubrin
2012-12-29 13:52:56 UTC
Permalink
Post by Igor le condor pour Usinor-Sacilor
[...]
Oui, que deviendrait Venise ?
Il y a une exagération encore plus flagrante dans ce reportage.
Le présentateur parle de la montée du niveau des mers (qui selon lui
pourrait atteindre six mètres) et parle d'inondations. S'affiche alors,
en guise d'illustration, le plan de la crue de 1910 à Paris (32 mètres au
dessus du niveau de la mer).
Comme disait Audiart, ils osent tout, c'est même à ça qu'on les
reconnaît, et ils continuent...
siger
2012-12-28 23:03:18 UTC
Permalink
Puisqu'on est sur f.s.z., vous pourriez nous trouver un extrait où on
voit quelqu'un dire qu'il n'y a pas de réchauffement, en traitant
péjorativement les autres de "réchauffistes" qui ne comprennent rien à
la science.
Remarquez, inutile, il suffit de fouiller les archives de
f.s.environnement.

Une fois de plus je remarque qu'on s'étonne des quelques dérives écolos
des médias depuis quelques années, mais pas des éloges 24h/24 pour la
société industrielle depuis plus d'un siècle. Mébon, un grand
classique.

Ah, vous n'avez pas indiqué le suivi.

suivi sur f.s.z.
Post by Elohan
Rétrospectivement savoureux à visionner, cet extrait du journal
"On observe un réchauffement de la Terre dû aux développements
industriels et à la teneur de l'air en gaz carbonique.
Illustrations d'images d'archives des catastrophes qui attendent
notre planète en cas de réchauffement."
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-urbanisme/vi
deo/CAB89027040/rechauffement-terre.fr.html
"Avant de développer tous ces titres, arrêtons-nous quelques
secondes sur une information qui nous arrive en droite ligne de
New York.
"Si l'on en croit le directeur du bureau de l'environnement des
Nations Unies à New York, plusieurs pays pourraient *disparaître
sous les flots d'ici dix ans*, si le réchauffement de la planète
se confirme".
"Gardons nous, bien sûr de dramatiser mais soyons très vigilants."
....................
" Il fait chaud ou il refera chaud. Et le réchauffement de la
terre, même si certains n'osent pas s'en plaindre, risque d'avoir
des conséquences dramatiques d'ici la fin du siècle. *Dans 10 ans
seulement*."
"Les rayons du soleil, après réflexion sur la Terre, devraient
retourner dans le cosmos. Mais du fait de la pollution
industrielle quotodienne qui forme une sorte de couche opaque, les
rayons se trouvent piégés par cette couche, et c'est l'effet de
serre."
"Avec la fonte de la calotte glaciaire. conséquence directe, *le
niveau des mers pourrait s'élever de 1 mètre*. Ce qui serait
suffisant pour inonder des zones entières des cinq continents."
"Un sixième du Bangladesh par exemple pourrait être envahi par la
mer, provoquant famine et exode d'un quart de sa population.
"Les Maldives, les Seychelles, les Caraïbes, les Pays-Bas, les
îles sous le vent et bien d'autres nations insulaires de basse
altitude risquent d'être pratiquement englouties."
"Et que deviendrait Venise déjà bien menacée ?"
--
siger
Lucien COSTE
2012-12-29 07:42:06 UTC
Permalink
Post by siger
Puisqu'on est sur f.s.z., vous pourriez nous trouver un extrait où on
voit quelqu'un dire qu'il n'y a pas de réchauffement, en traitant
péjorativement les autres de "réchauffistes" qui ne comprennent rien à
la science.
Remarquez, inutile, il suffit de fouiller les archives de
f.s.environnement.
Une fois de plus je remarque qu'on s'étonne des quelques dérives écolos
des médias depuis quelques années, mais pas des éloges 24h/24 pour la
société industrielle depuis plus d'un siècle. Mébon, un grand
classique.
Ah, vous n'avez pas indiqué le suivi.
suivi sur fse

le jour où l'oin aura compris qu'il y a au moins cinq paramètres à priori
indépendants qui influent sur le climat on évitera de raconter n'importe
quoi !
l'annonce hier soir je ne szais plus sur quelle chaîne d'une influence
possible de l'activité du soleil me fait
RIGOLER AU PLUS AU POINT !

Commen se fait-il que tous ces soi-disants experts , depuis plus de vingt
ans aient oublié le soleil et son activité variable ????? ( et le cycle
actuel il est bien faible par rapport au deux précédents , voir par exemple
les diagrammes Hathaway ou le SFU)

pour les paramètres NATURELS indépendants citons : MJO, El Nino/La Nina ,
PDO, NAO, activité solaire , activité tectonique au droit des grands
détroits peu profonds et en conséquence influence sur la circulation
océanique,

sans oublier les événements quasi-ponctuels liés aux érutions volcaniques

le reste est quasi anecdotique au regard de l'histoire . non pas qu'il
faille gaspiller les ressources naturelles, mais ceci est un autre problème
!

--

Lucien COSTE
Christian Navis
2012-12-30 11:57:59 UTC
Permalink
"Les Maldives, les Seychelles, les Caraïbes, les Pays-Bas, les îles sous le
vent et bien d'autres nations insulaires de basse altitude risquent d'être
pratiquement englouties."
En plus les escrocs réchauffistes ne connaissent pas la géographie !

Les Caraïbes, les îles sous le vent de Polynésie et la majeure partie
des Seychelles sont des îles hautes qui perdraient juste quelques bouts
de plages si le niveau de la mer montait d' 1 m.
Les pays-bas ont des digues qu'on n'a cessé de réhausser depuis
le moyen âge... Eh bien, on continuerait.

Reste le cas des atolls, dont les Maldives, en supposant que
l'hypothétique montée des eaux serait rapide et partout identique.
Ils y perdraient sans doute quelques plages, mais tous les atolls
ont déjà subi des cyclones ou des tsunamis avec des vagues de plus
d'un mètre et n'ont pas été engloutis.

Enfin le cas particulier de Kiribati mérite d'êtré évoqué :
les climatescrologues avaient annoncé que ce micro état serait la
nouvelle Atlantide. Avant l'an 2.000 ! Quelques millions de dollars
ont été affectés au sauvetage, ils n'ont servi à rien puisque rien
de concret n'a été fait, mais ils n'ont sûrement pas été perdus pour
tout le monde...
--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
siger
2012-12-30 13:03:24 UTC
Permalink
Post by Christian Navis
les escrocs réchauffistes
Merci pour cette illustration :-)

/mode ingénu/
Ah bon, ça ne se réchauffe plus ?
/fin mode ingénu/
--
siger
Paul Aubrin
2012-12-30 13:12:27 UTC
Permalink
Post by siger
Post by Christian Navis
les escrocs réchauffistes
Merci pour cette illustration :-)
/mode ingénu/
Ah bon, ça ne se réchauffe plus ?
/fin mode ingénu/
<mode objectif>
D'après les mesures satellitaires, fiables et qui couvrent complètement
la surface du globe, aucun la tendance est plutôt à la stagnation,
et même à la diminution des températures depuis une décennie.

http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/from:2001/trend/plot/rss/from:1995

Tendances:
1995-2012: +0,42°C / décennie
2001-2012: -0.56°C / décennie
</mode objectif>
siger
2012-12-30 13:33:01 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by siger
Post by Christian Navis
les escrocs réchauffistes
/mode ingénu/
Ah bon, ça ne se réchauffe plus ?
/fin mode ingénu/
<mode objectif>
D'après les mesures satellitaires, fiables et qui couvrent
complètement la surface du globe, aucun la tendance est plutôt à
la stagnation, et même à la diminution des températures depuis une
décennie.
2001/trend/plot/rss/from:1995
1995-2012: +0,42°C / décennie
2001-2012: -0.56°C / décennie
</mode objectif>
Merci pour l'info.

Il y en a qui ont de la chance, ils vont pouvoir enfin utiliser
"réchauffiste" à bon essient (ça reste cucul comme mot, mais bon).

Je rappelle qu'il y a quelques années, ceux qui traitaient les autres
de réchauffistes étaient des gens qui disaient que ça se réchauffait
(comme les "réchauffistes"), mais que c'était un phénomène naturel. Le
mot "réchauffiste" dans ce contexte était donc totalement ridicule.

2 remarques :

- ceux qui se prévalaient de leurs nombreux diplômes scientifiques et
qui disaient que ça se réchauffait de manière naturelle tout en se
moquant grassement de ceux qui disaient autre chose, sont donc des
charlatans puisque ça se refroidi.

- est-ce que ça signifie que les mesures imposées à coup de fouet par
les fascistes écolos ont été efficaces ? (là il y a une pointe
d'ironie, mais on peut aussi se poser la question de quoi fait quoi,
pour quand la courbe s'inversera)
--
siger
jc_lavau
2012-12-30 13:54:08 UTC
Permalink
Post by siger
à bon essient (ça reste cucul comme mot, mais bon).
Très très cucule, ta maltraitance envers la langue française.
--
Le contrat social du scientifique inclut le mandat de se piloter
en exactitude : le système de production des connaissances,
il est présumé le piloter en exactitude et non en traditions, ni
en stratégies de pouvoir, ni en narcissisme, ni en corruption.
Elohan
2012-12-30 16:54:51 UTC
Permalink
Post by siger
- ceux qui se prévalaient de leurs nombreux diplômes scientifiques et
qui disaient que ça se réchauffait de manière naturelle tout en se
moquant grassement de ceux qui disaient autre chose, sont donc des
charlatans puisque ça se refroidi.
Tu te relis ?
Post by siger
Ceux qui se préval*aient* (...) ça se refroi*dit*.
- est-ce que ça signifie que les mesures imposées à coup de fouet par
les fascistes écolos ont été efficaces ?
Ben non.
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.

D'ailleurs, de 1945 à 1975, la taux de CO2 *augmentait* tandis que la
température moyenne *baissait.*
Mais ça évidemment, les militants de la cause carboniste osent rarement
en parler. C'est un signe caractéristique de malhonnêteté.

Loading Image...
siger
2012-12-30 17:26:02 UTC
Permalink
Post by Elohan
Post by siger
- ceux qui se prévalaient de leurs nombreux diplômes
scientifiques et
qui disaient que ça se réchauffait de manière naturelle tout en
se moquant grassement de ceux qui disaient autre chose, sont donc
des charlatans puisque ça se refroidi.
Tu te relis ?
Post by siger
Ceux qui se préval*aient* (...) ça se refroi*dit*.
C'est correct. Il y a aussi "disaient" et "réchauffait".
Post by Elohan
(...)
D'ailleurs, de 1945 à 1975, la taux de CO2 *augmentait* tandis que
la température moyenne *baissait.*
Mais ça évidemment, les militants de la cause carboniste osent
rarement en parler. C'est un signe caractéristique de
malhonnêteté.
Utiliser des données de cette manière est également malhonnête, ça a
même un nom, que j'ai oublié.

"la cause carboniste", encore une invention. Finalement, ce qui a le
plus progressé le plus dans cette histoire, c'est notre vocabulaire :

- CO2 = carbone, avec tous ces dérivés (empreinte carbone, carboné
etc.)
- observer un réchauffement et dire que c'est la faute de l'honne =
être réchauffiste
- observer le même réchauffement mais dire que c'est naturel = être
anti-réchauffiste
- observer que ce ne se réchauffe pas = aussi être anti-réchauffiste
- sauver la planète / c'est bon pour la planète = vague notion
d'envisager de ne pas trop polluer (remplace "environnement", tout
aussi ambigu)
- et là : "la cause carboniste" !

Match nul dans le ridicule, quelle que soit son opinion sur le sujet.
(Et je me demande d'ailleurs bien pourquoi c'est une question
d'opinion)
Le point commun de tous ces nouveaux mots ou expression est leur flou :
on peut leur faire dire des tas de choses, et c'est bien pratique quand
on ne sait pas trop de quoi on parle.



On a aussi de nouvelles notions :
- le carbone (comprendre "le CO2", hein) est un poison
- c'est même le seul poison qui existe sur terre et qui mérite une
attention.
- Dès qu'un écolo tente un petit pet au milieu d'un vacarme
assourdissant de pollueurs, immédiatement il est traité de fasciste
insuportablement bruyant

On a eu aussi "la taxe carbone" qui autorise toutes les dérives.

Finalement, cette histoire n'est qu'un prétexte pour se quereller, tout
lemonde se foutant de savoir quelle est la vérité.
--
siger
Nicolas Krebs
2013-01-03 19:45:11 UTC
Permalink
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.

Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et
la plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
gordon
2013-01-03 21:10:07 UTC
Permalink
Post by Nicolas Krebs
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.
Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et
la plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
tiens, le klebs est devenu solariste :)

G.
Elohan
2013-01-04 19:21:48 UTC
Permalink
Post by gordon
Post by Nicolas Krebs
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.
Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et
la plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
tiens, le klebs est devenu solariste :)
Oui, c'est amusant. Quand la température montait, il était déplacé et
même éhonté d'évoquer autre chose que les gaz à effet de serre. Mais
maintenant que ça ne chauffe plus...
gordon
2013-01-04 22:34:26 UTC
Permalink
Post by gordon
Post by Nicolas Krebs
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.
Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et
la plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
tiens, le klebs est devenu solariste :)
Oui, c'est amusant. Quand la température montait, il était déplacé et même
éhonté d'évoquer autre chose que les gaz à effet de serre. Mais maintenant
que ça ne chauffe plus...
Pourtant en 2007, après 10 ans de stagnation l'explication des plus grand
"scientifiques" officiels du climat que le klebs vénère n'avait pas encore
découvert le soleil : Loading Image...

Et puis je me demande aussi ... si le soleil joue un rôle prépondérant, cela
a dû se voir pendant le minimum de Maunder ?

Loading Image...

Ah ben non, c'est tout flat, pas d'optimum medieval, pas de petit age
glacière. Non vraiment, je ne vois pas ce qui pourait faire penser que le
soleil à un effet prépondérant sur le climat et les plus grands
"scientifiques" officiels du climat pensent comme moi.

... quelle bande d'escrocs. Et maintenant, ils veulent nous faire croire
qu'ils sont capable de dicerner l'effet des différents facteurs alors qu'il
y a 4 ans, ils niaient l'existence de certain d'entre eux.

Le plus étonant c'est que ça marche encore, le stock de cons prets à se
faire entuber semble inépuisable.

G.
Achille Talon
2013-01-03 21:11:56 UTC
Permalink
Post by Nicolas Krebs
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.
Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et la
plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
On va dire que c'est la faute aux aérosols. Ils justifient tous les écarts
entre les modèles et l'observation.
Paul Aubrin
2013-01-04 04:22:37 UTC
Permalink
Post by Nicolas Krebs
Post by Elohan
Le taux de CO2 continue à augmenter, tandis que la température moyenne
stagne.
Juste une question.
Durant une décennie (années 2000-2010), la température moyenne terrestre
a stagné. Pendant une décennie, la Terre a subi la plus longue et la
plus profonde période d'activité solaire depuis environ un siècle.
Comment est-il possible que la température n'ai pas baissé ?
Une explication possible: parce que la température de la la Terre est
pour plus des 2/3 la température des océans.
robby
2012-12-30 16:32:26 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/from:2001/trend/plot/rss/from:1995
il faut etre d'assez mauvaise foi (ou inculte en maths) pour utiliser
une décenie brute de cette courbe ultra-fluctuante: il suffirait de bien
choisir son mois de depart pour avoir à volonté une maxi hausse ou maxi
baisse décennale.

une courbe aussi fluctuante doite etre considérée comme une "courbe
épaisse", i.e. une enveloppe à l'interieur de laquelle les fluctuations
représentant une forme d'incertitude (fluctuations naturelles).
Sur une décennie, tout ce qu'on peut faire avec cette courbe, c'est une
régression linéaire, ou mieux, un gros lissage puis un fit.


De même, si on ne selectionne pas comme ici a posteriori la sous-série
qui arrange, mais qu'on regarde toutes la courbe disponible sur ce site,
il faut etre d'assez mauvaise foi pour ne pas constater de hausse
(d'environ 0.3 degrés):
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss
(mais je ne sais pas jusqu'à quelle échelle de temps vont les
fluctuations naturelles, cycles de Milankovitch mis à part. s'il des
longueurs de 40-50 ans sont possibles, alors cette courbe seule n'est
pas assez longue pour conclure quoi que ce soit).
--
Fabrice
Paul Aubrin
2012-12-30 16:44:17 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Paul Aubrin
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/
from:2001/trend/plot/rss/from:1995
Post by robby
il faut etre d'assez mauvaise foi (ou inculte en maths) pour utiliser
une
Post by robby
décenie brute de cette courbe ultra-fluctuante: il suffirait de bien
choisir son mois de depart pour avoir à volonté une maxi hausse ou maxi
baisse décennale.
Les maths, ça va (allait). Il n'y a pas de mauvaise foi, les pentes ne
sont pas significatives, ni sur 10 ans ni sur 20 ans. Elles devraient
l'être si les "projections" du GIEC étaient correctes.
robby
2012-12-30 17:38:18 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Les maths, ça va (allait). Il n'y a pas de mauvaise foi, les pentes ne
sont pas significatives, ni sur 10 ans ni sur 20 ans. Elles devraient
l'être si les "projections" du GIEC étaient correctes.
pourquoi ?
tant que les fluctuations rapides sont de l'ordre du degré, on ne peut
pas relier comme ça 2 points sous reserve qu'ils sont espacés de 10 ans
pour en tirer ce que donnerait une régression linéaire, par exemple !
Post by Paul Aubrin
les pentes ne sont pas significatives, ni sur 10 ans ni sur 20 ans.
regarde mieux:
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/
fait une regression lineaire sur la duree (raisonnable) que tu veux, on
trouve une pente significative, dans les 0.1 degré par decennie

je ne sais plus, que projetais le GIEC comme pente dans les scénario min
et max ?
entre 1,8 et 3,4 °C sur 50 ans, non ?
--
Fabrice
Paul Aubrin
2012-12-30 18:14:13 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Paul Aubrin
Les maths, ça va (allait). Il n'y a pas de mauvaise foi, les pentes ne
sont pas significatives, ni sur 10 ans ni sur 20 ans. Elles devraient
l'être si les "projections" du GIEC étaient correctes.
pourquoi ?
Parce que le rapport pour les décideurs du GIEC dit que le CO2 est le
facteur prépondérant de la variation des températures et qu'il provoque
une augmentation de température d'environ 0,3°C par décennie. Un facteur
prépondérant ne peut pas être annulé, comme on l'observe dans les faits,
par des facteurs mineurs.
Les projections du GIEC, ceux du FAR, puis du SAR, puis du TAR puis de
l'AR4, sont démenties par les températures réellement mesurées qui
sortent totalement de la fourchette prévue par les modèles.
Post by robby
tant que les fluctuations rapides sont de l'ordre du degré, on ne peut
pas relier comme ça 2 points sous reserve qu'ils sont espacés de 10 ans
pour en tirer ce que donnerait une régression linéaire, par exemple !
Post by Paul Aubrin
les pentes ne sont pas significatives, ni sur 10 ans ni sur 20 ans.
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/
fait une regression lineaire sur la duree (raisonnable) que tu veux, on
trouve une pente significative, dans les 0.1 degré par decennie
Tout d'abord, il y a à peine plus de trente ans de données satellitaires,
impossible de faire des tendances 50 ans. Les séries terrestres ne sont
pas très fiables dans le passé (très peu d'informations sur l'Afrique,
l'hémisphère sud).

Voici la tendance à 30 ans glissants entre 1850 et maintenant, en quoi
notre période est-elle si exceptionnelle?

http://cjoint.com/?BLEsICOiuNR
Post by robby
je ne sais plus, que projetais le GIEC comme pente dans les scénario min
et max ?
entre 1,8 et 3,4 °C sur 50 ans, non ?
Il n'y a aucune raison d'examiner les scénarios min et max, on sait
exactement comment la concentration en CO2 de l'atmosphère dans le passé
a évolué: selon le scénario le plus pessimiste du GIEC et son sait
comment les températures on évolué, elles ont stagné.
anyone
2012-12-30 18:22:42 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Les projections du GIEC, ceux du FAR, puis du SAR, puis du TAR puis de
l'AR4, sont démenties par les températures réellement mesurées qui
sortent totalement de la fourchette prévue par les modèles.
Et si la réalité était fausse, c'est peut-être là l'erreur :-)
Elohan
2012-12-30 17:03:57 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss/from:2001/trend/plot/rss/from:1995
il faut etre d'assez mauvaise foi (ou inculte en maths) pour utiliser une
décenie brute de cette courbe ultra-fluctuante: il suffirait de bien choisir
son mois de depart pour avoir à volonté une maxi hausse ou maxi baisse
décennale.
une courbe aussi fluctuante doite etre considérée comme une "courbe épaisse",
i.e. une enveloppe à l'interieur de laquelle les fluctuations représentant
une forme d'incertitude (fluctuations naturelles).
Sur une décennie, tout ce qu'on peut faire avec cette courbe, c'est une
régression linéaire, ou mieux, un gros lissage puis un fit.
De même, si on ne selectionne pas comme ici a posteriori la sous-série qui
arrange, mais qu'on regarde toutes la courbe disponible sur ce site, il faut
etre d'assez mauvaise foi pour ne pas constater de hausse (d'environ 0.3
degrés): http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss
(mais je ne sais pas jusqu'à quelle échelle de temps vont les fluctuations
naturelles, cycles de Milankovitch mis à part. s'il des longueurs de 40-50
ans sont possibles, alors cette courbe seule n'est pas assez longue pour
conclure quoi que ce soit).
Bis repetita:
http://www.climate4you.com/images/GISS%20GlobalMonthlyTempSince1958%20AndCO2.gif

Ça nous fait grosso modo +0.4°C sur les 50 dernières années, ce qui
commence à constituer une bonne période de référence.

Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.

Et la décorrélation avec le taux de CO2 est manifeste.

Mais le GIEC annonce pourtant toujours une hausse d'environ +3°C en 100
ans comme "meilleure estimation."

Ne commences-tu pas à voir qu'il y a quelques problèmes de crédibilité
dans cette estimation ?
siger
2012-12-30 17:35:46 UTC
Permalink
Post by Elohan
http://www.climate4you.com/images/GISS%20GlobalMonthlyTempSince1958
%20AndCO2.gif
le lien ne marche pas.
Post by Elohan
Ça nous fait grosso modo +0.4°C sur les 50 dernières années, ce
qui commence à constituer une bonne période de référence.
Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.
Et la décorrélation avec le taux de CO2 est manifeste.
Mais le GIEC annonce pourtant toujours une hausse d'environ +3°C
en 100 ans comme "meilleure estimation."
Où est l'incompatibilité ?
--
siger
robby
2012-12-30 17:41:32 UTC
Permalink
Post by Elohan
http://www.climate4you.com/images/GISS%20GlobalMonthlyTempSince1958%20AndCO2.gif
ton lien marche pas, et on discutait deja autour d'une courbe (qui
marche): http://www.woodfortrees.org/plot/rss/
Post by Elohan
Ça nous fait grosso modo +0.4°C sur les 50 dernières années, ce qui
commence à constituer une bonne période de référence.
voila
Post by Elohan
Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.
non, c'est de la mauvaise foi de dire ça, comme je l'expliquait dans le
post que tu n'a pas lu.
Post by Elohan
Ne commences-tu pas à voir qu'il y a quelques problèmes de crédibilité
dans cette estimation ?
pas à partir de ce que tu donne comme element ici, en tout cas.
--
Fabrice
Elohan
2012-12-30 18:29:00 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Elohan
http://www.climate4you.com/images/GISS%20GlobalMonthlyTempSince1958%20AndCO2.gif
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/
Post by Elohan
Ça nous fait grosso modo +0.4°C sur les 50 dernières années, ce qui
commence à constituer une bonne période de référence.
voila
Post by Elohan
Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.
non, c'est de la mauvaise foi de dire ça, comme je l'expliquait dans le post
que tu n'a pas lu.
Je l'ai lu. Voilà le graphique identique à "mon lien qui ne marche pas"
(pour l'instant):
http://ncwatch.typepad.com/.a/6a00d83451e28a69e2014e882b0794970d-500wi
Elohan
2012-12-30 18:57:22 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Elohan
http://www.climate4you.com/images/GISS%20GlobalMonthlyTempSince1958%20AndCO2.gif
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/
Post by Elohan
Ça nous fait grosso modo +0.4°C sur les 50 dernières années, ce qui
commence à constituer une bonne période de référence.
voila
Post by Elohan
Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.
non, c'est de la mauvaise foi de dire ça, comme je l'expliquait dans le
post que tu n'a pas lu.
Je l'ai lu. Voilà le graphique identique à "mon lien qui ne marche pas" (pour
http://ncwatch.typepad.com/.a/6a00d83451e28a69e2014e882b0794970d-500wi
La même en plus grand et plus lisible:

Loading Image...
Elohan
2012-12-31 15:12:49 UTC
Permalink
Post by Elohan
Post by Elohan
Post by robby
Post by Elohan
Et les 10 dernières années ont vu la température stagner, sinon
légèrement décliner.
non, c'est de la mauvaise foi de dire ça, comme je l'expliquait dans le
post que tu n'a pas lu.
Je l'ai lu. Voilà le graphique identique à "mon lien qui ne marche pas"
http://ncwatch.typepad.com/.a/6a00d83451e28a69e2014e882b0794970d-500wi
http://2.bp.blogspot.com/-y-FE0br5Tgc/TW0YBR8xThI/AAAAAAAAAa8/f1t-hWQ0DBQ/s1600/correlation_co2_temp_HadCRUT.jpg
Bon évidemment, plus de Robby. Restent les faits têtus: les 10
dernières années ont vu la température stagner, sinon légèrement
décliner.
robby
2013-01-01 14:24:55 UTC
Permalink
Post by Elohan
Bon évidemment, plus de Robby.
bin je te signale qu'il existe un genre de truc qui s'appelle
"réveillon", et qui tend a tenir un temps éloigné du net les gens qui
ont une famille et/ou des amis et/ou des ados a véhiculer alentours... :-)
--
Fabrice
robby
2013-01-01 14:22:39 UTC
Permalink
Post by Elohan
http://2.bp.blogspot.com/-y-FE0br5Tgc/TW0YBR8xThI/AAAAAAAAAa8/f1t-hWQ0DBQ/s1600/correlation_co2_temp_HadCRUT.jpg
merci.
A part ça, je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une
proportionnalité directe entre hausse des temperatures et du CO2 (est-ce
que le GIEC le prétend ?), vu que le réservoir océanique induit une
énorme inertie et donc un retard.
--
Fabrice
anyone
2013-01-01 14:38:41 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Elohan
http://2.bp.blogspot.com/-y-FE0br5Tgc/TW0YBR8xThI/AAAAAAAAAa8/f1t-hWQ0DBQ/s1600/correlation_co2_temp_HadCRUT.jpg
merci.
A part ça, je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une
proportionnalité directe entre hausse des temperatures et du CO2 (est-ce
que le GIEC le prétend ?), vu que le réservoir océanique induit une
énorme inertie et donc un retard.
Ce retard est connu (pas de moi, désolé), puisque certains font des
prévisions pour 2050, ou alors, il y a un truc que je n'ai pas pigé.
Michel
2013-01-01 15:47:19 UTC
Permalink
Post by robby
A part ça, je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une
proportionnalité directe entre hausse des temperatures et du CO2 (est-ce
que le GIEC le prétend ?), vu que le réservoir océanique induit une
énorme inertie et donc un retard.
Le passé (paléotempératures et composition de l'atmosphère)
montre que ce retard est une avance de quelques siècles.

M
Elohan
2013-01-02 18:31:58 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Elohan
http://2.bp.blogspot.com/-y-FE0br5Tgc/TW0YBR8xThI/AAAAAAAAAa8/f1t-hWQ0DBQ/s1600/correlation_co2_temp_HadCRUT.jpg
merci.
A part ça, je ne vois pas pourquoi il devrait y avoir une proportionnalité
directe entre hausse des temperatures et du CO2
Il va falloir dire ça à ceux pour qui 10 jours de météo douce suffit
pour invoquer le rôle anthropique (cf Corinne Lepage récemment), mais
pour qui 10 ans de divergence "ça veut rien dire..."

Ou même ceux qui insultaient les sceptiques sur la base d'un certain
parallèlisme des courbes dans les années 1980 et 1990, mais qui sont
absolument incapable d'expliquer les périodes de baisse de
températures.
Post by robby
(est-ce que le GIEC le
prétend ?)
L'évolution réelles des températures donne un plateau qui n'est pas du
tout en adéquation avec les projections moyennes du GIEC d'une
élévation de quelques degrés sur une centaine d'années. Cf 1er
graphique:
http://www.contrepoints.org/2012/12/17/108290-le-giec-admet-a-son-tour-le-role-predominant-du-soleil
Paul Aubrin
2012-12-30 17:04:54 UTC
Permalink
Post by robby
De même, si on ne selectionne pas comme ici a posteriori la sous-série
qui arrange, mais qu'on regarde toutes la courbe disponible sur ce site,
il faut etre d'assez mauvaise foi pour ne pas constater de hausse
http://www.woodfortrees.org/plot/rss/from:1995/trend/plot/rss (mais je
ne sais pas jusqu'à quelle échelle de temps vont les fluctuations
naturelles, cycles de Milankovitch mis à part. s'il des longueurs de
40-50 ans sont possibles, alors cette courbe seule n'est pas assez
longue pour conclure quoi que ce soit).
Pour me faire une idée, j'avais calculé la pente de la droite de
régression linéaire sur 120 mois, mois par mois depuis 1850 à nos jours
en utilisant la série HADCRU3. Un simple tableau suffit. Cela fait une
dizaine d'année que cette pente décroit (décélération) et elle est
récemment devenue négative.
Les variations de cette pente à la fin du 20ème siècle et au début du
21ème n'ont rien de particulièrement remarquable. Il y en a eu de plus
brutales autour de 1946.
Si l'on refait l'exercice sur 360 mois (30 ans), les variations sont
retardées, mais la décélération est manifeste aussi. Il faudrait être
singulièrement de parti pris pour ne pas le remarquer.
Les deux courbes montrent une périodicité d'un peu plus de 60 ans. Nous
sommes à la fin d'une période de réchauffement, ou plutôt dans la
première partie de la pente descendante.

Tendance sur 30 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEscEmhdCT

Tendance sur 10 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEsd4s1oZk
Elohan
2012-12-30 17:29:40 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Pour me faire une idée, j'avais calculé la pente de la droite de
régression linéaire sur 120 mois, mois par mois depuis 1850 à nos jours
en utilisant la série HADCRU3. Un simple tableau suffit. Cela fait une
dizaine d'année que cette pente décroit (décélération) et elle est
récemment devenue négative.
Les variations de cette pente à la fin du 20ème siècle et au début du
21ème n'ont rien de particulièrement remarquable. Il y en a eu de plus
brutales autour de 1946.
Si l'on refait l'exercice sur 360 mois (30 ans), les variations sont
retardées, mais la décélération est manifeste aussi. Il faudrait être
singulièrement de parti pris pour ne pas le remarquer.
Les deux courbes montrent une périodicité d'un peu plus de 60 ans. Nous
sommes à la fin d'une période de réchauffement, ou plutôt dans la
première partie de la pente descendante.
Tendance sur 30 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEscEmhdCT
Tendance sur 10 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEsd4s1oZk
Il doit y avoir une erreur de manip. Les deux liens montrent le même
graphique.
Paul Aubrin
2012-12-30 17:35:04 UTC
Permalink
Post by Elohan
Post by Paul Aubrin
Pour me faire une idée, j'avais calculé la pente de la droite de
régression linéaire sur 120 mois, mois par mois depuis 1850 à nos jours
en utilisant la série HADCRU3. Un simple tableau suffit. Cela fait une
dizaine d'année que cette pente décroit (décélération) et elle est
récemment devenue négative.
Les variations de cette pente à la fin du 20ème siècle et au début du
21ème n'ont rien de particulièrement remarquable. Il y en a eu de plus
brutales autour de 1946.
Si l'on refait l'exercice sur 360 mois (30 ans), les variations sont
retardées, mais la décélération est manifeste aussi. Il faudrait être
singulièrement de parti pris pour ne pas le remarquer.
Les deux courbes montrent une périodicité d'un peu plus de 60 ans. Nous
sommes à la fin d'une période de réchauffement, ou plutôt dans la
première partie de la pente descendante.
Tendance sur 30 ans 1850-2012 http://cjoint.com/?0LEscEmhdCT
Tendance sur 10 ans 1850-2012 http://cjoint.com/?0LEsd4s1oZk
Il doit y avoir une erreur de manip. Les deux liens montrent le même
graphique.
Sur trente ans glissants.

http://cjoint.com/?BLEsICOiuNR
robby
2012-12-30 17:51:58 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Si l'on refait l'exercice sur 360 mois (30 ans), les variations sont
retardées, mais la décélération est manifeste aussi. Il faudrait être
singulièrement de parti pris pour ne pas le remarquer.
Les deux courbes montrent une périodicité d'un peu plus de 60 ans. Nous
sommes à la fin d'une période de réchauffement, ou plutôt dans la
première partie de la pente descendante.
Tendance sur 30 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEscEmhdCT
Tendance sur 10 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEsd4s1oZk
cool. effectivement ça repond a ma question des echelles de fluctuations
naturelles: il y en a clairement une de l'ordre de la 12zaine d'annee
(cycles solaires ?) et une de l'ordre de la 60taine (cause ?) (voire une
de l'ordre d'un gros siecle).

Donc ça dit bien qu'on ne peut pas naivement regarder la courbe sur des
periodes courtes (meme apres lissage) pour escompter une confirmation ou
infirmation.

une regression lin sur toutes tes donnees donne de l'ordre de 0.01 par
siecle... ce qui est effectivement peu.
--
Fabrice
Elohan
2012-12-30 18:25:26 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Paul Aubrin
Si l'on refait l'exercice sur 360 mois (30 ans), les variations sont
retardées, mais la décélération est manifeste aussi. Il faudrait être
singulièrement de parti pris pour ne pas le remarquer.
Les deux courbes montrent une périodicité d'un peu plus de 60 ans. Nous
sommes à la fin d'une période de réchauffement, ou plutôt dans la
première partie de la pente descendante.
Tendance sur 30 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEscEmhdCT
Tendance sur 10 ans 1850-2012
http://cjoint.com/?0LEsd4s1oZk
cool. effectivement ça repond a ma question des echelles de fluctuations
naturelles: il y en a clairement une de l'ordre de la 12zaine d'annee (cycles
solaires ?) et une de l'ordre de la 60taine (cause ?) (voire une de l'ordre
d'un gros siecle).
Donc ça dit bien qu'on ne peut pas naivement regarder la courbe sur des
periodes courtes (meme apres lissage) pour escompter une confirmation ou
infirmation.
Bienvenue parmi les sceptiques.
Post by robby
une regression lin sur toutes tes donnees donne de l'ordre de 0.01 par
siecle... ce qui est effectivement peu.
En effet.
Christian Navis
2012-12-30 13:17:07 UTC
Permalink
Post by siger
Merci pour cette illustration :-)
Je vous en prie, c'est sans copyright, usez-en à bon escient. :D
--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Elohan
2012-12-30 13:45:55 UTC
Permalink
Reste le cas des atolls, dont les Maldives, en supposant que l'hypothétique
montée des eaux serait rapide et partout identique.
Ils y perdraient sans doute quelques plages, mais tous les atolls
ont déjà subi des cyclones ou des tsunamis avec des vagues de plus
d'un mètre et n'ont pas été engloutis.
On se souvient du cinéma réalisé par le gouvernement des Maldives peu
avant le sommet de Copenhague fin 2009: une réunion ministérielle sous
l'eau, "visant à attirer l'attention sur les dangers du réchauffement
climatique pour cet archipel de l'océan indien".
http://www.lexpress.fr/24henimage/gouvernement-en-eaux-troubles_795193.html

Ils y croient tellement peu eux-mêmes qu'ils viennent encore d'ouvrir
un aéroport:
http://en.wikipedia.org/wiki/Kooddoo_Airport

Seulement, y'a bon les subventions.
Il faut bien investir dans les infrastructures destinées à acheminer
les vilains navions qui font rien qu'à émettre du CO2.
Christian Navis
2012-12-30 14:04:05 UTC
Permalink
Post by Elohan
Seulement, y'a bon les subventions.
Il faut bien investir dans les infrastructures destinées à acheminer les
vilains navions qui font rien qu'à émettre du CO2.
Aux Maldives, ils ont fait mieux !
Afin de développer le tourisme, ils ont créé des îles artificielles
en recouvrant des platiers affleurants de blocs de béton, avec un peu
de terre par dessus. Et des cocotiers pour faire joli.
Hauteur moyenne de ces structures : de 2 à 5 m.
Euréka ! Quand la submersion commencera, on a la technique pour éviter
waterworld.

Sinon, il y a plus naturel : si la montée des eaux se fait sur 1
siècle, comme d'aucuns rectifient à présent, la pousse du corail vers
la lumière pourrait compenser la perte de volume et de surface émergée.
A condition de n'avoir pas été assez couillon pour tuer les madrépores
avec du béton. :-(
--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
robby
2012-12-30 16:21:03 UTC
Permalink
Sinon, il y a plus naturel : si la montée des eaux se fait sur 1 siècle,
comme d'aucuns rectifient à présent, la pousse du corail vers la lumière
pourrait compenser la perte de volume et de surface émergée.
je ne suis pas sûr qu'il pousse si vite. Et puis c'est valable pour la
barre coralienne des atolls (si bonne santé), mais pas pour le sol de
l'atoll qui s'appuie sur le corail mort.

Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude), et donc de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de
problemes aux animaux utilisant des sécrétions calcaires (coquillages et
coraux). Et ce, dans des proportions encore plus difficile à estimer.
--
Fabrice
Paul Aubrin
2012-12-30 16:34:51 UTC
Permalink
Post by robby
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude), et donc de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de
problemes aux animaux utilisant des sécrétions calcaires (coquillages et
coraux). Et ce, dans des proportions encore plus difficile à estimer.
Le CO2 se dissout mieux dans l'eau froide.

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/gazDiss.html
robby
2012-12-30 17:30:58 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude), et donc de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de
problemes aux animaux utilisant des sécrétions calcaires (coquillages et
coraux). Et ce, dans des proportions encore plus difficile à estimer.
Le CO2 se dissout mieux dans l'eau froide.
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/gazDiss.html
ah ok, c'est marrant !

anyway, reste que si la proportion de CO2 augmente dans l'air, elle
augmente aussi dans l'eau (d'ailleurs on est actuellement hors
équilibre, les océans sont en déficit par rapport à l'atmosphere et
commencent juste à augmenter en CO2, il y a un temps de reaction long).

par contre du coup pour les eaux de surface, faut voir ce qui l'emporte
comme effet... si tant est qu'on voisine la saturation, parceque quand
meme, la proportion de CO2 est infime (par rapport à ce qu'on fait
entrer à température ambiante dans de la limonade ou du coca), donc
l'effet de baisse de saturation avec la température ne joue possiblement
aucun role.
--
Fabrice
Paul Aubrin
2012-12-30 17:37:52 UTC
Permalink
Post by robby
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude), et donc de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de
problemes aux animaux utilisant des sécrétions calcaires (coquillages
et coraux). Et ce, dans des proportions encore plus difficile à
estimer.
Le CO2 se dissout mieux dans l'eau froide.
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/gazDiss.html
ah ok, c'est marrant !
Ce n'est pas marrant, c'est de la physique.
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
siger
2012-12-30 18:07:44 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation
du CO2 dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud
dans eau + chaude)
Le CO2 se dissout mieux dans l'eau froide.
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/gazDiss.html
ah ok, c'est marrant !
Ce n'est pas marrant, c'est de la physique.
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
Quand je parlais de querelle, voilà une illustration. Sur un autre
sujet vous auriez pensé que c'était une simple erreur.
--
siger
Paul Aubrin
2012-12-30 18:54:00 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Post by Paul Aubrin
Post by robby
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude)
Le CO2 se dissout mieux dans l'eau froide.
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/ecosys/gazDiss.html
ah ok, c'est marrant !
Ce n'est pas marrant, c'est de la physique.
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
Quand je parlais de querelle, voilà une illustration. Sur un autre sujet
vous auriez pensé que c'était une simple erreur.
Venant d'une personne généralement bienveillante, j'aurais sans doute
omis la deuxième phrase dans ma réponse. Mais je n'aurais pu m'empêcher
de reconnaître un des thèmes favoris, et à juste titre controversé, de
nos écologistes.
siger
2012-12-30 19:23:29 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by siger
Post by Paul Aubrin
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
Quand je parlais de querelle, voilà une illustration. Sur un
autre sujet vous auriez pensé que c'était une simple erreur.
Venant d'une personne généralement bienveillante, j'aurais sans
doute omis la deuxième phrase dans ma réponse.
C'est donc la guerre.
Post by Paul Aubrin
Mais je n'aurais pu
m'empêcher de reconnaître un des thèmes favoris, et à juste titre
controversé, de nos écologistes.
Après tout, vous avez raison de venir par ici, la science de comptoir y
a une bonne place, même si plusieurs le regrettent.
--
siger
Paul Aubrin
2012-12-30 20:12:45 UTC
Permalink
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Post by siger
Post by Paul Aubrin
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
Quand je parlais de querelle, voilà une illustration. Sur un autre
sujet vous auriez pensé que c'était une simple erreur.
Venant d'une personne généralement bienveillante, j'aurais sans doute
omis la deuxième phrase dans ma réponse.
C'est donc la guerre.
Non pas vraiment, si vous souhaitez des débats constructifs ils vous est
possible d'avoir une attitude différente.
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Mais je n'aurais pu m'empêcher de reconnaître un des thèmes favoris, et
à juste titre controversé, de nos écologistes.
Après tout, vous avez raison de venir par ici, la science de comptoir y
a une bonne place, même si plusieurs le regrettent.
Effectivement, l'écologie est une science. Mais il ne faut pas la
confondre avec l'écologie des écologistes qui n'est pas une science, mais
une idéologie qu'ils aiment à faire passer pour fondée scientifiquement.
siger
2012-12-30 20:38:17 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by siger
C'est donc la guerre.
Non pas vraiment, si vous souhaitez des débats constructifs ils
vous est possible d'avoir une attitude différente.
De quelle attitude parlez vous ? J'ai l'impression que vous vous
trompez d'interlocuteur.
Post by Paul Aubrin
Post by siger
Post by Paul Aubrin
Mais je n'aurais pu m'empêcher de reconnaître un des thèmes
favoris, et à juste titre controversé, de nos écologistes.
Après tout, vous avez raison de venir par ici, la science de
comptoir y a une bonne place, même si plusieurs le regrettent.
Effectivement, l'écologie est une science. Mais il ne faut pas la
confondre avec l'écologie des écologistes qui n'est pas une
science,
qui en doute ?
Post by Paul Aubrin
mais une idéologie qu'ils aiment à faire passer pour
fondée scientifiquement.
Pure invention.

Merci pour cet exemple de "science populiste", expression que j'invente
mais qui correspond à quelque chose que je connaissais peu avant
d'arriver sur f.s.z. et que j'observe beaucoup depuis :
"sous couverts de mots scientifiques on affirme gratuitement des
choses"
et "on invente des choses qu'auraient dit nos adversaires pour les
discréditer gratuitement et pour faire croire qu'on a quelque chose à
leur répondre".
Une pseudo-science généraliste, en quelque sorte.

Le paradoxe est que la zététique est justement une démarche visant à
débusquer les pseudo-sciences.

À moins que vous arriviez à trouver un texte d'un élu écolo qui dit que
son programme politique "est une science".
--
siger
robby
2013-01-01 14:20:07 UTC
Permalink
Post by Paul Aubrin
Post by Paul Aubrin
Post by robby
ah ok, c'est marrant !
Ce n'est pas marrant, c'est de la physique.
C'était juste pour signaler que vous régurgitiez assez mal votre credo.
Quand je parlais de querelle, voilà une illustration. Sur un autre sujet
vous auriez pensé que c'était une simple erreur.
Venant d'une personne généralement bienveillante, j'aurais sans doute
omis la deuxième phrase dans ma réponse. Mais je n'aurais pu m'empêcher
de reconnaître un des thèmes favoris, et à juste titre controversé, de
nos écologistes.
c'est moi l'ecolo ? premiere nouvelle ! :-)

je n'ai pas de crédo.
juste, j'ai un "a priori raisonnable bien que pas illimité" conservatif
comme l'est celui de la science, c'est a dire que s'agissant de tout un
ensemble de scientifiques professionnels qui font leur boulot (je parle
pas des futurologues, ecolos, politiques et journalistes qui
grenouillent autour),et qui s'appuient sur les travaux validés
précédants, je ne considère pas qu'un simple avis ou théorie alternative
sur un forum de personnes qui s'interessent en amateur et pensent
trouver un probleme suffit a annuler le boulot des premiers. En clair,
l'erreur est toujours possible, mais ça demande un peu plus qu'une
simple reconstruction personnelle de courbe.

par ailleurs, quelque soit mon avis (quand j'en ai un), ça m'interesse
primalement de comprendre les arguments (de bonne foi) de part et
d'autre, et je m'insurge contre les arguments faux de part et d'autre.
Et en passant, lire, et me voir eventuellement rectifier de possibles
petites erreurs de ma part, me permet d'accroitre ma compréhension
générale de la physique "de base" (avant meme celle du sujet du fil), ce
qui est le but premier recherché par la lecture de ces forums.
--
Fabrice
jc_lavau
2013-01-01 15:05:56 UTC
Permalink
Post by robby
juste, j'ai un "a priori raisonnable bien que pas illimité" conservatif
comme l'est celui de la science, c'est a dire que s'agissant de tout un
ensemble de scientifiques professionnels qui font leur boulot
Il y aurait possiblement une divergence entre "faire son boulot" et
faire son business.

Quand ceux qui font leur business déchaînent leur violence verbale et
leurs violences physiques ou bureaucratiques, j'ai les
neurotransmetteurs mis en alerte. L'expérience m'a appris que l'entrée
en paranoïa, non seulement à l'échelle individuelle, mais aussi à
l'échelle groupale et institutionnelle, se déclenche quand l'individu
(resp. le groupe, l'institution) perçoit qu'il/elle a accumulé trop
d'inavouables pour maintenir sa façade, et redoute d'être démasqué(e).
Alerté, je me mets à chercher ces inavouables, ces fraudes et ces
délits ou crimes. Ils y sont bien.
On a déjà donné la liste des fraudes prouvées, et des fautes
professionnelles accumulées. Répéter encore une fois est fastidieux.
--
Le contrat social du scientifique inclut le mandat de se piloter
en exactitude : le système de production des connaissances,
il est présumé le piloter en exactitude et non en traditions, ni
en stratégies de pouvoir, ni en narcissisme, ni en corruption.
Elohan
2013-01-02 18:41:59 UTC
Permalink
Post by robby
je n'ai pas de crédo.
juste, j'ai un "a priori raisonnable bien que pas illimité" conservatif comme
l'est celui de la science, c'est a dire que s'agissant de tout un ensemble de
scientifiques professionnels qui font leur boulot (je parle pas des
futurologues, ecolos, politiques et journalistes qui grenouillent autour),et
qui s'appuient sur les travaux validés précédants, je ne considère pas qu'un
simple avis ou théorie alternative sur un forum de personnes qui
s'interessent en amateur et pensent trouver un probleme suffit a annuler le
boulot des premiers.
L'idée sous-jacente et constamment martelée dans les médias, c'est que
les scientifiques seraient forcément dans le camp des carbocentristres
tandis que le scepticisme serait le lot des amateurs de blogs et de
forums. C'est absolument faux. On compte des sceptiques parmi les
meilleurs spécialistes de la question, dont certains ont quitté le GIEC
pour marquer leur désaccord avec la tournure doctrinaire et
rémunératrice qu'a pris cette entité politico-scientifique à une
certaine époque.
Post by robby
En clair, l'erreur est toujours possible, mais ça
demande un peu plus qu'une simple reconstruction personnelle de courbe.
Evidemment. Mais c'est quand même déjà plus sérieux que de simplement
lancer quelques idées vagues sur l'inertie des océans, par exemple. Et
la "simple reconstruction personnelle" n'est que la résultante
graphique de données de premier ordre, désolé si les faits sont têtus.
siger
2013-01-02 19:20:57 UTC
Permalink
Post by Elohan
L'idée sous-jacente et constamment martelée dans les médias, c'est
que les scientifiques seraient forcément dans le camp des
carbocentristres
carbo-quoi ?
Post by Elohan
tandis que le scepticisme serait le lot des
amateurs de blogs et de forums. C'est absolument faux.
En effet, d'où te vient cette "idée sous-jacente et constamment
martelée dans les médias" ?
Post by Elohan
désolé si les faits sont têtus.
Ce n'est pas le problème, c'est leur interprétation qui est parfois
douteuse, scientifiquement ou honnêtement parlant.
--
siger
François Guillet
2013-01-21 14:49:24 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
...
|
| Ce n'est pas le problème, c'est leur interprétation qui est parfois
| douteuse, scientifiquement ou honnêtement parlant.

Les faits eux-mêmes sont généralement douteux. Exemple bien connu : les
températures mesurées à des positions qui étaient en pleine campagne il y a
50 ans et sont maintenant à la périphérie de villes, et que cependant on
compare pour prouver un réchauffement.

Christian Navis
2012-12-30 17:15:03 UTC
Permalink
je ne suis pas sûr qu'il pousse si vite. Et puis c'est valable pour la barre
coralienne des atolls (si bonne santé), mais pas pour le sol de l'atoll qui
s'appuie sur le corail mort.
Dans la mesure où le platier autour et entre les motus continue à
pousser, les motus ne s'étendent-ils pas alors de ce fait ?
Avec l'aide des débris de sable et de coquillages apportés par les
vents et les marées dès que ça affleure et qui s'y entassent.
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2 dissoud
(parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau + chaude), et donc
de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de problemes aux animaux
utilisant des sécrétions calcaires (coquillages et coraux). Et ce, dans des
proportions encore plus difficile à estimer.
Pourtant, dans le fond du lagon où l'eau y est plus chaude que dans
l'océan, le corail pousse plus vite. Une explication ?
--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
robby
2012-12-30 17:51:22 UTC
Permalink
Post by Christian Navis
Pourtant, dans le fond du lagon où l'eau y est plus chaude que dans
l'océan, le corail pousse plus vite. Une explication ?
moins de secousses ? (par la houle, mais aussi lors des tempetes)

anyway je pense qu'on est tres loin en dessous du seuil de solubilité.
L'eau de mer n'est pas de la limonade :-)
--
Fabrice
jc_lavau
2012-12-30 18:12:24 UTC
Permalink
Post by robby
Sinon, il y a plus naturel : si la montée des eaux se fait sur 1 siècle,
comme d'aucuns rectifient à présent, la pousse du corail vers la lumière
pourrait compenser la perte de volume et de surface émergée.
je ne suis pas sûr qu'il pousse si vite. Et puis c'est valable pour la
barre coralienne des atolls (si bonne santé), mais pas pour le sol de
l'atoll qui s'appuie sur le corail mort.
Par ailleurs le réchauffement s'accompagne d'une augmentation du CO2
dissoud (parceque + présent dans l'air, et mieux dissoud dans eau +
chaude), et donc de l'acidité des eaux, ce qui risuqe de poser +- de
problemes aux animaux utilisant des sécrétions calcaires (coquillages et
coraux). Et ce, dans des proportions encore plus difficile à estimer.
Tu gobes tous les bobardements, toi.
C'est seulement dans la pub du beau Bard, que les océans sont un
système pur à deux composants en deux phases. Les fleuves, ils
apportent quoi ? Les volcans (sous-marins à 90 %), ils apportent quoi ?
Les synthèses abiotiques et biotiques, les sédimentations au large des
estuaires et deltas, elles enlèvent quoi ?

Les beaux Bardeurs s'ingénient à cacher qu'ils ne savent pas, et n'ont
aucune idée de l'étendue de leurs ignorances, comparée à ce qu'ils
auraient à savoir, pour pouvoir prévoir

Tu gobes tous les bobardements, toi. En plus de te gourer à 100 % sur
l'effet de la température sur la solubilité du CO_2. Ouvre un
aide-mémoire de chimie, une fois.
--
Le contrat social du scientifique inclut le mandat de se piloter
en exactitude : le système de production des connaissances,
il est présumé le piloter en exactitude et non en traditions, ni
en stratégies de pouvoir, ni en narcissisme, ni en corruption.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...